Carnet de Jean-Pierre Chevènement

Comique !



M. Steinmeier, dans une interview au Financial Times, déclare : « Ce serait bien que dans les pays où des élections sont prévues, la Constitution européenne ne devienne pas un thème central de discussions au cours desquelles des positions politiques fermes seraient prises ».

Cette ingérence caractérisée dans la campagne présidentielle française aurait été ressentie en d’autres temps comme intolérable. Nous la jugeons simplement comique.

Il y a un rapport évident entre ce que souhaite le peuple français et la réorientation économique de la construction européenne.

Il est dommage que M. Steinmeier veuille se mettre en travers.


Rédigé par Jean-Pierre Chevènement le Vendredi 26 Janvier 2007 à 16:51 | Lu 9017 fois



1.Posté par Jean-Pierre le 26/01/2007 20:20
Ce que monsieur Steinmeier a dit est certes comique, mais n'a aucun impact sur l'élection en France...

Ce que madame Royal, courant de bourde en bourde, a dit dernièrement au sujet de la Corse et du Québec a non seulement un impact à l'étranger et n'arrange absolument pas l'image de notre pays mais en plus lui coûte à elle 2 ou 3 points dans les sondages en attendant les urnes...

Décidément, je vais être obliger de voter le facteur, puisqu'il semble être le seul vraiment de gauche...

2.Posté par xavier le 26/01/2007 23:21
Bonjour

2007 ,c'est le cinquantième aniversaire du traité de Rome,un moment où il faut se remettre en question par rapport à ce qui a été fait et ce qu'il reste encore à faire.

3.Posté par Galeski le 27/01/2007 01:56
Je reste atterré par l'évolution de la campagne de Ségolène Royal et son étrange capacité à enchainer bourde après bourde : Le compte rendu du coup de fil du Premier Ministre canadien comme excuse et en entrée à son meeting électoral démontre une incapacite à maitriser la situation de cettye campagne .

Comment est-il possible qu'une tête poliotique de ce niveau puisse se faire manipuler ainsi , qu'il y eu piège c'est un fait. C ' est une chose, mais qu'en plus elle ne soit pas en capacité de se mettre en distance et ainsi aller de suite communiquer publiquement le contenu du prétendu entretien en est une autre .

Dans un premier temps au moins cette pseudo-conversation aurait du rester confidentielle, ce qui aurait permi de faire la vérification et l' authentifier si nécessaire ou découvrir la asupercherie. Que font ses conseillés ? Ce n'était tout de même la dépeche d'Ems !
Ensuite quant au contenu parler tout à trac et de cette façon du probleme de la Corse en ces termes avec autant de légèreté... Non Non et Non ! Je préfère ne pas en dire plus. Il nous faudra encore beaucoup de patience avec cette candidature pour qu'elle arrive à maturité. Difuser ou non sur ce weeb ma réaction si vous le voulez. Mon unique intention est de faire connaître à J.P. Chevénement la façon dont nous éprouvons et évaluons cette situation de campagne, au nom de l'estime que nous avons pour lui.


M. Galeski 63


4.Posté par lionel le 27/01/2007 02:11
Cher j p (du 1er commentaire), certes Royal n'a pas le verbe de JPC, et ne sait pas gérer les interview à chaud mais faut espérer qu'à partir de la mi-février, celle-ci aura affiné son logiciel.
Certes à l'extrême gauche le logiciel est bien fixé et depuis trop longtemps (1917 ?) la démagogie attire autant à droite qu'à gauche !
La carte bleue du "tout à l'oeil" et l'immigration libre et totale est sans doute un mouvement du coeur sincère, mais au bout du compte cette philosophie n'aide personne. Et c'est pas le facteur qui va défendre une valeur aussi essentielle que la laïcité...

5.Posté par Patrice le 27/01/2007 22:13
Je ne sais pas quel est le plus grand handicap de Segolène Royal, mais à ce jour son meilleur atout est sans conteste le contenu de l'accord MRC-PS en espèrant qu'il lui serve d'axe majeur dans sa campagne à partir du 11 février. C'est clair, cohérent, bon pour les Français, la France et l'Europe...

6.Posté par Elie Arié le 28/01/2007 01:31
Il est étonnant de voir à quel point de si nombreux contributeurs marchent dans l'opération médiatique des "bourdes de Ségolène Royal"; car enfin, sans être parano:un imitateur a-t-il déjà tenté de pièger au téléphone Sarkozy? les médias ont-t-il insisté sur sa bourde du "monopole du coeur" attribué à Mitterrand?ou sur son patrimoine toujours pas rendu public? ou sur le fait qu'il ne payait pas l' ISF jusqu'il y a un an? ou sur les gens qui l'ont hué lors de la cérémonie funèbre en l'honneur de l'abbé Pierre, l'obligeant à se réfugier dans la cathédrale?

