Actualités

Jean-Pierre Chevènement : «Les couches populaires feront la décision dans cette élection» (vidéo marianne2007.info)


Interrogé par Marianne2007.info, Jean-Pierre Chevènement déclare : «Il semble que beaucoup de gens confondent la nation et le nationalisme. Ça n'a rien à voir. Le nationalisme est une maladie de la nation. Mais la nation, c'est le cadre de la démocratie, c'est une communauté de citoyens, c'est une conquête de la Révolution française. « Vive la nation ! », c'est le cri de Valmy.»





Rédigé par redaction Chevenement.fr le Mercredi 28 Mars 2007 à 18:01 | Lu 7462 fois



1.Posté par MERCIER Jean-louis le 29/03/2007 09:53
Et comme se sont les couches populaires qui font la France... Bon vent. Je crois sincèrement que cela marchera bien.!
Elle (avec un "E" majuscule) est de plus en plus sympa... Bravo !

2.Posté par MERCIER Jean-louis le 29/03/2007 10:08
Bien sûr, Monsieur Chevènement, la nation c'est tout autre chose que le "nationalisme", pour nous la Nation c'est la France et la France c'est le peuple Français attaché aux Libertés, à l'Egalité et à la Fraternité. La Patrie des Droits de l'Homme. Quoi donc de plus beau donc que notre Nation, la France... et notre drapeau vous savez combien je l'aime...tellement ce beau drapeau et tant de Français le respectent... !
Quel danger que l'extrémisme... quel danger pour le monde entier.

3.Posté par Pilleul Gilbert le 29/03/2007 10:34
Laissons de côté le nationalisme qui est archaïque, décalé, vision à courte vue et même scandaleux. Parlons du national: On pense encore que la droite est nationale. Mais la droite admet qu'on aille placer ses capitaux à l'étranger, la droite place ses liquidités dans des sociétés financières inrenationales qui font main basse sur nos entreprises, préférant augmenter les bénéfices des actionnaires plutôt que d'augmenter le nombre de salariés ou de donner de meilleurs salaires. La droite est internationaliste et c'est le peuple qui est national car il sait que le dernier rempart face aux puissances financières internationales, c'est encore et toujours l'Etat-nation, un Etat-nation entre les mains du peuple, comme Madame Ségolène Royal le propose et non entre les mains des financiers internationaux.

4.Posté par MERCIER Jean-louis le 29/03/2007 16:39
Monsieur Gilbert Pilleul... vous allez voir se que nous prépare la "mondialisation" avec "EXXON & C°" ca va être du propre...

5.Posté par MERCIER Jean-louis le 29/03/2007 16:44
un des grands patrons d'EXXON me disait il y a une trentaine d'années "Monsieur c'est affreux ce que nous faisons à l'échelle planétaire... " (il était presque à la fin de sa vie et à ce moment se tournait vers la religion...
Je ne dis pas son nom... ses deux filles vivent en France...!

6.Posté par HJ Le M le 30/03/2007 01:53

..texte achevé , je m'avise judicieux de le différer 48 heures ./ positionnement de Mm SR /voyoucratie et banque centrale
boone nuit .;

7.Posté par O.P. le 30/03/2007 08:41
Mais pourquoi elle n'en parle que maintenant alors que c'est une question majeure? Et en plus sous la pression de Sarkozy...

Comment va-t-elle concilier Chevènement et Delors?

8.Posté par MERCIER Jean-louis le 30/03/2007 10:46
Réconcilier des gens de cette valeur...cela ne doit pas être bien compliqué... espérons-le. Madame Royal sous la pression de Monsieur "S" ce serait bien étonnant...

9.Posté par MERCIER Jean-louis le 30/03/2007 16:27
Mais Monsieur O.P. vous voulez parler de "DEMI-PRESSION" ou quoi. Pardon...!

10.Posté par félicia le 01/04/2007 10:11
Monsieur chevênement, voici un extrait de ce que certains pensent dans les couches populaires (site nda2007). Ce qui empêche beaucoup de ceux qui avaient voté pour vous en 2002 de se rallier à la bannière sr.

Qu'en pensez-vous ? merci.
---------------------------------------

le samedi 31 mars 2007 à 23:47, par thierry delbos à bastien 493

"Le PS ne s'est aucunement rallié au programme de JPC, ce n'est juste qu'un accord électoral..." dixit Hollande 1er secrétaire du PS.

