Agenda et médias

Jean-Pierre Chevènement invité de France 3 dimanche 10 décembre à 22h30


Jean-Pierre Chevènement est l'invité de Soir 3 sur France 3 à 22h30.



Chevènement à Soir 3
Vidéo envoyée par chevenement2007

Rédigé par Chevenement2007 le Dimanche 10 Décembre 2006 à 13:30 | Lu 5155 fois



1.Posté par Larsi Christian le 10/12/2006 17:17
L'ex candidat va venir vous expliquer pourqui il se "sacrifie" pour le bien de la gauche....En fait on sait tous qu'il fera un score minable comme d'habitude et pour une place de ministre il s'est tout simplement vendu comme vient de le faire Jack Lang...Quel courage! je suis admiratif
Christian

2.Posté par Hervé de Marseille le 10/12/2006 17:42
Que n'ais-je appris il y a tout juste 1/4 d'heure, en rentrant chez moi......?

JP Chevènement a décider de retirer sa candidature à la présidentielle au profit d'une nouvelle tentative de programme commun avec les législatives pour 2007??

Mr Chevènement a-t-il mesuré la portée de son geste? Il a tout simplement "signé son arrêt de mort" politique.


Que crois-t-il encore à son âge? Et avec toute son expérience?
Que ceux qui ont cherché à l'exterminer politiquement hier, et ont déçu depuis bien pluis qu'avnt hier le peuple ne recommencera pas demain?

Les "Maîtres du Cercle Rose" ont quelque peu changés de visage et d'allure mais les fonctionnement d'appareil propres aux partis de système demeure......

S'allier à une bien pensante "oui-ouiste"?? qui proposait hier de de couler dans le marbre d'une Constitution Supra-nationale" un carcan de règle sauvage, ultra-libre-échangiste du renoncement à tout et pour tout et Pseudo-capitaine du radeau de la Méduse et du slogan "Vogue-la galère"???

Mr Chevènement: vous m'avez profondémùent déçu: je n'aurais pas cru possible, que vous vous laissiez "embriguader" dans une sorte de programme "pluriel" réchauffé......qui ne pourra que vous mettre en porte-à-faux vis-à-vis des français qui pensaient encore que vous étiez assez fort pour, même seul et banni, porté l'espoir républicain.

Vous avez commis là une erreur qui, je le pense, vous fera sortir de la vie politique par "la porte du programme minimum" de ceux qui n'ont pas hésiter à s'allier au "monstre Le Pen" pour vous faire barrage, avec la droite dans toutes les circonscriptions en juillet 2002.

N'avez-vous aucune fierté? Et la France? Etes-vous si faible que cela pour abdiquer aujourd'hui alors que vous critiquiez le système, cause de tout nos maux hier?

C'est d'une tristesse. Jamais je n'aurais cru cela de vous?

Parce que vous croyiez que le PS va tenir tous ses engagements?
Etes-vous si lucre que cela encore à votre âge?

En prenant cette décision, vous vous êtes définitivement retirer du jeu et hypothéqué toute chance , justement, de "peser encore" dans le combat pour le redressement du pays.

Je ne m'inscrirais pas à votre parti finalement: preuve m'en est donnée aujourd'hui que vous n'aviez pas la force suffisante pour "passer au travers" du système comme le disait de Gaulle, et que celui-ci va donc finir par vous dévorer.

Et preuve nous en est donnée également que nous aurions pû avoir plus que des doutes sur votre capacité à influencer la ligne de navigation de notre paquebot et de l'Europe, dès lors que vous avez livré votre dernier canot de sauvetage aux sirènes trompeuse et rusées de lar aison du système établit.

Toutes mes condoléances, et je ne voterais plus pour vous, comme en 2002, mais irais rejoindre les voix de l'abstention qui pensent tout bas que personne de valable à l'horizon n'ose véritablement proposer une alternative, et que je ne croyais pas jusqu'à aujourd'hui.

Je les comprends à présent: ce que vous vous êtes éfforcer de briser hier va finalerment vous briser pour de bon demain, et cela uniquement par votre faute. OUI, avant même d'être aux responsablilités, vous venez de nous démontrer que vous n'étiez pas responsable.

