Carnet de Jean-Pierre Chevènement

En retard d’une guerre



Nicolas Sarkozy met en avant la souplesse, la flexibilité, la fin des contraintes, etc. ainsi à travers la création d’un « contrat unique de travail ». Pas de chance pour lui, la bilan du CNE (contrat nouvelle embauche) fait apparaître que moins de la moitié seulement de ces contrats débouche, à terme, sur l’emploi. Ségolène Royal n’a plus qu’à ajouter : « C’est la précarité qui tue la valeur travail ».

Nicolas Sarkozy a calibré son programme en fonction d’une « certaine idée de la gauche », celle des 35 heures, du « partage du travail » et de l’assistanat. Pas de chance pour lui, Ségolène Royal réfute l’assistanat, vante le « donnant-donnant », se propose d’assouplir le régime des heures supplémentaires, met partout en regard des droits, les devoirs qui doivent les accompagner. Nicolas Sarkozy retarde d’une gauche. Il retarde d’une guerre.


Rédigé par Jean-Pierre Chevènement le Mercredi 21 Février 2007 à 21:47 | Lu 8470 fois



1.Posté par simon95 le 22/02/2007 09:33
Ne soyons pas trop dur avec le petit Nicolas, lui aussi pratique le donnant-donnant, en particulier avec les acteurs du monde des médias et de la Presse ..... et beaucoup d'autres........

Donnez-moi la priorité de vos articles et je vous donnerai la priorité des meilleurs postes après mon élection que vous aurez ainsi sponsorisée...


2.Posté par MARC 69 le 22/02/2007 19:32
En effet, le ministre candidat n'est que le VRP du MEDEF n'a -t-il pas quelqu'un de sa famille ,candidat mal'heureux à la présidence du Medef ?Par ailleurs ,le fait de remonter les jeunes contre les anciens (sur les retraites entre autres),d'opposer les fonctionnaires nantis aux autres salariés ,les petites retraites aux régimes spéciaux monstrueusements avantagés.Tout cela relayé médiatiquement par des rédactions aux ordres, le ci-devant Coppé n'a t-il pas eu droit à la bise en direct d'A.Chabot ?Tout cela devient insupportable, et on se fout de nous quand on voudrait parler au nom de tous les Français .Les problêmes sensibles ou délicats ne devraient-ils pas être négociés et/ou proposés à réferendum .L'initiative populaire telle qu'elle se pratique enSuisse pourrait etre une solution ,en mettant des gardes fous (les questions d'ordres religieux ne seraient pas permises)

3.Posté par Delalandre le 23/02/2007 00:13
Désolé, je ne réponds pas directement au texte. Je préfère vous livrer ce que le viens d'envoyer à "désirs d'avenir" et qui m'apparaît comme une grave dérive de la campagne de Ségolène, qui commençait à remonter :
"Bonjour,
je suis supéfait par la venue de Jospin, looser de 2002, et de Bernard Kouchner auprès de Ségolène. Quand Sarkozy vante le communautarisme, était-ce les bonnes personnes à appeler, au détriment de M. Chevènement qui, lui, tout en étant plus à gauche et alter mondialiste, pouvait raffler des voix à la droite ? Bref, cela ressemble à de l'affollement et je vois que l'on fait n'importe quoi. Finalement, je voterai Buffet.
Desoled, soyez cohérents ! J'ai été membre du PS de 76 à 81 environ... Quel gâchis..." JPD

4.Posté par Nanard le 23/02/2007 13:59
Bonjour,

Après avoir repris espoir dans les chances d’élection de Ségolène, je suis aujourd’hui très inquiet. L’arrivée des éléphants dans la campagne ne me réjouit pas du tout. Je ne sais pas si le cornac Ségo aura la force de les diriger. Les Français qui avaient rejeté toutes ces vielles barbes du PS voyaient dans Ségolène un renouveau, une rupture avec la politique de ce parti qui depuis 1983 n’en finit pas de glisser vers le libéralisme.

Un autre motif d’inquiétude, c’est le rôle subalterne dévolu à JPC dans la nouvelle équipe de campagne. J’espère qu’il continuera à peser comme il le fait depuis le début de la campagne.

Encore un motif d’inquiétude avec les déclarations de la candidate sur le nucléaire et particulièrement sur l’EPR. Dans les accords PS-MRC il est question de continuer à promouvoir l’énergie nucléaire pour produire l’électricité dont le pays a besoin pour sa croissance. Remplacer le nucléaire par l’énergie éolienne puisqu’il faut paraît-il réduire les rejets de gaz à effet de serre. Or, très peut de gens savent que si les éoliennes ne rejettent pas directement du CO2 , mais, les centrales qui viennent au secours de ces machines lorsque le vent ne souffle pas ce sont celles qui fonctionnent avec des énergies fossiles. Il y a donc rejet de CO2 permanent et en grande quantité. Celles-ci sont maintenue en veille pour pouvoir répondre rapidement à la demande. Il faudrait que la candidate ne fasse pas une confiance aveugle à son conseiller ex-Green peace. La pression des verts sur le gouvernement de la gauche plurielle a déjà abouti à la fermeture de Creys Malville. Ne recommençons pas les mêmes erreurs.

5.Posté par ARNAULT le 24/02/2007 18:49
Pourquoi ne pas reprendre NANARD aux affaires et la femme à MIMIT qui avait salué la défaite de JOSPIN par "c'est vraiement un bon jour"; politiciens vous avez atteint le comble du ridicule, cela me rappelle les défilés soviètiques avec tous les séniles au balcon
JP CHEVENEMENT GARDE TA PROBITE


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:18 A propos des primaires à gauche

Mardi 6 Décembre 2016 - 11:47 Deux bonnes décisions




Derniers tweets
RT @Place_Beauvau: La Fondation de l'#Islam de 🇫🇷 soutient des projets culturels et éducatifs pr une meilleure connaissance de la religion…
Jeudi 8 Décembre - 15:00
RT @Place_Beauvau: [Communiqué] @BrunoLeRoux salue le lancement de la Fondation de l'Islam de France. https://t.co/E662y8efkL
Jeudi 8 Décembre - 14:09
RT @AnouarKbibech: Accueil au Siège du @CfcmOfficiel de @chevenement : échange sur les Projets de la Fondation de l'islam de France et Conc…
Jeudi 8 Décembre - 00:04

Abonnez-vous à la newsletter