Agenda et médias

"Je refuse la loi du mensonge triomphant"


Jean-Pierre Chevènement était l'invité jeudi 17 octobre 2013 du 22h de Public Sénat. Il répondait aux questions de Sonia Mabrouk.


Verbatim express

Sur l'affaire Leonarda
  • Le gouvernement a le devoir d'exercer une certaine pédagogie. Il n'y a aucun pays au monde que je connaisse qui n'ait pas une législation sur le séjour. Tout pays a le droit de dire qui est admis à séjourner sur son sol ou pas.
  • J'ai été ministre de l'Intérieur. J'ai régularisé sur critères d'intégration un certain nombre d'immigrés, mais je n'ai pas régularisé les autres.
  • Les procédures concernant la famille de Leonarda ont duré un peu plus de quatre ans. On se pose la question de savoir s'il ne faudrait pas un peu raccourcir les délais, car cela crée une émotion, une certaine empathie, ce que je comprends tout à fait.
  • Le Réseau Education Sans Frontières a des thèses qu'en principe un gouvernement ne peut pas partager. Ca n'empêche pas un certain nombre de socialistes de manifester avec eux depuis longtemps, et ils sont imprégnés, je veux croire par manque de réflexion.
  • Dans la polémique on entend des choses absurdes. Par exemple contrairement a ce qu'a dit un dirigeant de la FIDL, on ne demande pas les papiers pour rentrer dans un lycée, un collège, une école ! L'inscription est de droit, il n'y a aucune vérification.
  • Comme disait Jaurès, « le courage c'est de chercher la vérité et de la dire ». Et je refuse la loi du mensonge triomphant.

Sur la perspective d'un élargissement de l'UE
  • Je pense qu'il faut rouvrir le dossier européen, rebattre les cartes. Il y a une Europe a 28 pays dont on annonce encore l'élargissement, mais aujourd'hui c'est déjà ingérable.
  • Il faut penser l'Europe autrement, avec les nations, avec des politiques claires sur des grands sujets, et puis il faut faire une Europe qui aille du Maghreb à la Russie, pour que nous mettions ensemble un certain nombre de choses très importantes, et que pour le reste, on laisse les nations décider.

    Sur la comparaison entre la mondialisation d'hier et celle d'aujourd'hui
  • Nous avons connu deux mondialisations libérales, l'une sous égide britannique, qui commence avec le traité de libre-échange Cobden-Chevalier – en France c'est l'époque du 2nd Empire – et qui se termine avec la guerre de 14. C'est évidemment inquiétant pour la deuxième mondialisation, sous égide américaine, qui culmine autour de l'an 2000. En effet par comparaison, comme la montée de l'Allemagne impériale a été ressentie comme menaçante par l'Empire britannique, de la même manière aujourd'hui on voit la montée de la Chine par rapport aux États-Unis !
  • Il faut donc être extrêmement prudent, comprendre le passé, le fait que la 1ère GM se déclenche par la volonté des élites allemandes - et non pas le peuple allemand - de faire une guerre préventive... or il me semble que la guerre préventive a été théorisée il n'y a pas si longtemps que cela, par le président Bush, au moment de l'invasion de l'Irak.
  • Il faut faire attention à ce qu'il peut se passer maintenant entre les États-Unis et la Chine. Regardons du côté de la mer de Chine, tout cela est évidemment très inquiétant.
  • Ma théorie est celle de l'hegemon, la puissance hégémonique, le patron qui fixe les règles du jeu dans une période de mondialisation libérale. La Grande-Bretagne est l'hegemon de la première mondialisation, et ce pays entre dans la guerre parce qu'il ne peut pas accepter que l'Europe tout entière passe sous le contrôle de l'Allemagne. Cette explication est bien meilleure que celle de Lénine, « l'impérialisme, stade suprême du capitalisme ».
  • Aujourd'hui la question qui se pose, c'est vers quoi allons-nous, avec la montée de la Chine, des émergents, parce qu'avec la mondialisation, il y a une modification de l'équilibre des puissances, et on voit le déclin de l'Europe.
  • Mon livre est aussi une réflexion sur le déclin des nations européennes. Les nations émergentes sont fières d'elles-mêmes, conquérantes, les nations européennes rasent les murs.

    Sur l'Allemagne
  • Je montre la contradiction de l'Allemagne, qui est une très grande puissance économique au cœur de l'Europe, qui a conquis depuis longtemps une position prépondérante sur la zone € et l'UE, qui est le seul pays excédentaire du Vieux continent sur la Chine, mais en même temps elle n'a pas une puissance économique et militaire. Elle n'a pas de projets autres que de faire l'impasse sur les risques potentiels. L'Allemagne est comme une grande Suisse.
  • L'Allemagne est au cœur de l'Europe et ne peut pas complètement se dissocier du sort du continent, qui doit affronter des problèmes en Afrique, en Méditerranée, d'autres encore, qui sont des problèmes qui montent.
  • Comment agir ensemble ? Il faut rebattre les cartes de la construction européenne. Il faudra bien par rapport à la Chine et aux USA que les peuples européens s'organisent. Et il faudra bien trouver un accord avec l'Allemagne parce que ce pays doit aussi résoudre ses contradictions.