Vous pensez vraiment que JPC a "envouté" SR? Le coup du drapeau et de la Marseillaise ce n'est qu'une posture de plus, la réponse à NS et à son ministère de l'identité et de l'immigration et surtout un écho à Max Gallo qui a pronostiqué que "le candidat qui parlera de la Nation sera élu en 2007"...

"Ce texte est un beau texte, bien écrit, il est agréable à lire..." SR à propos du TCE en 2005, même Bayrou était moins élogieux!

Pour les nonistes le salut est dans l'élection de Bayrou car les lignes bougeront aussi bien à droite qu'à gauche autour du clivage réel républicains contre eurofédéralistes...
------------------------------------

le fait d'être incertains sur le respect des accords mrc/ps, conduit beaucoup d'opposants au tce à se ranger sous la bannière bayrouïste !!! chacun a sa logique !

11.Posté par J.A.L. Carbonneau le 02/04/2007 00:34
Voici pourquoi je soutiens Mme Ségolène royal

Avant tout, vous devez savoir que je ne suis membre d’aucun Parti politique, malgré le fait que je suis de sensibilité de gauche. Je suis de ceux qui se sont engagés pour le non à la constitution Européenne telle qu’elle avait été présentée. Mes conclusions sont basées sur la raison et non sur le passionnel pourvoyeur d’erreurs souvent très grave.

Comme tous citoyens digne de ce nom, je suis très inquiet du chômage et des licenciements uniquement dans le but de faire plus de bénéfice, de l’importante baisse du pouvoir d’achat, des délocalisations sans raisons justifiable sérieuse, du peu de réaction de la droite et du centre droit, en bref de l’avenir non seulement de la France mais aussi celui de l’Europe et de notre monde. Jamais de toute l’histoire nous n’avons été aussi près d’une explosion réactionnaire conduisant à une révolution qui sera sanglante si nous ne réagissons pas immédiatement.

Pour ces raisons j’ai décidé de m’impliquer dans cette campagne pour la Présidentielle. Dans un premier temps j’ai analysé les probables candidats en tenant compte dans la mesure du possible, de leurs actions et réactions face aux problèmes actuels. Cette analyse a été faite sur la base des données obtenues sur l’ensemble des résultats de ceux-ci. Le critère qui est a la base de cette analyse est celui du constat que voici ; il n’y a que des problèmes à résoudre pour le mieux de tous les acteurs de la société, c'est-à-dire de tous les citoyens du plus riche au plus pauvre sans exception ceux-ci formant un tout indissociable qu’on le veuille ou non (qu’il soit handicapé de quelque soit sa nature ou non).

Toute ma démarche va dans ce sens car c’est une réalité incontournable. Vouloir ne tenir compte que de sa corporation ou situation personnel est un leurre qui ne conduit et ne sert qu’à gripper le bon fonctionnement des actions au niveau de l’ensemble de la Nation et par relation de cause à effet est nuisible a soi-même. De toute l’histoire de l’humanité, refuser de le prendre en considération n’a jamais été une solution pouvant résoudre les problèmes et ceci est facile à vérifier.

Une Nation est un tout indissociable et on ne peut pas laisser la majorité de celle-ci sur le bord de la route sans provoquer des réactions malsaines, violentes et catastrophiques. Il existe un clivage gauche-droite et il ne peut en être autrement car c’est le moteur qui fait avancer les choses, (positif-négatif = dualité incontournable sans quoi c’est l’immobilisme) c’est donc un critère impossible à effacer d’un coup de baguette magique et que sans ce critère tout disparaît au niveau de la nature et l’on se retrouve devant l’imparable immobilisme au niveau de l’être humain.

Par contre ce qui est aussi incontournable, c’est le fait qu’il n’y a que des problèmes à résoudre pour le mieux de tous sans exception ce qui exclu d’office toutes les solutions inéquitables. C’est bien dans ce contexte que les propositions de la droite et du centre droit de Mr Bayrou produisent des effets pervers qui sont loin d’être équitables par le fait quelles sont axées sur un libéralisme à tendances spéculatifs et ne peuvent déboucher que dans des impasses déstabilisatrice et très dangereuses pour l’avenir.

