Agenda et médias

Jean-Pierre Chevènement au Talk Orange-Le Figaro sur Jacques Chirac, l'identité nationale, le traité de Lisbonne et 2012


Voici la vidéo de l'entretien de Jean-Pierre Chevènement à l'émission Le Talk avec Orange et Le Figaro vendredi 31 octobre.




Rédigé par Chevenement.fr le Samedi 31 Octobre 2009 à 00:14 | Lu 6775 fois



1.Posté par GARCON le 31/10/2009 23:39
Excellente intervention de m. Chevénement.

C'est bien d'avoir rappelé que l'idée de Nation Française est présent avant la Révolution.... D'ailleurs, cette idée n'a été formalisée qu'un siècle plus tard par Ernest Renan. D'ailleurs, en 1789, on parle de la Patrie : "Allons enfants de la Patrie".
Patrie renvoie au Pére. Normal, puisque la France est "la fille ainée de l'Eglise"....première porteuse d'universalisme.
Ainsi, avant et aprés 89, la France se démarque des autres pays par cette volonté d'éclairer le Monde. Telle est la charge de la France dans l'Histoire.
Cela demande à être nuancé bien-sûr, mais c'est l'idée. Cette mission est aujourd'hui d'autant plus d'actualité qu'elle est menacée.......
"j'ai d'abord confiance en moi".... confiance vient du latin con fide = avec la foi. Vous voyez tout se retrouve.

A+. Amitiés résistantes.



L'idée de Nation dépasse La Révolution

2.Posté par Lambersartois le 02/11/2009 19:08
L'idée de Nation n'est pas à mon avis signifiante avant la Révolution. Le Peuple en armes défendant les frontières et un idéal , c'est 1792.

3.Posté par ffi le 03/11/2009 05:59
Vercingétorix au temps gaulois.

Louis XI, Jeanne d'Arc.
Sully, Colbert, ... etc
A partir du moment où les cheffries féodales ont été battues en brêche, la nation est apparue.

La nation française date de bien avant la révolution.

4.Posté par Lambersartois le 03/11/2009 17:44
Bonsoir ,
Je réagis à la dernière intervention qui est au demeurant dans l'esprit et dans la droite ligne de ce que dit M. Chevènement et ce que disait le général De Gaulle. Par souci d'efficacité , j'examinerai succesivement ce qui me fait penser l'inverse:
- La Nation , sans aller chercher Péguy , c'est la terre et les morts. Une commune volonté de vivre ensemble , et quand même...un périmètre ! Or , à quoi donc se résumait la France au Moyen-Age ? Rien du tout ou presque , l'Ile de France et peut-être l'Anjou et la Touraine . Et la Flandre ? La Gascogne ? Et j'en passe... Je ne vais pas rentrer dans le détail , on m'aura compris. L'énumération est fastidieuse.
- La France est concrètement et historiquement en regard des données actuelles une entité assez récente. Le Lillois n'est devenu Français qu'en 1668 , après les Martiniquais . Ne parlons pas de Nice et de la Savoie.
- L'armée était composée de victimes de sergents recruteurs et de mercenaires étrangers.Quelle défense nationale ! Le Peuple en armes défendant la Nation , c'est notamment Valmy. Avant , on se battait pour son Roi...Il y a quand même une sacrée différence.
- Jeanne d'Arc se battait finalement contre une bonne partie de nos ancètres et n'était qu'un pion monté en graine grace au parti catholique au XIXème.
La France , c'est Robespierre , les volontaires de l'An II , l'Abbé Grégoire . C'est aussi malheureusement les trop célèbres colonnes infernales en Vendée. Le débat est ouvert. Vive la République , Vive la France ( des Lumières ).

5.Posté par Lambersartois le 03/11/2009 17:50
Une dernière précision : la France , c'est aussi et surtout l'Egalité et donc la Nation adossée au tryptique Républicain. Pas une citoyenneté à géométrie variable. Avec un lamentable retour en arrière Napoléonien et un ostracisme social libéral ( Rémusat , Thiers , De Broglie etc...) . La Révolution a été mise entre parenthèses par les forces réactionnaires. La France , c'est le Peuple et lui seul , jamais ses élites , toujours promptes à défendre leurs propres intérêts , éloignées su sang , de la sueur et des larmes des vrais citoyens. Populiste ? Oui , sûrement....