    -----
    Découvrez le nouveau livre de Jean-Pierre Chevènement 1914-2014 : l'Europe sortie de l'histoire? (éditions Fayard)


Rédigé par Chevenement.fr le Vendredi 18 Octobre 2013 à 01:44 | Lu 2017 fois



1.Posté par Ali SALI le 18/10/2013 13:26
Réflexion sur le drame de Lampedusa

De nouveaux drames en méditerranée, au large de Lampedusa, qui s’ajoutent à la longue liste des milliers de morts d’émigrés clandestins qui tentent de rejoindre l’Europe à l’aide des moyens de transport qui ne présentent aucune sécurité pour la vie humaine.
Pourquoi autant de morts ???? Tous les médias du monde en parlent, les politiciens aussi, mais personne ne prend de décisions afin de mettre fin à cette hécatombe.
Pourquoi ces personnes risquent-elles leurs vies en prenant ces moyens de transport au lieu de prendre l’avion ????
Ces personnes ne peuvent voyager librement entre leur pays d’origine et les pays qui représentent pour eux la survie et cela en raison des lois de ces pays qui imposent la possession d’un visa aux étrangers, et qui n’est délivré qu’à des conditions très strictes. Il s’agit surtout des visas Schengen, pour les USA, CANADA, Australie, et autres pays développés.
Pourtant l’histoire nous apprend que les gaulois n’ont pas délivré de visas aux vandales, aux Visigoths et aux francs, ainsi qu’à tous les autres peuples qui y migrèrent durant les deux derniers millénaires, les incas, aztèques, mayas, cheyennes, apaches et autres habitants des Amériques n’avaient pas délivrés de visas aux conquistadors espagnols, anglais, français et portugais, les africains, asiates et autres ilotes de l’Océanie n’avaient pas donné de visas aux français, anglais et autres colonisateurs.
L’imposition de visas d’entrée transforme les pays qui les imposent en forteresses dont l’entrée est strictement protégée, et à long terme ces forteresses seront entourées de murailles, de clôtures électrifiées, les cotes seront protégées de barrages flottants, de mines, etc. Mais ces pays laissent leurs marchandises, dont la vente est vitale pour leur économie, sortir librement vers ces pays dont une petite partie de la population aspire à leur rendre visite!!!
L’Union Européenne parle de l’agence Frontex est chargée de « la gestion de la coopération aux frontières extérieures ». Certes, elle est censée analyser les routes migratoires et en tirer les conclusions opérationnelles, on parle aussi du système Eurosur, qui devrait permettre de mieux pister, identifier et secourir les navires chargés de migrants en danger. Fondé sur l’échange d’informations entre agences nationales chargées de surveiller les frontières maritimes, le système disposera de tous les instruments technologiques dernier cri : drones, satellites, caméras de haute résolution. On parle même de « la surveillance des côtes d’où partent ces voyages du désespoir et de la mort », de la à encercler les pays de départ des migrants clandestins et les emprisonner dans une sorte de ghetto il n’y a qu’un pas.
Pourquoi la libre circulation des marchandises et pas celle des personnes ??
La seule façon d’éviter ces drames des temps modernes c’est de laisser librement passer les gens, la libre circulation des gens, comme la libre circulation des marchandises !!!
Les personnes qui arrivent librement dans un pays, repartent chez eux facilement si les conditions de vie ne sont pas bonnes, quand elles sont sures de pouvoir revenir à nouveau librement dans ce pays ou vers une autre destination. Mais dans le cas d’émigration, légale ou non, quand les conditions de vie sont difficiles, certaines personnes cherchent des solutions illégales (vols, drogue, violence, etc.) ou rejoignent les SDF au lieu de rentrer dans leur patrie car ils savent que ce serait extrêmement difficile et couteux de retenter cette aventure.
Les énormes sommes d’argent que donnent ces personnes aux passeurs serviront à payer des moyens de transport légaux à moindre prix et en toute sécurité, tout en contribuant aux progrés de ces moyens, au lieu de tomber entre les mains de trafiquants.
Pour mettre fin aux drames des boat-people, toutes les flottes de protection, l’agence Frontex, le système Eurosur, ainsi que toutes les surveillances n’arrêteront jamais ces personnes désespérées, car ils trouveront toujours une solution pour arriver à leur fin. La seule solution est de laisser les personnes circuler librement et en toute sécurité.

Nouveau commentaire :
(*) Votre message est modéré à postériori par le webmestre du blog. Merci de respecter les règles générales de modération de ton et de respect de la loi. Enfin ne monopolisez pas la parole, car cela dissuade les autres internautes de laisser des commentaires.
Détails : http://www.chevenement.fr/Connectez-vous-desormais-pour-commenter-les-articles-du-blog_a950.html

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Novembre 2016 - 21:55 "Jacques Berque, mon ami et mon maître spirituel"




Derniers tweets
RT @Place_Beauvau: La Fondation de l'#Islam de 🇫🇷 soutient des projets culturels et éducatifs pr une meilleure connaissance de la religion…
Jeudi 8 Décembre - 15:00
RT @Place_Beauvau: [Communiqué] @BrunoLeRoux salue le lancement de la Fondation de l'Islam de France. https://t.co/E662y8efkL
Jeudi 8 Décembre - 14:09
RT @AnouarKbibech: Accueil au Siège du @CfcmOfficiel de @chevenement : échange sur les Projets de la Fondation de l'islam de France et Conc…
Jeudi 8 Décembre - 00:04

Abonnez-vous à la newsletter