Mme Ségolène Royal est une chance sans précédent pour la France et l’Europe. Son courage, sa volonté, son intelligence, sa capacité à mener de véritable et sincère négociation ainsi que sa force de caractère en font une véritable chance historique pour la France.

Elle peut et possède vraiment la volonté de sortir ce pays de la situation désastreuse dans lequel il s’est enfermé. Les citoyens de ce pays n’ont pas le droit de laisser passer cette chance qui ne se produit que très rarement, faute de quoi il y aura des lendemains encore plus sombre qu’aujourd’hui. Il ne suffit pas d’être un beau parleur ou être sympathique pour être un bon Président et avoir la véritable capacité à résoudre les problèmes. Cette capacité Mme Ségolène Royal la possède.

Elle possède sans contestation possible l’étoffe d’une Présidente n’en déplaise a ses détracteurs. Le Pacte Présidentiel qui est issu d’un long et lourd travail, demeure la base sur lequel est situé son action présente et à venir. Ce Pacte est cohérent, solide, équilibré et tient compte des réalités du moment et les dures réalités qui sont devant nous.. Nous n’avons pas le droit de laisser passer cette chance faute de quoi il y aura des lendemains encore plus sombre qu’aujourd’hui.

- Dans le concret immédiat lorsque nous analysons le contexte, il est facile de se rendre compte que tout le monde peste contre les manifestations qui sont un véritable appel de désespoir face aux dégâts du libéralisme aveugle. Nous sommes bien obliger de constater que les projets de la droite et du centre droit ne peuvent qu’amplifier celles-ci, il faut être réaliste et ne pas rêver.

- La droite présente des projets ayant un habillage de gauche et de circonstance électorale (l’habit ne fait pas le moine), malheureusement ce n’est qu’un habillage et dans ce cas les lendemains pour les salariés seront des plus douloureux.

- La précarité et la valse des salariés y compris les cadres ; voila ce qu’en définitive propose les projets de la droite et ceci pour un oui ou un non, un rendement jugé insuffisant et toujours en augmentation ou simplement une tête jugée trop indépendante et qui ne convient pas a l’employeur ou que le salarié refuse de faire des heures supplémentaires. Qui peut m’apporter la preuve du contraire en dehors de quelques cas isolés ? Ceci ne concerne pas seulement les autres malgré les certitudes que l’on peut avoir pour soi, car les autres pour les autres, c’est aussi VOUS et MOI.

- La désinformation systématique

- Je constate pour ma part que la droite a toujours eu l’art de faire le contraire de ce qu’elle dit. Pour convaincre les électeurs, elles a toujours utilisée des arguments empruntés à la gauche à la sauvette. Il est incontestable que le bilan actuel frise le désastre pour beaucoup de citoyens mis à part les spéculateurs, actionnaires et dirigeants qui se retirent avec des indemnités défiant l’entendement (ne pas confondre avec les petites entreprises, artisans et certains petits commerçants, agriculteurs et autres qui ne gagnent la plupart du temps, tout juste parfois de quoi survivre). Ce bilan est celui de la droite et non celui de la gauche et Mr Sarkozy en est partie prenante ayant été en fonction dans le gouvernement sortant jusqu'à ses derniers jours, alors je pose la question ; pourquoi n’a-t-il pas fait-il ce qu’il dit vouloir faire demain, Ce sont les mêmes qui sont ses collaborateurs a commencer par Mr Filions célèbre pour ses négociations véritable dialogue de sourd ? Le problème des retraites, de la sécu et de l’assurance maladie ne peut se résoudre que par la réduction massive du chômage et celui-ci passe par une protection efficace des PME, PMI, agriculteurs, artisans et autres ainsi que par la création de richesses par l’innovation et la recherche.

- La droite et ses certitudes alors qu’elle propose de jouer à pile ou face car c’est vraiment jouer à pile ou face avec l’avenir des citoyens par la conception ultra libéraliste qu’elle préconise, celle-ci par sa conception même n’étant qu’incertitude. IL suffit de regarder les statistiques concernant les faillites en passant par les agriculteurs, artisans, PME, PMI, professions libérales sans oublier son cortège de chômeurs. Est-ce que vous voulez que les délocalisations, et les faillites continuent ou simplement que votre avenir et celui de vos enfants soit dans les mains spéculatives et aléatoires de la cotation en bourse, permettez moi d’en douter ?

