Actualités

Grand succès pour la venue de Ségolène Royal à Belfort


Près de 1000 personnes ont assisté à la réunion publique de la candidate Ségolène Royal, en présence de Jean-Pierre Chevènement. La candidate de la gauche avait auparavant visité les salariés d'Alsthom. Voici les premières photos de cette journée.


Grand succès pour la venue de Ségolène Royal à Belfort
Forte affluence lors de la réunion publique de la salle des fêtes de Belfort.
« Il faut que, dès le premier tour, le 22 avril, se mobilisent tous les hommes et toutes les femmes qui veulent que la France se relève » y a déclaré Ségolène Royal.
(Plus de photos ci-dessous)

Grand succès pour la venue de Ségolène Royal à Belfort

Grand succès pour la venue de Ségolène Royal à Belfort
Ségolène Royal, en visite sur le site d'Alstom, accompagnée par Jean-Pierre Chevènement.

Grand succès pour la venue de Ségolène Royal à Belfort
Devant une locomotive de TGV...

Voir aussi les photos sur le blog du MRC Belfort


Rédigé par Chevenement.fr le Vendredi 13 Avril 2007 à 19:54 | Lu 7887 fois



1.Posté par Augustin le 14/04/2007 11:31
jean-Pierre doit passer impérativement chez le coiffeur...Merci

2.Posté par Sylvain le 14/04/2007 12:34
Je regrette profondément que les dernier jours de campagne continuent de masquer le fond des débats au profit des petits arrangements politiciens, notamment de la drague mutuelle UMP/FN mais aussi centriste/bobo. J'espère que la rencontre de Ségolène Royal avec Jean-Pierre Chevènement dans sa ville de Belfort sera malgré tout traitée avec l'intérêt qu'elle mérite dans les médias nationaux.
Le seul candidat qui aurait pu correspondre complètement à mon idéal, c'est Nicolas Dupont-Aignan (mes parents et moi sommes très attachés aux idées du gaullisme de gauche, nous avons gardé de nombreux numéros de "Notre République" et du "Sursaut populaire"). NDA n'a malheureusement pas réussi à se qualifier pour le premier tour, ce qui est mauvais non seulement pour mes idées mais aussi pour la démocratie.
Pourtant il va bien falloir voter. Je ne peux bien évidemment pas voter pour le fédéraliste européen François Bayrou dont la seule planche de salut serait de sortir de la naphtaline "les poisons et les délices" de la troisième force qui ont fait le malheur de la France sous la IVème République.
Pour moi, l'heureuse surprise c'est le rôle joué par le patriote républicain Jean-Pierre Chevènement dans la campagne de Ségolène Royal. Il me donne envie de donner une chance au rêve que j'ai au fond du cœur, la réconciliation de la gauche avec l'idée de nation. Dans les jours qui nous reste jusqu'au scrutin, il faudrait faire mieux connaître la vision qu'a Ségolène Royal du rôle de la France dans le monde, de la nécessité d'une France libre de ses choix, non seulement pour défendre son modèle républicain et ses intérêts vitaux mais aussi pour servir la paix et le dialogue Nord/Sud face aux dangers du choc des civilisations. Comme Jean-Pierre Chevènement l'écrit dans l' interview à "L'Orient-Le Jour" que j'ai lu sur le site, c'est "une certaine idée de la France" qui est en jeu.

3.Posté par B.VALENTIN le 14/04/2007 14:03
L'image est belle, l'instant est beau... la France va se relever avec ce "couple"...
A tous les républicains, le seul vote utile c'est le vote Ségolène ROYAL !

4.Posté par asse42 le 14/04/2007 16:45
Eh bien Sylvain tu devrais être rassuré de lire dans libé d'hier que le dernier ministre gaulliste donnait l'onction à Ségolène. Et pour ce qui est de l'idée de nation, tu dois revenir de Mars parce qu'elle a fait sensation avec ce théme d'identité nationale républicaine.

5.Posté par cg le 14/04/2007 20:12
Il faut arrêter avec ce soi-disant spectre de la IVème République.
Ce qu'il faut arrêter, c'est le spectre de l'Etat Français de sinistre mémoire,le duo Sarkozy-LePen.
Ce qu'il faut arrêter, c'est Sarkozy!
Et je pense avec Rocard et Kouchner que l'on peut poser un certain nombre de jalons pour que la voix de la raison puisse se faire entendre.
Il n'y a qu'un seul but, une seule priorité pour la démocratie:
Ne permettez pas à Sarkozy de s'emparer de nos libertés!

6.Posté par chav le 14/04/2007 21:31
A CG
Tu devrais regarder les programmes économiques de Sarkosy et de Bayrou...
Tu constaterais que c'est du copié collé.
Les hommes ne sont ce qu'ils sont que par leur politique.
Celle de Bayrou est une insulte à la raison de la république sociale.
Rocard, Kouchner, Bayrou tous des frustrés du 29 mai..., qui se ressemblent s'assemblent.

