Agenda et médias

Jean-Pierre Chevènement invité des Grands débats de BFM Radio mercredi 31 octobre à 11h


Le thème de l'émission est : Le traité européen peut-il revenir par la porte de Lisbonne? Peut-on se passer d'un referendum pour ratifier le nouveau traité européen ? Elle dure 1 heure et sera podcastée sur le blog.


Jean-Pierre Chevènement invité des Grands débats de BFM Radio mercredi 31 octobre à 11h
Le débat est animé par Arnaud Fleury.
Egalement invités :
  • Daniel Garrigue, vice-président de la délégation de l'Assemblée nationale à l'Union européenne, député UMP
  • Guillaume Klossa, conseiller auprès de Jean-Pierre Jouyet, secrétaire d'Etat aux affaires européennes

http://www.chevenement.fr/docs/audiovideo/bfmradio-31102007.mp3 http://www.chevenement.fr/docs/audiovideo/bfmradio-31102007.mp3




Rédigé par Chevenement.fr le Mardi 30 Octobre 2007 à 16:53 | Lu 11030 fois



1.Posté par Hélène le 01/11/2007 13:26
interventions de JPC encore une fois excellentes ;

Il a seulement fallu 2 débatteurs pro-traité de Lisbonne contre lui, mais ce n'est pas encore assez :-)))

Quand à Etienne, super aussi ;
J'ai seulement cru qu'à un moment il allait en "bouffer son téléphone" d'indignation !

En dehors des grandes lignes évoquées d'une manière générale sur ce traité, des points particuliers ont malheureusement été survolés du fait du système de "débat à quatre".

> Ce serait très intéressant de prendre quelques points cruciaux, dont les Français auront à souffrir dans leur « vie de tout les jours »,

> ainsi que d’expliquer dans le détail les engagements en politique extérieure que la France va être amenée à respecter par ce traité (comme JPC l’a clairement souligné),

> enfin, répéter que ce sur quoi le président s’était engagé pendant les présidentielles c’était de mettre en place un traité minimum pour aider l’europe à « fonctionner » et non une constitution européenne déguisée en « mini traité » puis « traité modifié », ce qui change tout, ainsi que l’a souligné la journaliste de BFM.

La majeure partie des Français n’a pas le temps nécessaire pour approfondir tous les pièges de ce traité,
et le leur expliquer concrètement, serait une manière de mieux les impliquer,
ainsi que de leur éviter de tomber dans le piège des clichés grossiers soulevés par les médias (dont « le monde ») qui assimileraient les nonistes en « souverainistes, extrême droite etc.)

Reste à trouver le moyen de porter ces infos à la connaissance de tous, sans passer par les « débats », qui ne permettent pas justement de se faire entendre jusqu’au bout des explications.

2.Posté par tom le 04/11/2007 00:19
j'entend constamment l'argument qui se veut definitif et incontournable à propos du projet de ratification par le parlement du "traité simplifié" européeen :

"Le candidat Sarkozy s'y etait engagé pendant la campagne présidentielle" !!!

Il n'y aurait donc pas de deni de democratie, comme le disent ceux qui pretendent qu'on ne tiend pas compte du NON à 55% des français au referendum sur le TCE ?

C'est vraiment se moquer du monde !
Pensez vous serieusement que les citoyens qui ont voté pour M. Sarkozy l'aient fait pour cette "promesse" ? Ne pensez-vous pas qu'un nombre imortant d'entre-eux ont voté pour ce candidat malgré cette annonce ? L'important n'etait-il pas dans la personnalité du candidat et l'ensemble des mesures interieures proposées (l'europe à d'ailleur été curieusement bien abscente des debats pendant la campagne) ?

C'est vraiment un tour de passe-passe auquel on assiste là et personne ne le relève ! C'est pourtant une technique connue que de "faire d'une pierre deux coups" et noyer une disposition problematique au milieu des mesures plus consensuelles ou plus mediatiques !

Non !, je suis désolé, mais voter majoritairement sakozy ne signifie pas pour les français voter majoritairement pour un traité de lisbonne ratifié par le parlemnent ! C'est vraiment être de mauvaise foi que de pretendre le contraire, d'autant plus que ce traité est loin d'être le "mini-traité" evoqué pendant la campagne !

3.Posté par AC le 04/11/2007 01:59
Lamentable la façon dont ce débat a eu lieu...
On ne laisse pas E.Chouard développer ses idées, et on le bute en touche en disant des poncifs et des contrevérités.

Bel et horrifiant exemple de partialité médiatique, sous des apparences de débat équilibré.

Merci M.Chevénement pour votre posture courageuse et votre indépendance.

4.Posté par Ilfautlesavoir le 03/12/2007 19:36
N. Sarkozy a déclaré : "L’argent, je ne le fabrique pas"

F. Fillon a déclaré le lendemain : "Je n’ai pas d’argent"

Tous les deux mentent !

Il leur suffit de restaurer la Création monétaire publique.

http://etienne.chouard.free.fr/Europe/index.htm://

41,434 Mds d’euros d’intérêts à 19 h 37

La fraude monétaire légalisée http://assoc.pagespro-orange.fr/aded/://


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Novembre 2016 - 21:55 "Jacques Berque, mon ami et mon maître spirituel"




Derniers tweets
RT @AnouarKbibech: Accueil au Siège du @CfcmOfficiel de @chevenement : échange sur les Projets de la Fondation de l'islam de France et Conc…
Jeudi 8 Décembre - 00:04
A ce stade, j’entends avant tout préserver ma liberté de jugement et d’expression afin de faire valoir ces exigences https://t.co/YK1tUAN3BY
Mercredi 7 Décembre - 13:30
Deux défis pour la France: se plier à un devoir de vérité et accomplir un effort de rigueur équitablt partagé https://t.co/YK1tUAN3BY (2/2)
Mercredi 7 Décembre - 13:30

Abonnez-vous à la newsletter