- La droite prétend avoir changée ! Allons soyons sérieux, elle ne peut changer de par sa nature même ou alors elle n’est plus la droite et à l’évidence ce n’est pas le cas.

- En ce qui concerne le centre droit, je ne suis plus naïf depuis longtemps et je conçois très bien que le seul but est de ramasser des votes. Pour ce faire, nous voyons donc aujourd’hui le centre droit se trouver maintenant des sympathies pour la gauche, c’est un comble alors que dans le passé il a toujours combattu celle-ci. Un gouvernement composé de droite et de gauche ne sera pas en mesure de fonctionner longtemps dans ce pays. L’exemple de la 4° République avec son lot d’instabilité permanente pourvoyeuse de paralysie dans les décisions, parle de lui-même, Président ou pas. Voulons nous que recommencent les soubresauts et les spasmes de la 4° République ? A l’évidence NON ! Dans l’état où se trouve la France actuellement ce serait un désastre de plus que la France ne peut se permettre. Mr Bayrou malgré sa bonne volonté et le doux rêve qu’il berce, n’est certainement pas en mesure d’empêcher un tel déroulement. Ses projets sonnes le creux et sont basés uniquement sur une hypothèse de travail d’une improbable et problématique entente de la gauche et de la droite alors que ce clivage est impossible à dissoudre par sa nature même et les critères de l’évolution inaccessible à l’être humain.

Pour avoir une idée précise de ce qui peut arriver pour ceux plus jeunes qui ne connaissent pas, il est fortement conseiller de regarder l’histoire de la 4° République car elle parle d’elle-même.

Oui personnellement je le dis haut et fort et sans la moindre hésitation, je soutiens fermement Mme Ségolène Royal et je vais voter pour elle dès le premier tour.

J.A.L. Carbonneau

12.Posté par merci le 02/04/2007 14:47
Puisqu'aucune contestation n'est possible, M.Carbonneau, puisque vous le répétez, c'est sans doute que vous avez raison et que ce vous professez est bien du domaine de l'évidence.

Sans aucun doute la gauche n'est pas la droite et vice-versa. Sauf qu'actuellement on n'y voit pas très clair, tous les bons héritages étant captés par les uns et les autres au gré de leurs ambitions. M.Sarkozy invoque Jean Jaurès, et cela est choquant, mais dire comme je l'ai entendu sur l'antenne de Fance Culture que nous sommes redevables de tous les progrès sociaux et sociétaux au seul parti socialiste est également exagéré - la ministre à qui nous devons la légalisation de l'avortement n'étant pas spécialement de gauche.

En tout cas, les discours des uns et des autres en témoignent, l'enjeu est bel et bien le rassemblement, et quelle que soit l'issue du vote, il est probable que la démarche de M.Bayrou portera des fruits: qui ne voudra pas montrer qu'il est capable de gouverner avec une personne compétente qui n'a pas exactement les mêmes opinions qu'elle? Bien sûr, ce n'est pas par M.Bayrou que cette démarche a été initiée, elle est celle de tous les hommes politiques intègres et responsables (et quand je dis hommes, je parle aussi des femmes).
L'enjeu est le rassemblement, reste à savoir qui pourrait le mieux le mettre en pratique.
Il ne s'agit pas de nier les différences entre la gauche et la droite.
Il s'agit de regarder plus loin, et voir les différences entre les gauches et les droites. A ce stade, Mme Royal et M.Sarkozy ont déjà ce mérite d'être des rassembleurs au sein de leurs propres camps. Car entre deux électeurs de Mme Royal, l'un ayant voté non, l'autre oui au TCE, l'un étant de fibre anti-libérale l'autre socio-libérale, n'allez pas me dire qu'il n'y a pas au moins autant de différence qu'avec un électeur de droite classique ou du centre-droit. Et cela même si ces deux électeurs de Mme Royal sont membres du PS. Reconnaissons-le!
A partir de là, qu'est-ce qui sépare l'essence de la gauche de l'essence de la droite? Une posture générale face à la vie, la société, le monde?
C'est oublier qu'il y a des grands discoureurs de gauche, ou même grands manifestateurs contre la Précarité qui connaissent les mots avec les majuscules mais ne sont pas foutus de lever le petit doigt quand une personne de leur entourage est victime d'une injustice. Heureusement, c'est une minorité. Mais alors aussi ne pas oublier ceux qui, votant à droite on ne sait pas bien pourquoi, et sans faire de grands discours, vont se retrouver aux premières lignes quand il s'agit d'agir concrètement (et pas forcément pour "la charité"). C'est sûrement aussi une minorité. Une contradiction bien française, bien humaine, vous allez me dire?
Tout cela pour dire, non pas que la droite et la gauche n'existent pas, mais qu'on a besoin d'un nettoyage. Que les grands partis traditionnels soient mis à mal, qui ne saurait s'en réjouir? Qu'émerge une nouvelle gauche et une nouvelle droite, avec des personnes qui incarnent leurs idées (dont certaines que nous connaîtrons déjà), pourquoi serait-ce une mauvaise chose?

