Chevenement.fr | le blog de Jean-Pierre Chevènement
Carnet de Jean-Pierre Chevènement

« Contre le communautarisme » de Julien Landfried, un livre symbole de la vivacité du républicanisme civique



« Contre le communautarisme » de Julien Landfried, un livre symbole de la vivacité du républicanisme civique
En écrivant « Contre le communautarisme » (Editions Armand Colin, mars 2007), Julien Landfried a mis le doigt sur ce qui mine depuis le début des années 1980 « le républicanisme civique » et par conséquent la France : la substitution à la figure traditionnelle du prolétaire de celle de la « victime », les juifs bien sûr, mais à leur suite les immigrés, les musulmans, les Arméniens, les Noirs, les homosexuels, les anciens colonisés, et bientôt les « minorités ethnico-linguistiques », chacune de ces catégories bénéficiant ou cherchant à bénéficier d’une « loi mémorielle » particulière ou d’un dispositif de reconnaissance le mettant à l’écart de l’espace républicain.

Le jeune et brillant essayiste décrit fort bien la destruction de cet espace commun, sous les coups de boutoir d’« entrepreneurs communautaires », en fait peu représentatifs de leurs communautés respectives, mais encouragés par la veulerie des politiques et la francophobie de nos élites mondialisées.

La livre de Julien Landfried est une mine de renseignements précieux sur une dérive qui affecte malheureusement autant la gauche que la droite différentialistes.

Je nuancerai certaines de ses vues sur la parité hommes-femmes qui n’était pas, dans l’intention du ministre qui a porté la loi devant le Parlement, la reconnaissance d’une « République sexuée » mais celle du rôle égal des hommes et des femmes dans la perpétuation de l’espèce humaine, bref une consécration du principe d’égalité. De même le Conseil français du Culte musulman est-il une instance cultuelle comme le Consistoire Central israélite, ou l’Assemblée des Evêques, mais ne saurait devenir une instance communautaire, comme Nicolas Sarkozy a cherché à l’instrumentaliser.

A ces modestes détails près, j’ai été frappé de l’acuité des analyses de Julien Landfried. C’est du beau travail ! Et je partage entièrement ses conclusions quant à la modernité et aux potentialités du modèle républicain français dans un monde déchiré par les affrontements ethniques et communautaristes. Avec à la clé une politique sociale rompant avec l’européisme béat et la résignation devant la mondialisation libérale et redécouvrant les vertus d’un patriotisme républicain en lui-même parfaitement sain. En ce sens, « Contre le communautarisme » est un appel vibrant à ne pas abandonner le combat républicain. Il résonne comme un appel à la lucidité et au courage civique. C’est un livre-symbole de la vivacité du républicanisme civique.


Rédigé par Jean-Pierre Chevènement le Mardi 20 Mars 2007 à 13:33 | Lu 9981 fois




1.Posté par Charleston (de Paris) le 20/03/2007 14:49
Il serait bon de distinguer communauté et communautarisme comme nation et nationalisme. Les communuatés naturelles existent partout à partir des traditions familiales. Le communautarisme consiste à en faire le lieu premier de socialisation et de fidélité. C'est tout le contraire que nous proposait déjà Montesquieu, le premier à avoir réfléchi sur ces questions. La nation est une forme culturelle qui commence à proposer un ensemble plus vaste de référence qui doit être contamment reconstruit par une culture de la cité, une polis civique. La nation est un moyen d'échapper au communautarisme par le haut tout en respectant les communautés naturelles. La République est la forme la plus complexe de la nation qui en permet la diversification avec deux principes: la laïcité qui offre à tous les groupes des moyens d'expression sans en privilégier un et la démocratie de suffrage universel qui renouvelle le personnel politique. Pour le moment, on doit constater que la laïcité est battue en brèche par une culture de l'argent qui cherche à dominer les autres et le personnel politique tend à s'accrocher à une multitude de mandats différents. Tout cela empêche la circulation de l'esprit civique et menace la République de multiples dysfonctionnements. La montée des communautarisme en est un, celui du nationalisme, un autre. Les deux font la paire pour détruire le renouvellement républicain. La cause en est la substitution des valeurs monétaires financières aux solidarités humaines réelles et la concentration d'une classe politique âgée sur ses petits privilèges face à une jeunesse qui est exclue de tous les systèmes de promotion sociale. Limiter le pouvoir des flux financiers, adopter un mandat unique électif et encourager le volontariat associatif des jeunes et leur esprit d'entreprise est la clef de la rénovation d enotre pays.

2.Posté par BRUN Edwige le 20/03/2007 18:49
Ne faudrait-il pas profiter de cette campagne pour dénoncer les paradis fiscaux?
N'est ce pas le rôle d'un Président de la République de s'engager à les combattre à l'échelle internationale?
Ce sont des zones de non droits qui font du tort à tous les Etats.
Ils favorisent les mafias, les terroristes.
Quelle est l'action de la France actuellement sur ce sujet?

3.Posté par Thiry le 21/03/2007 12:30
Au moment où la partie majoritaire de la Belgique (la Flandre) prend de plus en plus ses distances par rapport à l'unité de cet état, comment envisagez-vous les relations futures entre la France et la Wallonie et Bruxelles ?