6.Posté par DESCLAUX - SPECHT Francine le 05/11/2009 07:21
Petit texte écrit pour amis, voisins , collègues qui en ont assez des couches de propagande qu'on leur inflige quotidiennement, à votre gré, à toutes fins utiles.
TEXTE:
Nous lisons partout en ce MARDI 3 NOVEMBRE 2009

que "le débat s'organise autour de l'identité nationale"...

Faut-il comprendre:

"COMMENT PEUT-ON ETRE FRANCAIS?"

à la manière de Montesquieu...

Et certains pourraient ajouter malignement: "Encore? Il y aurait encore des Français?".

Car,
que leur avons-nous fait, que l'on soit descendant du terroir
et de sa longue histoire,
des premières vagues d'immigration,
des ex-colonies
et de toutes nations qui peuplent ce monde
et ont donné des Français à la France,
que leur avons-nous fait, nous tous ,
tous ETANT Français,

pour que des hommes dits "politiques "

osent

se poser

et nous poser

une telle question?

A moins qu'il ne faille comprendre:

"COMMENT doit-on ETRE FRANCAIS?" dans notre RES PUBLICA
soit NOTRE BIEN COMMUN.?

Les Allemands, les Américains, les Argentins, les Chinois , les Camerounais se posent-ils la question?

Imaginez une seule seconde OBAMA, ANGELA MERKEL etc.,
tous les chefs des états de l'ONU en train d'organiser un tel débat, aujourd'hui même...
sur l'IDENTITE NATIONALE DE L'ALLEMAGNE, DES ETATS-UNIS, DE LA CHINE etc...

RIDICULE et OBSCENE...

NON?

"Ils" se complaisent à vendre la France depuis plus de trente ans

au capitalisme mondialisé

(Merci -encore une fois-M. ZEMMOUR ,
pour votre dernier article,
au titre tragiquement réaliste,

"Liberté, Egalité, "Identité""...

Oui! Car où est passée la fraternité
entre autres pratiques politiques et sociales?
Et la VERITE avec elle au passage,
qu'on malmène sans pitié.,
alors qu'on aurait dû l'inscrire comme
première vertu au fronton de nos édifices
républicains... Il est encore temps de le faire
et de la respecter...)

et "ils" font semblant de se et de nous demander

CE QUE C'EST QU'ETRE FRANCAIS!

Peut-être une seule chose en ces temps de mascarade et de destruction:

SAUVER L'HONNEUR!

Chacun selon sa voie. Il en est de multiples...

Les Français et leur nation ont eu et ont bien des défauts:

l'on a su et l'on sait toujours le leur faire comprendre;

il n'est que de voir entre mille exemples
la tête des commissaires européens
quand la France "attrape" des amendes
et tarde à les payer , au motif qu'elle n'a pas
traduit dans

SON DROIT

les textes aussi abscons que totalitaires

de l'"EUROPA CORPORATION" de BRUXELLES...

mais il y a une vertu que le Français conserve avec son pays:

ETRE,

quand l'on n'entend parler que

d' AVOIR (ou pas!),

bancaire ou autre...

FRANCAIS d'HIER et d'AUJOURD'HUI,

FRANCAIS de TOUTE NOTRE HISTOIRE

QU'ILS S'INGENIENT

A CORROMPRE, A INSTRUMENTALISER et A FAIRE DISPARAITRE de L'ECOLE, DU COLLEGE ET DU LYCEE,

RELEVEZ la TETE!

HAUT LES COEURS!

Ils se moquent de nous tous! Mieux, ils nous calomnient!

La lecture du PETIT ROBERT pourrait éviter à beaucoup de proférer en "français "
des âneries et de comprendre l'absurdité délibérée
de la locution "identité nationale"!

Voir en particulier la note 2 de l'article:

la NATION ne serait-elle plus une,
qu'on doive se poser PRECISEMENT AUJOURD’HUI
la question de son "identité"?