13.Posté par Universelle le 04/04/2007 15:08
Monsieur merci descendez de votre tour.
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-823448,36-891564@51-823442,0.html

14.Posté par J.A.L. Carbonneau le 08/04/2007 17:30
Désolé Universelle du 04/04/2007. Il y a bien longtempe que je suis dessendu de ma tour pour en faire le contour et me fondre avec la réalité du quotidien.
J.A.L. Carbonneau

15.Posté par J.A.L. Carbonneau le 09/04/2007 16:49
A merci du 02/04/07

Bonjour

C’est une chose de capter les bons héritages en paroles, c’est autre chose que d’en avoir l’esprit et de les appliquer dans le vrai sens. Pour ce qui est de la droite, j’ai pu constater que c’est uniquement lorsque cela ne dérange pas ses petits intérêts personnels. Les progrès sociaux sont du a la lutte du peuple aidé en cela par les politiques de gauche et il y a bien eu des progrès du a certaine personnalité de droite très peu nombreuse et surtout acculé au pied du mur par la lutte des citoyens pour l’obtenir. Prendre un ou deux cas isolé n’est pas crédible pour faire passer la droite pour des sociaux.

C’est une chose de vouloir démontrer que l’on est capable de gouverner et c’est autre que de l’être. Lorsque l’on parle de compétence, il faut déjà savoir sur quel critère l’on se base ; pour l’économie qui n’est qu’un des seuls aspects des nombreux problèmes à résoudre en politique : Est-ce que c’est un économiste borné qui suit aveuglément ce qu’on lui a apprit avec des œillères ou un économiste a l’esprit ouvert qui cherche les véritables solutions qui puissent résoudre les problèmes pour le mieux de tous les citoyens sans exception et ceci de façon équitable c'est-à-dire pas uniquement a l’avantage d’un groupe minoritaire certes important mais avec des tendances par nature à tout s’accaparer étant par sa conception même spéculateur et prédateur.

Les analyses que je fait ont trois volets ; Passé, présent et projection de situations des conséquences sur l’avenir. Les mêmes causes produisent les mêmes effets et aucun scientifique ne peut me contredire, il en sera de même pour l’avenir, le passé et le présent nous donne l’indication de ce qu’il ne faut pas faire dans l’avenir. Le projet de FB la 4° République nous dit ATTENTION DANGER. Vous-vous avancé beaucoup lorsque vous parlez des hommes intègres et honnêtes, personne n’est à 100% honnête et intègre, ceci dit, tout est question de circonstance, consciemment ou inconsciemment.

Le grand nettoyage dont vous parlez Mme Royal le prévoit depuis le début avant même d’être candidate et elle n’a pas attendue d’êtres à quelques semaines de la présidentielle ou de copier sur les autres candidats. Quand a l’égocentrisme, malheureusement il est plus ou moins développé selon les cas chez l’être humain.

Amicalement J.A.L. Carbonneau


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 14 Novembre 2016 - 13:59 Une perte considérable




Derniers tweets
RT @NLenFrance: "Nous avons besoin d'un djihad laïque", dit Jean-Pierre @Chevenement sur l'#Islam en FR lors d'une réunion des ambassadeurs…
Vendredi 2 Décembre - 11:06
François Hollande a su trouver une issue digne à une situation qui ne l’était pas
Jeudi 1 Décembre - 21:17
Entretien @lArcheMag : "L’idée d’une guerre de civilisations est un piège" https://t.co/J0CjqfxXzJ
Vendredi 18 Novembre - 21:59

Abonnez-vous à la newsletter