Agenda et médias

"Je m'amuse aujourd'hui de voir tous ces hommes politiques parler d'industrie alors qu'ils ont été partisans du franc fort, puis de l'euro fort"


Jean-Pierre Chevènement était l'invité de l'Interview Europe 1 Soir, mardi 13 décembre 2011. Il répondait aux questions d'Arlette Chabot et Nicolas Poincaré


  • Depuis 1982, j'ai défendu l'industrie française. Je m'amuse aujourd'hui de voir tous ces hommes politiques parler d'industrie alors qu'ils ont été partisans du franc fort, puis de l'euro fort, qu'ils ont présidé à l'effacement de tous les tarifs extérieurs qui protégeaient nos productions et qu'ils ont soutenu l'OMC.
  • L'idée d'un label « fabriqué en France » est plutôt bonne mais une monnaie moins chère est la condition principale de la réindustrialisation de la France. Il faut également une politique plus favorable aux PMI et à la recherche industrielle.
  • Je regarde la concurrence démagogique de tous ces hommes politiques qui ont une responsabilité écrasante. Pour sortir de l'ornière, mieux vaut ne pas faire confiance à ceux qui nous y ont mis.
  • A propos du nouveau traité européen : François Hollande a raison. Le traité doit être renégocié car il est déséquilibré, car il donne comme perspective une Europe disciplinaire. On ne s’intéresse qu'à la réduction des déficits. J'ajoute que c'est une grave atteinte à la souveraineté de la France: on va introduire la Cour de Justice de l'Union Européenne qui va contrôler si nous transposons dans la Constitution la règle d'or.
  • Il faut un référendum sur ce traité et il faut amener nos amis allemands à faire preuve de moins de rigidité
  • L'euro est un mark bis. La monnaie unique a été une erreur, on ne le dira jamais assez. Elle crée des différences de compétitivité excessives entre les pays.

  • En Allemagne, même l’espérance de vie des plus âgés diminue. Il y a des poches de pauvreté. C'est pays qui s'est serré la ceinture, ou plutôt qui a accepté qu'on lui serre la ceinture.
  • L'Allemagne réalise 60% son excédent commercial sur la zone euro. Elle ne peut pas la mettre en difficulté sans que ça ne lui revienne en boomerang. Il faut discuter avec les Allemands.
  • La candidature de Dominique de Villepin peut nourrir le débat. C'est une homme de qualité, qui a une certaine flamme, de la conviction. Je pense que cela peut élever la qualité du débat.
  • Je pense malheureusement qu'on ne peut pas faire l'économie d'une augmentation d'impôts si on veut réduire nos déficits. Mais il ne faut pas tuer la croissance car il nous faut aussi des plus-values fiscales. Or le chemin choisi par Mme Merkel et M. Sarkozy est celui des moins-values fiscales, de la récession, des déficits accrus et de l'explosion de l'endettement.
  • Je considère que le Général De Gaulle a été le grand homme d’État du XXe siècle. Si la France n'a pas disparu, c'est vraiment grâce à lui. Je m'inscris dans sa façon de penser, plus que d'autres qui se disent pourtant ses héritiers.


Rédigé par Chevenement.fr le Mardi 13 Décembre 2011 à 21:31 | Lu 3673 fois




1.Posté par Christian WEINZORN le 14/12/2011 09:52
je ne peux m'empêcher d'admirer et de saluer l'interview de Mr Chevènement,pourquoi?
Sur un plan forme:
-Le langage est clair,compréhensible par tous,
-Les idées sont bien martelées,sans être simplifiées,
Sur un plan contenu:
-Les origines du marasme et la crise française par rapport à l'Europe ,sont bien analysées
-Les moyens pour sortir de la situation sont précis ,sans catastrophisme,
(Il n'y a pas de promesses infondées propre au monde politique)
Il y a là des perspectives claires pour l'avenir des français et pour l'Europe.

J'ai vu et entendu un homme capable d' capable d'assurer et d'assumer la fonction présidentielle.

2.Posté par Jacques POUZET le 14/12/2011 11:53
"J'ai vu et entendu un homme capable d' capable d'assurer et d'assumer la fonction présidentielle".

C'est bien mon avis . J P C Chevènement a le mérite de communiquer sans relâche sur les fondamntaux "Pour sortir la france de l'Impasse"

Otez-moi d'un doute: Est-ce que les français , matraqués par le show star'ac politicien de
l'élection peuvent encore avoir une idée claire de la fonction présidentielle et du " Président qu'il nous faut" en 2012. J'en doute un peu et j'espère que J P C ne fera aucune concession sur l'essentiel , car la terre continuera de tourner - et nous avec- après mai 2012

b[

3.Posté par Jack SIMONNET le 14/12/2011 20:59
germinal
Pourquoi tant de clairvoyance n'est pas perçue par les masses?
les intentions de vote ne décollent pas
cependant JPC est trés bien perçu
j'ai pu l'éprouver en 2002 ayant participé à la campgne

4.Posté par Gilbert RIBES le 17/12/2011 13:11
La cause principale de la désindustrialisation de l'UE est la différence radicale des normes sociales,environnementales,sanitaires et juridiques qui induisent des coûts du travail plus de 9 fois inférieurs dans les pays émergents.
La surévaluation de l'euro par rapport au yuan n'est pas la cause principale mais une cause secondaire puisqu'un ajustement monétaire ne réduirait pas l'écart de compétitivité par rapport à la Chine de plus de 50 %.
Les 2 autres causes sont :
-le déséquilibre des balances de paiements courants, stratégie voulue par la Chine pour accumuler des réserves de change colossales en vue de son développement futur,
-et les multiples restrictions aux importations et aux investissements étrangers de la plupart des pays émergents,dont la Chine.

Nouveau commentaire :
(*) Votre message est modéré à postériori par le webmestre du blog. Merci de respecter les règles générales de modération de ton et de respect de la loi. Enfin ne monopolisez pas la parole, car cela dissuade les autres internautes de laisser des commentaires.
Détails : http://www.chevenement.fr/Connectez-vous-desormais-pour-commenter-les-articles-du-blog_a950.html

1914-2014 : l'Europe sortie de l'histoire

Ma conférence à #Alger : "#France-#Algérie, une ambition à forger au service de la #paix dans le monde" http://t.co/RzdHbEYcSm
Samedi 18 Octobre - 10:35

Abonnez-vous à la newsletter









Dernières vidéos
15/10/2014 | 1320 vues
1 sur 60