Augustin a raison, une petite coupe s'impose, (mais qd mon épouse attendait notre 1er enfant je suis resté 9 mois sans me couper les cheveux en me disant que ce si je tenais ce serait une fille, ce que je désirerais et j'ai gagné, peut être que Jean-Pierre attend le 6 mai?

7.Posté par Daniel Kpodé le 14/04/2007 22:17
Le grand succès de la visite de Ségolène à BELFORT me confirme encore l'accord MRC-PS. Je suis très amoureux de ce couple qui fait revivre la France dans la nation, le socialisme dans la République. On est citoyen quand la Nation est forte et que la Répulique fixe les règles de vie communes pour le ciment de l'unité nationale, sans distinction de race ou de réligion. C'est évidemment cette ouverture claire du socialisme aux principes de la République qui marquera la différence avec les autres candidats. Je vote et j'appelle à voter Ségolène parce que je suis et reste républicain de gauche. Oui la Nation, il faut sans cesse l'expliquée pour lui donner sa place : la Nation est aux citoyens ce qu'est la famille à ses membres dans la République. Merci à Jean-Pierre Chevènement.

8.Posté par Benoît Rivillon le 14/04/2007 22:34
La vraie gauche doit avoir suffisamment avoir confiance en sa base et en ses propositions. Nul n'a besoin à gauche d'un Bayrou voire d'un Rocard pour gagner ! C'est le moment de faire le ménage. Voilà clairement les socio-libéraux !

Que M. Rocard se serve du prétexte Sarkozy pour justifier un attelage gauche-droite relève autant de l'emballement que de l'opportunisme pour lui et les siens. Ce n'est pas la France qui y gagnerait, et la confusion des genres serait dramatique pour la suite. Barrons la route à Sarkozy, oui, mais ne laissons pas Le Pen se frotter les mains.

Bravo, donc, à la cohérence d'action et d'esprit de M. Chevènement. C'est assurément le meilleur atout de Ségolène Royal dans cette campagne tandis que les Pyrrhus abattent leurs dernières cartes.

9.Posté par Bouchard le 14/04/2007 23:44
Pour tous ceux qui croient en la politique, la lecture du monde daté du samedi 14 avril 2007 est particulierement réjouissant. En moins de 500 mots dans le bas de la page 22 , sans la moindre accroche en première page, un homme politique a sans doute à une semaine du premier tourboulversé la donne électorale. Les communiquants et les stratèges en sont pour leurs frais et vont devoir ramer. Ces 500 mots viennent de loin. Les belles certitudes sont dernières nous.

10.Posté par Isabelle le 15/04/2007 11:32
Le commentaire de Sylvain est révélateur d’un frémissement dans les milieux attachés à “une certaine idée de la France“ et qui rejettent depuis toujours l’idéologie nauséabonde qui fait tache d’huile aujourd’hui. Il est vrai de dire qu’il est nécessaire, au-delà de l’attachement à l’identité nationale républicaine et à ses symboles, d’insister sur le rôle de la France dans le monde au service des valeurs universalistes de la République. Ségolène Royal avait déjà dans son discours de Villepinte parlé avec foi de ce rôle, notamment avec sa belle formule “la France n’a pas fini de parler au monde“ qui avait suscité l’enthousiasme de tous ceux qui assistaient au meeting. Malheureusement la presse ne reprend pas assez ses déclarations dans ce domaine. Les Français sont fiers de ce rôle de la France et se sentent humiliés par ceux qui depuis déjà trois décennies veulent lui interdire toute véritable ambition mondiale. Sylvain a raison de souligner la nécessité de mieux faire passer cette dimension pour que dès le premier tour se forge derrière Ségolène Royal un rassemblement de tous les patriotes républicains qui permettra à notre pays de renouer avec les plus belles pages de son Histoire. La lettre de Jean-Marcel Jeanneney révèle combien cette évolution est logique. Mais il faut mettre à profit ces derniers jours pour, au-delà de personnalités, convaincre tous les Français qui portent en eux l'idéal patriotique et républicain incarné par Charles de Gaulle et Jean Moulin.

11.Posté par baccoetburnel le 15/04/2007 17:45
Je voudrais tellement y croire, mais la lucidité m'empêche d'adhérer pleinement :Tel article qui nous présente Ségolène comme girondine , sa déclinaison de la Région comme remède à tous les maux(ainsi moi qui vit à La Réunion comment accepter sa défense de la préférence régionale à l'emploi ?Sa proposition de concours "décentralisé" pour la fonction publique ? Cette condescendance ne fait pourtant que renouer en outre mer avec les vieux démons du clientélisme et du communautarisme ...), le CPE de gôche qui sous couvert de flexisécurité (tradition anglosaxonne du contrat et de la charité)en finit avec l'esprit du cdi tel que le compromis de 1946 social -républicain de 1946 l'avait instauré.Pour se laisser tenter il faudrait des garanties d'une toute autre ampleur avec des ministrables MRC à des postes clef (économie , éducation, intérieur).Certes les discours de Villepinte et de Marseille sont presque impeccables , mais que de contradictions et de flou par ailleurs ...Ah si le Che était candidat !