En tout cas digne de confiance et de constance.
Le meilleur ennemi de l'homme reste définitivement lui-même.

Au revoir Mr Chevènement: vous venez de briser l'espoir d'un électeur, d'un jeune, d'un citoyen. BRAVO.

3.Posté par Royer le 10/12/2006 19:10
Pas un mot sur désirs d'avenirde Ségo,curieux pour un évènement de cet ordre

4.Posté par Jack le 10/12/2006 20:55
Bonsoir Jean Pierre Chevènement.
La réécoute de votre intervention d'Europe 1 le vendredi 8 décembre à 8h20 pourrait perturber les esprits simples.
Fort heureusement le mien est fort compliqué.
Que s'est il dont passé fort soudainement ce vendredi à partir de neuf heures. Le pouvoir des appareils des partis me semble soudain colossal! Simple militant je me sens quelque peu exclus. Quelque peu bouleversé, je redoute une analogie avec les politiques de ces dernières années qui conduisent a l'exclusion de citoyens toujours plus nombreux auxquels on fait la charité.Car depuis des années, les inégalités de capital et de revenu ne font que grandir!

Ceci étant, monsieur Chevènement, vous gardez tout mon respect et ma confiance.Je n'ai aucun doute sur votre sincérité et votre compétence. Je suis aussi certain que vous avez fait le meilleur choix pour le triomphe d'une politique de Gauche.

Au niveau actuel de ma culture politique , j'en suis à la position suivante.
"Ne peut être considéré de Gauche qu'un pouvoir dont l'objectif inaliénable est de réduire les inégalités toujours croissantes de capital et de revenu."
Et il faut commencer par la France et l'Europe puis servir d'exemple pour tous les peuples.
Il est pour moi fondamental et fondateur (sauf à m'expliquer pourquoi) que la nouvelle union de la Gauche PS MRG PRC grave cette phrase dans le marbre.
Je compte sur vous Monsieur Chevènement.
Jacques.


5.Posté par pierre Chavinier le 10/12/2006 21:05
Visiblement certains sont décidés à vider des sacs de déception, compréhensible d'ailleur mais qui sentent aussi furieusement un peu trop la haine, facile et gratuite.

Je leur suggère d'attendre les explications de JPC, de regarder les contenus politiques et aussi de modérer des propos qui sont indignes d'un homme qui toutes sa vie a fait passer les idées et l'intérêt de la République avant sa carière, celles de ses amis et des intérêts politiciens obscures.

Mesurez un peu plus vos propos SVP, certains apparaissent insultants et hautement déplacés.
Respectez celles et ceux qui le méritent.
Garder vos injures pour les vrais magouilleurs et fossoyeurs de l'idéal républicains, cela ne manque pas.

6.Posté par Paul Boyer le 10/12/2006 22:52
Monsieur le Président,
Il est des circonstances dans la vie , ou l'on ne peut rester statique .
Votre geste restera dans l'Histoire de cette France que Vous aimez tant.
Ceux qui connaissent votre détermination et votre croyance en cette france qui est la deuxieme partie de votre Coeur savent que Vos principes sont saufs , et que le Grand personnage d'Etat que vous êtes saura toujours comme le disait mon père "votre Ami" etre
"Celui qui conduit , avec courage ceux qui le suivent , jusqu'au bout de l'Honneur".
Merci encore et sachez que le peuple de gauche est heureux de Vous savoir , celui qui observe et agit toujours avec le respect de la parole donnée.
Merci Jean Pierre.

Paul Boyer

7.Posté par sylvie le 10/12/2006 22:55
apres avoir regardé jpc sur france 3 je ne suis pas convaincu
nous avons signé la fin du mrc avec se raliement à ségolène

8.Posté par Xavier DUMOULIN le 10/12/2006 23:32
Jean Pierre Chevènement a clairement évoqué les bases de notre accord avec le PS sur France 3. On peut vraiment dire que nos idées ont gagné du terrain. Elles sont reconnues et c'est déjà une grande satisfaction. Ségolène Royale a donné des signes forts en venant à notre convention. A nous de conforter notre position en restant mobilisé pour rassembler sur la base de ce projet commun.

