Agenda et médias

Jean-Pierre Chevènement en réunion publique dans la Creuse pour soutenir Georges Sarre mercredi 30 mai


Jean-Pierre Chevènement et Georges Sarre animeront ensemble une réunion publique à Aubusson (Creuse) à 20h.


L'affiche officielle de campagne législative de Georges Sarre dans la 2ème circonscription de la Creuse
L'affiche officielle de campagne législative de Georges Sarre dans la 2ème circonscription de la Creuse
Visitez le site de campagne de Georges Sarre : www.sarrepourlacreuse.fr


Rédigé par Chevenement.fr le Mardi 29 Mai 2007 à 15:27 | Lu 5486 fois



1.Posté par Gaël Brustier le 30/05/2007 10:16
Vas y Georges ! Vas y Michel !

Jean Auclair aux oubliettes !

2.Posté par Elie Arié le 30/05/2007 12:20
Bonne chance à Georges, à Jean-Pierre et à tous les candidat(e)s du MRC (à ce propos:à la demande de Gisèle Dessieux, je devais aller dans les Ardennes animer une réunion sur la santé: mais le candidat dissident du PS, Bachy, Président du Conseil Régional, bien qu'exclu du PS, maintient sa candidature et lui refuse toute salle: réunion annulée...).

Ceci dit: vivement la fin de ces législatives, qu'on puisse recommencer à faire de la politique.

Le PS n'a pas de réponse à la mondialisation, il n'a donc pas de raison d'être pour l'instant; et comme ce n'est pas de la "démocratie participative" qu'elle surgira, il n'a aucun espoir d'accéder au pouvoir.

Assez d'acord avec une partie de l'analyse de Marcel Gauchet dans "Le Point":

"les Français se demandent avant tout ce qu'ils vont devenir dans ce monde-là. Mais ils n'en ressentent pas moins le besoin impérieux de rompre avec le refus de voir, de savoir, de comprendre à l'oeuvre depuis vingt-cinq ans car ils savent qu'on ne peut pas couper à la mise à niveau. Or le PS n'a rien à dire sur le nouvel état du monde sinon que « ce n'est pas bien »"(...)

"L'organisation classique du PS en courants idéologiques est obsolète. Conformément à sa sociologie, il va devenir un syndicat d'élus spécialisés dans les scrutins locaux et disposant de clientèles d'intérêt local. Dès lors qu'il est fondamentalement le parti du statu quo, il n'est pas compétitif pour l'élection présidentielle qui se joue toujours sur un projet de transformation. Les législatives risquent d'être un peu difficiles, mais les socialistes garderont un bon nombre de députés car ils font bien le boulot localement. (...) Bref, le PS peut parfaitement être l'opposition de sa majesté et le gestionnaire des collectivités territoriales : un pouvoir considérable greffé sur une fonction publique territoriale nombreuse et en pleine croissance. Cela rend d'ailleurs parfaitement grotesque le mot d'ordre de non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux. Au final, cette division politique des tâches qui installe les socialistes comme grand-duc de Bourgogne ou prince d'Aquitaine leur convient sans doute parfaitement."



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Novembre 2016 - 21:55 "Jacques Berque, mon ami et mon maître spirituel"




Derniers tweets
RT @AnouarKbibech: Accueil au Siège du @CfcmOfficiel de @chevenement : échange sur les Projets de la Fondation de l'islam de France et Conc…
Jeudi 8 Décembre - 00:04
A ce stade, j’entends avant tout préserver ma liberté de jugement et d’expression afin de faire valoir ces exigences https://t.co/YK1tUAN3BY
Mercredi 7 Décembre - 13:30
Deux défis pour la France: se plier à un devoir de vérité et accomplir un effort de rigueur équitablt partagé https://t.co/YK1tUAN3BY (2/2)
Mercredi 7 Décembre - 13:30

Abonnez-vous à la newsletter