A MOINS QU'ON NE DESIRE LA DEFAIRE?

PROPAGANDA: ce que l'on doit propager....

PROPAGEZ, PROPAGEZ... La propagande, c'est comme la calomnie:"Il en reste toujours quelque chose..."


Mettez bien dans la tête des FRANCAIS que peut-être ils ne savent pas qui ils sont...

OUI, M. ZEMMOUR, vous ne vous trompez pas:

ces gens-là expriment un mépris de la plèbe que jamais ni un empereur romain ni un roi de France - à part quelques fous- ni Napoléon Bonaparte ni DE GAULLE et quelques autres plus proches de nos contemporains ne manifestèrent:

FRANCAIS!
ON VOUS CALOMNIE EN TENTANT DE VOUS FAIRE CROIRE QUE VOUS NE SAVEZ PEUT-ETRE PAS QUI VOUS ETES.


CI-DESSOUS EXTRAIT DU PETIT ROBERT:

ARTICLE/ identité [idStite] n. f. • 1370; bas latin. identitas, de idem « le même »

1¨ Caractère de deux objets de pensée identiques. Identité qualitative ou spécifique. Þ similitude. L'identité d'une chose avec une autre, d'une chose et d'une autre. Identité de vue. Identité de goût entre deux êtres. « cette ressemblance était une identité qui me donnait le frisson » (Baudelaire). « Les profondes identités d'esprit, les ressemblances fraternelles de pensée » (Bourget). Þ communauté.

2¨ Caractère de ce qui est un. Þ unité. Identité de l'étoile du soir et de l'étoile du matin (c.-à-d. Vénus).

3¨ Psychol. Identité personnelle, caractère de ce qui demeure identique à soi-même. Problème psychologique de l'identité du moi. Crise d'identité. — Identité culturelle : ensemble de traits culturels propres à un groupe ethnique (langue, religion, art, etc.) qui lui confèrent son individualité; sentiment d'appartenance d'un individu à ce groupe. Þ acculturation, déculturation. — Par ext. Þ permanence. à Le fait pour une personne d'être tel individu et de pouvoir être légalement reconnue pour tel sans nulle confusion grâce aux éléments (état civil, signalement) qui l'individualisent; ces éléments. Décliner son identité. Établir l'identité de qqn. Þ identifier. Usurpation d'identité. Loc. Pièce d'identité : pièce officielle prouvant l'identité d'une personne. Þ papier. Carte, photo d'identité. — Relevé* d'identité bancaire. — Par ext. Identité judiciaire : service de la police judiciaire chargé spécialement de la recherche et de l'établissement de l'identité des malfaiteurs. Þ sommier.

4¨ Log. Relation entre deux termes identiques, formule énonçant cette relation. Principe d'identité : « ce qui est, est; ce qui n'est pas, n'est pas ». à Math. Égalité qui demeure vraie quelles que soient les valeurs attribuées aux termes qui la constituent. Fonction identité : fonction prenant, quelle que soit celle-ci, la même valeur que la variable.

Ä CONTR. Altérité, contraste, différence

Nouveau commentaire :
(*) Votre message est modéré à postériori par le webmestre du blog. Merci de respecter les règles générales de modération de ton et de respect de la loi. Enfin ne monopolisez pas la parole, car cela dissuade les autres internautes de laisser des commentaires.
Détails : http://www.chevenement.fr/Connectez-vous-desormais-pour-commenter-les-articles-du-blog_a950.html

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Novembre 2016 - 21:55 "Jacques Berque, mon ami et mon maître spirituel"




Derniers tweets
RT @NLenFrance: "Nous avons besoin d'un djihad laïque", dit Jean-Pierre @Chevenement sur l'#Islam en FR lors d'une réunion des ambassadeurs…
Vendredi 2 Décembre - 11:06
François Hollande a su trouver une issue digne à une situation qui ne l’était pas
Jeudi 1 Décembre - 21:17
Entretien @lArcheMag : "L’idée d’une guerre de civilisations est un piège" https://t.co/J0CjqfxXzJ
Vendredi 18 Novembre - 21:59

Abonnez-vous à la newsletter