Actualités

Désarmement: Chevènement prône une "zone de basse pression nucléaire"


Dépêche AFP, mercredi 17 mars 2010, 17h49.


Désarmement: Chevènement prône une "zone de basse pression nucléaire"
Jean-Pierre Chevènement, ancien ministre de la Défense de François Mitterrand, propose de faire la création d'une "zone de basse pression nucléaire" pour accélérer le rythme du désarmement, dans un "rapport d'information" du Sénat publié mercredi.

"La création de cette zone de basse pression nucléaire doit commencer par la réduction des arsenaux américain et russe", souligne le sénateur de Belfort, alors que Moscou et Washington négocient depuis de longs mois un nouveau traité de désarmement pour succéder à START 1, arrivé à expiration le 5 décembre 2009.

M. Chevènement fixe deux autres conditions: "la ratification du traité d'interdiction complète des essais nucléaires" par les Etats-Unis et la Chine mais aussi l'Inde, le Pakistan, l'Indonésie, Israël et l'Egypte ainsi que "l'ouverture à bref délai (...) d'une négociation sur un traité d'interdiction de la production de matières fissiles à usage militaire".

Qualifiant, dans une interview à l'AFP, ses propositions d'"approche réaliste", M. Chevènement affirme que "l'une des originalités" de son rapport est d'établir un lien entre le désarmement nucléaire et "la solution de problèmes politiques concrets au proche et au Moyen-Orient, entre l'Inde et le Pakistan ou en Asie de l'Est".

"On ne peut pas dissocier une zone exempte d'armes nucléaires au Proche-Orient de la reconnaissance d'un Etat palestinien viable et d'Israël par les pays arabes et l'Iran", fait-il valoir.

Pour autant, prévient-il, si l'objectif doit être "un monde sans armes nucléaires", il ne doit pas être atteint au prix d'une sécurité diminuée.

"Un monde sans armes nucléaires où ne subsisteraient plus que des armes conventionnelles serait vraisemblablement plus exposé à des conflits classiques comme ceux qui ont pu éclater en Afghanistan, en Irak (ou) en Géorgie", relève-t-il.

Ce volumineux document (250 pages) a été mis en ligne sur le site du Sénat. Il sera débattu le 23 mars en séance publique, à quelques semaines de la prochaine conférence quinquennale de suivi du Traité de non-prolifération nucléaire (TNP) prévue en mai 2010 au siège des Nations unies à New York.

Si le TNP reste pour M. Chevènement "un monument de la sécurité collective", l'ancien ministre propose de "le conforter en rapprochant du régime de non-prolifération les trois pays non signataires", l'Inde, le Pakistan et Israël.

M. Chevènement appelle aussi à "relancer la promotion des usages pacifiques de l’énergie nucléaire, qui fonde la légitimité du TNP" en levant, sous conditions, le moratoire institué depuis 2004 par le G8 sur l’exportation des technologies liées aux activités sensibles du cycle du combustible nucléaire.


Rédigé par Chevenement.fr le Mercredi 17 Mars 2010 à 17:06 | Lu 4126 fois




1.Posté par SEDAT Reynaldo le 17/03/2010 17:20
Signé en 2002,le Traité de réduction des arsenaux nucléaires stratégiques (SORT) entre ces deux pays (Etats-Unis d'Amérique/Russie) prévoient que leurs arsenaux soit limités entre 1700 et 2200 ogives en 2012...!

2.Posté par SEDAT Reynaldo le 17/03/2010 17:26
"Pour se protéger d'une épée,il faut un bouclier...! Or construire un bouclier contre l'arme nucléaire s'est révélé jusqu'ici impossible"...! Jacques @ttali. Extrait de"Economie de l' Apocalypse".

3.Posté par henri34 le 22/03/2010 18:36
J'ai remarqué que le représentant du groupe sénatorial républicain et citoyen au sein de la commission a annoncé que son groupe s'abstiendrait sur le rapport de JPC alors que les représentants de la majorité l'approuvent.Comme quoi le rassemblement de la gauche n'est pas évident quand on passe du local au planétaire.Quant à Voynet vice présidente de la commission elle devait être absente car ce rapport doit faire sauter au plafond un(e) Vert(e).Le clivage des SS20 est toujours là avec des communistes qui défendent un pacifisme irréaliste dans la tradition d'un Mouvement de la Paix qui était un instrument soviétique et des Verts qui en RFA préféraient être rouges que morts.Quant au traité envisagé pour interdire la production de matiéres fissiles sa signature sera datée des calendes grecques car on ne fait pas allusion aux stocks déjà produits et sur lesquels le plus grand secret régne y compris en France.Enfin on peut remarquer que les E-U ont des problémes quant au vieillissement de leurs têtes nucléaires alors que la France l'a peut-être résolu sans avoir recours à des essais,possibilité que Washington envisage à mots couverts.Enfin sur le probléme de la Corée du Nord il est incontestable que Pékin peut avoir une influence décisive et que le Japon est trés attentif.Il n'est pas fait mention toutefois dans le rapport du probléme de Taiwan qui est un élément également essentiel dans cette région.J'espére que l'on trouvera sur ce blog un résumé des débats suiteà ce rapprt même si le sujet passionne peu de monde ce quiest bien dommage car il en va de l'avenir de la France te de la planéte

4.Posté par Garçon le 23/03/2010 08:59
Bonjour à tous,


Peu de chose à ajouter à cette note sinon que cela ne suffira sans doute pas .....

Demain, finallement, il n'y aura que deux camps : celui de la Paix et celui de la Guerre.

Sinon, pour le reste, pardon d'avoir pris mon temps.... Nous dirons simplement que, désormais, tout dépend de vous.

Eric Garçon

5.Posté par ROGER ARNARDI le 25/03/2010 05:21
Pour se protéger d'une épée il faut une autre épée , le bouclier ne saurait bien évidemment pas suffire ; quant aux communistes, en 1981, dans le gouvernement socialiste auquel ils participaient, ils ont accepté sans hésitation la déclaration que le corps de bataille de l' arméee française était dirigé vers l' Est ( et non pas tous azimuts comme au temps de de Gaulle ) Plus que les socialistes, les communistes ont intégré la culture de gouvernement et ce qu'ils disent quand ils ne sont pas au pouvoir diffère de ce qu'ils font quand ils sont aux affaires. Sortis des élections locales, certains parlementaires devraient s'abstenir de discourir sur des sujets nationaux et internationaux dont ils ignorent manifestement tout ; le jour où ils seront capables de dire qu'ils n'y connaissent rien et qu'ils préfèrent ne rien dire, tout ira mieux J.P. Chevènement, lui, connait manifestement le sujet et apporte une réponse d' homme d' Etat et non de conseiller municipal ou régional.

Nouveau commentaire :
(*) Votre message est modéré à postériori par le webmestre du blog. Merci de respecter les règles générales de modération de ton et de respect de la loi. Enfin ne monopolisez pas la parole, car cela dissuade les autres internautes de laisser des commentaires.
Détails : http://www.chevenement.fr/Connectez-vous-desormais-pour-commenter-les-articles-du-blog_a950.html

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 25 Novembre 2014 - 14:45 Modernité de Clemenceau



RT @HMARicketts: Je participe à une conférence sur “Royaume-Uni & Europe" organisé par @fondarespublica avec @chevenement et autres experts…
Lundi 8 Décembre - 22:02

1914-2014 : l'Europe sortie de l'histoire

Abonnez-vous à la newsletter








Dernières vidéos



Mots-clés des 30 derniers jours