9.Posté par Jack le 11/12/2006 05:10
Merci pour votre déclaration, Monsieur Chevènement. Cette pratique d'union de la Gauche, après un accord précis qui engage les deux partis, est de très bon augure pour la victoire contre la Droite.
Nous vous remercions de donner cet élan à la Gauche. Cet accord nous permet aussi d'avoir sur l 'Europe une clarification tant attendue.
Nous comptons aussi sur vous pour être le garant que cet accord sera respecté à tout le moins dans l'esprit. Nous serons là pour relayer les orientations ou améliorations qu'il vous paraîtra souhaitable d'être mises en oeuvre.


10.Posté par gregory D. Paris le 11/12/2006 10:20
Sage decision. Il s'agit maintenant d'etre utile en devenant audible.

11.Posté par Benoît le 11/12/2006 11:54
Que nos idées avancent au sein de la gauche, voilà une bonne chose. Que la gauche républicaine investisse enfin l'idéologie de Michel Rocard toujours à l'oeuvre jusqu'à hier, super !

Mais il importe que le texte signé soit respecté, et que les socialistes, grâce à Montebourg et Royal, peut-être, révisent honnêtement leurs positions -ou leur absence de position critique - sur l'orientation de notre pays en europe.

Je vous félicite, MM. Chevènement et Sarre, pour avoir réussi à négocier une tel accord dans une position inespérée de force, que seule une candidature de blocage à la présidentielle pouvait offrir.

Je suis personnellement ravi de nous voir sortir de l'ornière intenable où le MRC se trouvait : détesté à sa gauche, haï à sa droite.

Je pense particulièrement aux jeunes cadres du MRC et aux bonnes volontés qui se présenteront devant les électeurs aux prochaines échéances démocratiques, à ceux-là dont ont la vocation publique eût été ruinée sur l'autel de la seule idéologie.

Il y a une critique forte au sein du MRC aujourd'hui, mais je suis persuadé que dès les effets visibles sur le visage des camarades de gauche se feront sentir, nos camarades se rasseréneront. On ne sort pas facilement de cinq années de persécution politique, et les réflexes de défense se prennent vite.

lire mon article Agoravox du 11 décembre 2006 : http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=16618

12.Posté par Bouchard le 11/12/2006 13:22
Selon Montesquieu, la vertu est le principe de l'état républicain. " la vertu dans un tel état est une chose très simple; c'est l'amour de la république qui dans une démocratie est celui de l'égalité "
Sur dix erreurs politiques, il y en a neuf qui consistent simplement à croire vrai ce qui a cessé de l'être.Mais la dixième, qui pourra être la plus grave, sera de ne plus croire encore vrai ce qui l'est pourtant encore.
Il ya deux questions auxquelles les classes dirigeantes n'échapperont pas qui ont été formulées par Martin Hirsch et Rony Bronan .
Existe-t-il une autre voie que l'accroissement des inégalités et la réduction des protections, même transitoire, pour faire redémarer la croissance et l'emploi?
Pouvons nous et voulons nous résister à l'américanisation du monde, qui conduit à la disparition des nations et des valeurs républicaines ?
1907 , il y a 100 ans donne une image de l'enjeu des prochaines élections. Seul Jean Pierre Chevènement semblait en être conscient.


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Novembre 2016 - 21:55 "Jacques Berque, mon ami et mon maître spirituel"




Derniers tweets
RT @AnouarKbibech: Accueil au Siège du @CfcmOfficiel de @chevenement : échange sur les Projets de la Fondation de l'islam de France et Conc…
Jeudi 8 Décembre - 00:04
A ce stade, j’entends avant tout préserver ma liberté de jugement et d’expression afin de faire valoir ces exigences https://t.co/YK1tUAN3BY
Mercredi 7 Décembre - 13:30
Deux défis pour la France: se plier à un devoir de vérité et accomplir un effort de rigueur équitablt partagé https://t.co/YK1tUAN3BY (2/2)
Mercredi 7 Décembre - 13:30

Abonnez-vous à la newsletter