Carnet de Jean-Pierre Chevènement

Enfin une candidate de gauche qui nous parle de la France


Hier à Villepinte Ségolène Royal a développé, s’agissant de la France dans son articulation à l’Europe et au monde, une vision présidentielle à cent coudées au-dessus de celle de Nicolas Sarkozy :


-une vision exigeante de la France à partir des valeurs qui structurent son Histoire ;
-une vision optimiste de l’Europe qu’il nous faut, une Europe de la croissance et de l’emploi où la concurrence ne remplace pas le projet de société, « une Europe qui se protège et nous protège » ;
- enfin une vision équilibrée du monde où la France « sans humilité et sans arrogance » agit de concert avec les pays émergents pour faire prévaloir le droit international tel que l’énonce le Conseil de Sécurité de l’ONU.

Cette vision, ambitieuse et réaliste à la fois, met le curseur au bon endroit : à partir de cette équation juste des rapports entre la France et son environnement, tout le reste s’enclenche naturellement.

Ainsi a été posée, si le peuple français, à travers le bruitage des médias, peut l’entendre, l’équation d’une vraie réussite, non seulement pour la gauche mais aussi pour la France. Enfin une candidate de gauche qui, d’une voix juste, nous parle de la France.


Rédigé par Jean-Pierre Chevènement le Lundi 12 Février 2007 à 16:17 | Lu 5589 fois



1.Posté par Marc Baldy le 12/02/2007 16:57
Ce bel article vient d'être posté sur mon blog !

2.Posté par Xavier DUMOULIN le 12/02/2007 17:16
Le discours de Ségolane Royal fera date dans les annales de la gauche. Il confirme sans ambiguité une évolution majeure des orientations d'une gauche devenue socialiste et républicaine, appelée à rassembler demain une grande majorité du peuple français.

3.Posté par Zool le 12/02/2007 17:49
Un élément pour temperer votre enthousiasme : l'attitude changeante de Royal sur la décentralisation. Mardi à la Halle Carpentier, l'Etat était stratège et dernier recours face à l'incurie de certaines collectivités locales. Dimanche, elle est de nouveau une décentralisatrice forcenée, et remise l'Etat "jacobin" et "colbertiste" aux oubliettes de l'Histoire.
Elle devrait comprendre que les seuls territoires qui veulent encore d'une décentralisation sont les régions "qui gagnent" comme disent Benko et Lipietz. Les zones rurales, délaissées par les entreprises et les services publics, ne souhaitent plus de renforcement de la décentralisation - à l'inverse de zones déjà prospère comme l'Ile de France ou l'Alsace. Un autre facteur qui explique le désir ou non de décentralisation est l'existence d'une identité régionale forte.
En bref, la décentralisation acentue les inégalités territoriales, en présupposant que les territoires sont initialement égaux. Beaucoup de Français espèrent que l'Etat va reprendre la main, et assurer un rééquilibrage des territoires.

4.Posté par David Jourdes le 12/02/2007 17:52
"une vision exigeante de la France" ...

Oui, vous avez raison, Ségolène Royal a eut une vision "exigeante de la France" ... Elle me fait avoir des regrets ...

Oui, Ségolène Royal a une interprétation positive de la riche individualité de la France.

Je pense même, car je ne veux pas croire, que la France c'est la responsabilité sociale et une certaine volonté de se rendre indépendant des activités marchandes. En tout cas, de ces volontés qui ne veulent pas uniquement percevoir l'économie de marché comme seule forme donnée à la liberté ... Mais ...

Oui ... Vous le savez, une trop grande compromission d'entre le socialisme et le libéralisme se fait. Parvenir à la liberté dans la vie, ce n'est pas adhérer aux seuls concepts économiques ... C'est autre chose que le socialisme.