4.Posté par gilbert de l'ardèche le 21/03/2007 13:20
Dans cette veine, le recteur de l'académie de Lyon se fait éjecter ce jour pour "manquement au devoir de réserve", en fait, pour avoir obstinément fait obstacle à l'ouverture d'un collège musulman dans la banlieue de Lyon, ce "malgré les pression du ministère de l'intérieur". Ce haut fonctionnaire avait aussi pris une part active pour faire exclure Bruno Gollnisch de l'Université après ses manifests négationnistes. Sans doute là aussi un manquement au devoir de réserve ?
A moins qu'il y ait des non dits sur d'autres dessous dessous ? Sinon cette affaire fait appel à des méthodes dignes de la Révolution Nationale : les fonctionnaires ont-ils encore le droit de se comporter en républicains ? Est-ce là un d'avant goût d'un sarkozysme triomphant ? En tout cas je m'étonne du silence des responsables politiques sur cette affaire qui semble symptomatique, (si, je le répète, il n'y a rien d'autre dessous).

5.Posté par Claire Strime le 21/03/2007 15:09
Cela fait une bonne vingtaine d'années que les candidats aux élections font risette aux électeurs en les invitant à voter pour eux comme meilleurs défenseurs de leur communauté, ethno-religieuse le plus souvent, de comportement (chasseurs, homosexuels) aussi.

Mais avec ce recteur gênant à double titre, contre les partisans de la séparation des cultures, et ceux qui refusent l'école laïque de la République, c'est un nouveau pas qui est franchi. D'une pierre deux coups, un signal adressé à l'électorat du Front National et aux communautaristes religieux.
Evolution inquiétante.

6.Posté par Elie Arié le 22/03/2007 11:04
Il faut quand même savoir où on en est aujourd'hui, en France: la Sécu reconnaît comme rattachées au régime du mari polygame toutes ses femmes; des tribunaux français ont validé des divorces par répudiation (sans consentement de la femme) de couples résidant en France prononcés lors de vacances à l'étranger; des chirurgiens français pratiquent des hyménoplasties remboursées par la Sécu pour les femmes censées arriver vierges au mariage; certaines piscines (comme celle de Sarcelles, circonscription de DSK) ont des plages horaires réservées aux femmes; des politiques français trouvent normal d'aller au dîner du CRIF pour y recevoir des instructions de géopolitique et des bons et des mauvais points...

Du communautarisme, en France ? Quelle idée!

7.Posté par Claire Strime le 22/03/2007 13:20
"la Sécu reconnaît comme rattachées au régime du mari polygame toutes ses femmes; des tribunaux français ont validé des divorces par répudiation (sans consentement de la femme) de couples résidant en France prononcés lors de vacances à l'étranger" (EA)

sur ce point il me semble qu'est appliqué l'art 75 de la Constitution qui permet différents statuts personnels, d'où l'intérêt d'aller vers 1 VIème République

Français, encore un effort pour être vraiment laïques...

8.Posté par Claire Strime le 22/03/2007 17:02
"Art. 75. - Les citoyens de la République qui n'ont pas le statut civil de droit commun, seul visé à l'article 34, conservent leur statut personnel tant qu'ils n'y ont pas renoncé." (Constitution du 4/10/1958)

et il y a aussi l'art 3 du Code civil,
mais bon leur abrogation poserait des problèmes de droit international
le peuple français ne peut pas toujours imposer ses valeurs à l'Univers


9.Posté par Elie Arié le 23/03/2007 01:28
Claire Stream: "le peuple français ne peut pas toujours imposer ses valeurs à l'Univers "

Votons pour le descendant de la famille Bonaparte!
(et, en même temps, ça résoudrait la question corse).

10.Posté par Lionel le 03/04/2007 16:24
Sur le site :
http://www.prochoix.org/cgi/blog/2006/03/29/459-respublica-une-faculte-musulmane-a-lille-en-septembre-2006

j'ai appris que Lille, le PS est en avant garde lorsqu'il s'agit du détruire la laïcité à la française :

"Une faculté musulmane à Lille en septembre 2006

Après la piscine à créneaux horaires pour femmes musulmanes et le lycée musulman dans la mosquée de Lille-Sud, la Municipalité PS-Verts-PCF de Lille donne son feu vert à une Faculté musulmane. L’agglomération lilloise est vraiment devenue un laboratoire d’expérimentations ethnico-religieuses des gauches communautaristes acharnées à casser, par tous les moyens, les acquis et référents politiques du mouvement ouvrier dont l’Ecole publique, la laïcité et le féminisme.

..."

Comment M. Chevènement peut-il encore soutenir le PS ????

11.Posté par mathieu le 05/06/2007 22:32
Bravo à Julien Landfried pour cet ouvrage qui fait désormais partie de mes livres politiques de référence. Dommage que ses idées n'aient pas été défendues et représentées durant la campagne présidentielle. Peut-être en 2012? Espérons le en tout cas, car après j'ai peur qu'il ne soit trop tard pour faire marche arrière.

Nouveau commentaire :
(*) Votre message est modéré à postériori par le webmestre du blog. Merci de respecter les règles générales de modération de ton et de respect de la loi. Enfin ne monopolisez pas la parole, car cela dissuade les autres internautes de laisser des commentaires.
Détails : http://www.chevenement.fr/Connectez-vous-desormais-pour-commenter-les-articles-du-blog_a950.html

1914-2014 : l'Europe sortie de l'histoire

Ma conférence à #Alger : "#France-#Algérie, une ambition à forger au service de la #paix dans le monde" http://t.co/RzdHbEYcSm
Samedi 18 Octobre - 10:35

Abonnez-vous à la newsletter









Dernières vidéos
15/10/2014 | 1205 vues
1 sur 60