12.Posté par cg le 15/04/2007 20:33
A Chav
J'ai bien peur qu'on ne se réveille avec une sacrée gueule de bois le 7 mai au matin......... Et en 5 ans, il a les moyens de faire un mal terrible; à Berlin en 33, le "moustachu" n'a mis que 6 mois pour mettre tout le monde à genoux en ayant été élu tout à fait démocratiquement.
Tout cela va se jouer "dans un mouchoir de poche" et il n'est point besoin d'avoir fait math-sup pour le sentir; alors il convient peut-être de ne pas tirer systématiquement à boulets rouges sur certaines initiatives.

13.Posté par Tiago_Jaïme le 16/04/2007 04:03
Monsieur Chevènement bravo pour ce que vous faîtes.
Les deux plus beaux sourires de Ségolène, je les ai vus lorsqu'elle était en votre compagnie. Hasta la Victoria.

Enfin si vous partagez(j'ai un doute car j'ai le souvenir de Libé relatant un dialogiue surréaliste sur la parité entre Gisèle Halimi et vous) cette idée,merci de faire en sorte que Ségolène Royal n'atteigne pas le niveau de contreproductivité au sujet de l'opposition homme femme.

14.Posté par rajeev le 16/04/2007 08:20
A Bacoet Burnel,

Je voudrais vous dire que Ségolène Royal, s'est prononcée clairement contre la discrimination positivement et le rcrutement sur une base régionale. Il n'y a pas de raison de ne pas la croire.
Je connais bien la situation de la Réunion et ses dirigeants à la Région. Je puis vous dire que la plupart des élus sont opposés à la préférence régionale. Le président Vergès lui même n'y est pas favorable. Il est vrai que des élus du PCR (Parti communiste réunionnais) évoquent la préférence régionale. Mais Paul Vergès, a suffisamment d'intelligence pour ne pas se aller à ce genre de démagogie.
Le discours de Ségolène Royal est, me semble-t-il, assez clair. Sur bien des points - sécurité, nation, éducation - elle est proche de J.P Chevènement ; Sur l'Europe, elle entend dépasser le clivage du oui et du non. Faisons lui confiance car visiblement , elle s'inscrit dans la tradition de la gauche républicaine et sociale. C'est sans doute d'ailleurs pour cette raison que M. Rocard, B. Kouchner et C. Allègre s'agitent pour proposer une alliance avec Bayrou.
Le meilleur moyen de battre la droite de Sarkozy est de hisser Sgolène Royal en tête au premier tour.

15.Posté par chav le 16/04/2007 08:39
A cg. Tu fais le jeu de la droite et te laisse manipuler par la pression médiatique, qui sert-elle?
Si Bayrou était honète ds sa démarche il donnerait des signes concrets.
Pourquoi l'ump annonce t-elle qu'elle ne présentera pas de candidats là où il y a des udf sortants?
Pourquoi l'udf n'annonce t-elle pas quelle présentera des candidats ds toutes les circonscriptions?
La comparaison avec l'Allemagne des années 30 est je le pense déplacée. La socièté française n'a rien à voir avec celle de l'allemagne des années 30 et puis même si il est inquiétant Sarkosy n'a pas écrit un mein kampf que je sache.
Les personnes de "gauche" qui voteront Bayrou feront le jeu de nos adversaires politiques.
le plus grave c'est que cette manipulation semble marchée et que des gens au ps jouent perdants.
Rocard, Kouchner, Allegre... tous des frustrés du 29 mai, des traites et des rebels aurait-on dit à une certaine époque.

16.Posté par Claire Strime le 16/04/2007 11:51
Si M.Bayrou, tel l'évêque de Séville en 711, veut abandonner ses alliés d'hier (la noblesse wisigothique) en pleine bataille, pour sauver ce à quoi il croit, pourquoi pas?

Mais quand des officiers de second rang jouent à cela, cela s'appelle autrement.


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 14 Novembre 2016 - 13:59 Une perte considérable




Derniers tweets
RT @NLenFrance: "Nous avons besoin d'un djihad laïque", dit Jean-Pierre @Chevenement sur l'#Islam en FR lors d'une réunion des ambassadeurs…
Vendredi 2 Décembre - 11:06
François Hollande a su trouver une issue digne à une situation qui ne l’était pas
Jeudi 1 Décembre - 21:17
Entretien @lArcheMag : "L’idée d’une guerre de civilisations est un piège" https://t.co/J0CjqfxXzJ
Vendredi 18 Novembre - 21:59

Abonnez-vous à la newsletter