C'est comme les gay (ce que je suis) qui cherchent l'homoparentalité avec agressivité alors qu'il conviendrait surtout de rechercher uniquement la parentalité !!!! Oui, en voulant trop ressembler aux autres, on perd de son identité. On perd de sa liberté.

Je pense que je ne voterai pas en 2007.

Je suis encarté UMP par défaut. Non par conception sociétale mais "par défaut" car tout appelle aujourd'hui au néant. Il est vrai cependant que le discours de Ségolène Royal est porteur d'un espoir. Jusqu'à présent vivant le socialisme de mes frères, de mes soeurs, de mes belles soeurs, j'avais comme cette envie d'avancer ... Il ressemblait à celui de mes chefs ... Socialisme autoritaire, nullement créatif de valeurs modernes (on peut être "moderne" en parlant de l'histoire de la France)

Pour autant, je ne "crois" plus en rien depuis longtemps ...

Et je ne pense pas que l'accommodation du socialisme à l'économie de marché puisse servir aux libertés ...

Oui, lorsque Ségolène parle de cette France de la volonté, celle des idéaux selon les vieilles traditions tricolores, alors elle donne un autre ton à sa candidature !!!

5.Posté par Claire Strime le 13/02/2007 11:19
La partie du discours de Ségolène Royal sur la France dans le monde était dans la lignée des positions de De Gaulle et Mitterrand (ce qui n'est pas vraiment le cas de ceux de Sarkozy).

Elle a surtout développé sur l'Afrique et la Méditerrannée, en gros l'espace de ce qui fut le 2ème Empire colonial français, et d'où provient la majeure partie de notre immigration hors d'Europe (et donc une bonne partie des électeurs; serait-ce par utilitarisme?).

J'eus apprécié de plus larges développements sur l'Asie (hors la Chine qu'elle n'a évoqué que sur les droits de l'homme et 1 peu sur l'économie, oubliant son apport civilisationnel à l'homme universel), après tout l'avenir c'est aussi le Vietnâm (encore francophone), l'Indonésie etc et surtout sur l'Amérique latine, où la France apparaît comme un bien utile contrepoids à l'hyperpuissance US (et où elle a plus laissé le souvenir de sa révolution de 1789 que d'une puissance coloniale).
La mano en la mano!

6.Posté par MERCIER Jean-louis le 26/03/2007 14:02
Les Informations du 26/03/07
Monsieur Besancenot rejoint Mr Bayrou, et pour sujet principal qui lui tient à coeur... "le drapeau Bleu - Blanc - Rouge"
Non, mais des fois...
Il est vrai que le drapeau rouge, rouge, rouge... Staline = 20 millions d'assassinés - Ceaucescu... - Mao...- et qq autres...
Mais enfin, vous ne voyez pas que vous la bouzillez la gauche avec vos conneries.
Le Drapeau, notre Drapeau Tricolore, c'est notre Pays, alors soyez fier de l'avoir à votre fenêtre,dans vos écoles... voyez les Etats- Unis, allez essayer de cracher sur la banière étoilée, voyez l'URSS si vous aviez craché sur la faucille et le marteau...
et merde, Besancenot, comme Arlette tu es sympa... mais des fois tu nous les casses !!!



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:18 A propos des primaires à gauche

Mardi 6 Décembre 2016 - 11:47 Deux bonnes décisions




Derniers tweets
.@BrunoLeRoux, connaît bien les problèmes de sécurité. C’est un homme d’expérience qui saura « tenir la boutique » https://t.co/x1zLhueHLv
Mardi 6 Décembre - 11:51
La désignation de @BCazeneuve comme Premier ministre répond pleinement à l’intérêt supérieur de l’Etat https://t.co/x1zLhueHLv
Mardi 6 Décembre - 11:49
RT @vtremolet: La gauche,l'islam,la France.Le 11 janvier @chevenement invité des grandes rencontres du @Le_Figaro Réservations https://t.co…
Lundi 5 Décembre - 22:15

Abonnez-vous à la newsletter