Agenda et médias

"Je suis candidat pour faire bouger les lignes"


Entretien de Jean-Pierre Chevènement au Dauphiné Libéré paru mercredi 7 décembre 2011


"Je suis candidat  pour faire bouger les lignes"
Dauphiné Libéré: Vous serez aujourd’hui à Grenoble pour une visite ciblée “recherche” dans le cadre de votre campagne présidentielle. Quel message comptez-vous délivrer aux chercheurs ?
Jean-Pierre Chevènement: Nous avons besoin aujourd’hui de relancer une grande politique de la recherche qui, même si elle n’a jamais été délaissée, n’a pas reçu les moyens nécessaires en crédits et en hommes pour se développer.

Quant au “crédit d’impôt recherche”, que j’avais créé en 1983 lorsque j’étais ministre de la Recherche, je ne le remets pas en question, mais je serai plus attentif à son efficacité et à la manière dont les grandes entreprises l’utilisent effectivement à des fins de recherche.

Grenoble est un haut-lieu des nanotechnologies. Quel est votre avis sur ce sujet, parfois polémique ?
Jamais je ne remettrai en cause le principe de liberté de la recherche qui est primordial. Et honnêtement, je ne pense pas qu’il faille renoncer aux recherches sur les nanotechnologies. Si elles sont bien encadrées, elles peuvent mener à des avancées considérables, dans tous les domaines, notamment la santé. La peur ne doit pas triompher de la raison.

Vous avez aussi une position bien nette sur le nucléaire.
Remettre en cause cette filière serait une grave erreur pour la France. Il faut au contraire développer les recherches sur les réacteurs de 4 e génération, qui fabriqueront leur propre combustible. Le prix du kWh nucléaire restera considérablement plus bas que celui des énergies renouvelables, qui sont de surcroît des énergies intermittentes.

Mais si c’est meilleur pour la planète ?
Est-ce que l’on se souvient bien que l’uranium existe déjà sur cette planète, qu’on l’extrait du sol ?

Je crois qu’il y a beaucoup trop de fantasmes autour du nucléaire, dus à une exploitation abusive de Fukushima. Or Fukushima était d’abord une catastrophe naturelle, une vague de 23 mètres de haut qui est passée au-dessus d’un mur de 7 mètres. Ensuite, si l’on doit mettre une institution en cause, il faut pointer du doigt l’Autorité de sécurité nucléaire du Japon. Est-ce qu’il faut tout arrêter dès qu’une catastrophe arrive ? A-t-on arrêté de prendre l’avion après le crash Paris/Rio ? Et sait-on que l’industrie charbonnière fait chaque année près de 3 000 morts dans le monde, notamment en Asie ?

Votre discours sur le nucléaire vous isole un peu à gauche, non ?
Je reste fidèle à la tradition rationaliste et progressiste de la gauche républicaine, et je sais que beaucoup d’élus et de citoyens de gauche pensent comme moi.

Le concept de gauche plurielle peut fonctionner pour des alliances aux élections législatives, mais pas pour une élection présidentielle. François Hollande ne peut être lié par cet accord.

Justement, jusqu’où comptez-vous aller dans cette campagne ?
Comme je l’ai déjà dit : je suis candidat pour faire bouger les lignes et j’observe qu’aussi bien Nicolas Sarkozy que François Hollande ont repris l’idée que j’ai développée dans “Sortir la France de l’impasse”, d’adosser le Fonds européen de stabilité aux ressources, illimitées, de la Banque centrale.

C’est le seul moyen de casser la spéculation. J’observe aussi que François Hollande a rejeté le projet de nouveau traité européen avancé par Nicolas Sarkozy. Donc, les lignes ont commencé à bouger. Je maintiens ma candidature pour continuer à les faire bouger.

Votre avis sur la crise de l'euro ?
L’euro est aujourd’hui surévalué de 25 %. C’est la cause principale de notre désindustrialisation. Nos produits se vendent mal parce qu’ils sont trop chers. Si on ne change pas les missions de la Banque centrale européenne, je crains la dislocation de l’euro, suite au défaut d’un grand État dans les mois à venir. Le projet de “nouveau traité européen” n’est pas la réponse adéquate.

Propos recueillis par Ève Moulinier

Source : Le Dauphiné Libéré


Rédigé par Chevenement.fr le Mercredi 7 Décembre 2011 à 12:46 | Lu 1767 fois


Nouveau commentaire :
(*) Votre message est modéré à postériori par le webmestre du blog. Merci de respecter les règles générales de modération de ton et de respect de la loi. Enfin ne monopolisez pas la parole, car cela dissuade les autres internautes de laisser des commentaires.
Détails : http://www.chevenement.fr/Connectez-vous-desormais-pour-commenter-les-articles-du-blog_a950.html

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Novembre 2016 - 21:55 "Jacques Berque, mon ami et mon maître spirituel"




Derniers tweets
RT @NLenFrance: "Nous avons besoin d'un djihad laïque", dit Jean-Pierre @Chevenement sur l'#Islam en FR lors d'une réunion des ambassadeurs…
Vendredi 2 Décembre - 11:06
François Hollande a su trouver une issue digne à une situation qui ne l’était pas
Jeudi 1 Décembre - 21:17
Entretien @lArcheMag : "L’idée d’une guerre de civilisations est un piège" https://t.co/J0CjqfxXzJ
Vendredi 18 Novembre - 21:59

Abonnez-vous à la newsletter