Ségolène Royal a conquis sa candidature contre l'appareil du PS, de façon atypique:il est logique qu'elle tienne un discours atypique, et l'ironie facile est le lot de tous ceux qui innovent et dérangent...y inclus dans son propre camp: car enfin, qu'attend le si moralisateur "quotidien de référence" pour donner le nom du si moral membre du bureau politique du PS qui a laissé son portable ouvert et branché sur Isabelle Mandraud pendant une réunion?

Le problème de Ségolène est sans doute ailleurs: dans sa tendance à n'écouter personne et à décider seule ( voir sa déclaration sur le nucléaire, en contradiction absolue avec l'accord PS-MRC, ce qui pose le problème de la fiabilité de ses engagements) et dans son incapacité à animer des équipes ( plus de 300 personnes travaillent sur la santé, au PS, et rien n'est encore sorti sur ce thème insuffisamment abordé dans la campagne d'après 80% des Français).

7.Posté par deslilas le 28/01/2007 15:54
Tout à fait d'acoord avec JP Chevènement.
Mais il est curieux de retrouver ici les commentaires "téléphonés" des snippers de Sarkozy sur les "bourdes", le "manque de stature" de Ségolène Royal, sur les prétendus électeurs de gauche, les nonistes déçus qui s'apprêteraient à confondre la gauche et la droite...
Ces petites manoeuvres sont ridicules et inefficaces, elles témoignent du manque de respect de leurs auteurs envers les citoyens et particulièrement les travailleurs (redécouverts récemment pour les besoins de la cause).

8.Posté par Jean-François DELAHAIS le 29/01/2007 00:51
Depuis quelques jours et après notamment les déclarations de François Hollande la question de la fiscalité a fait irruption dans la campagne électorale. Il est sain que ce débat ait lieu s’il n’est pas biaisé et se déroule à la lumière des principes républicains. La fiscalité doit contribuer à la cohésion sociale en corrigeant les inégalités entre hauts et faibles revenus et entre ceux du capital et du travail. Elle doit aussi assurer à l’Etat et aux collectivités territoriales les recettes qui leurs sont nécessaires pour assurer le bien être des citoyens et préparer l’avenir.

Aussi affirmer que les “ prélèvements obligatoires ” n’augmenteront pas n’est pas, pour moi, la bonne réponse. Si l’on veut maintenir dans l’avenir les retraites par répartition, les prélèvements qui devront leurs être affectés ne pourront qu’augmenter si l’on veut tout à la fois maintenir le pouvoir d’achat des retraités actuels et servir une pension correcte aux nouveaux retraités. De même l’assurance maladie nécessitera également des augmentations des cotisations. En conséquence le maintien à leur niveau actuel des “ prélèvements obligatoires ” entraînerait automatiquement une réduction des impôts qui rendrait l’Etat de plus en plus impécunieux et impuissant.

La notion de “ prélèvements obligatoires ” est perverse, elle empêche toute discussion sérieuse sur la question des impôts. Elle doit donc être contestée par tous ceux qui sont animés par les valeurs républicaines.

En effet que sont donc ces fameux “ prélèvements obligatoires ” ?
C’est un agrégat comprenant d’une part les impôts versés pour l'Etat, les collectivités territoriales et l’union européenne et d’autre part les diverses cotisations à la charge des employeurs, des salariés des retraités pour les institutions publiques de protection sociale ( assurance maladie, retraite, allocations familiales, etc…). Ce qui, par contre, est versé pour des systèmes privés n'est pas comptabilisé.

Par conséquent, les “ prélèvements obligatoires ” des pays qui ont préféré faire appel à des systèmes privés dans des domaines où nous avons choisi le public sont évidemment inférieurs à ceux de la France. L'absurdité est à son comble puisqu'un pays peut avoir des prélèvements obligatoires plus faibles qu'un autre, mais des impôts plus élevés et une couverture privée plus coûteuse pour la maladie, la retraite, etc..( en France, les dépenses de santé sont près de 30 % plus faible qu’aux Etats-Unis ).

La comparaison des “ prélèvements obligatoires ” n'a donc de sens ni social ni économique. C’est un amalgame qui joue un rôle idéologique et politique totalement rétrograde. Ainsi, au cours des années passées la dénonciation permanente de l’augmentation de nos “ prélèvements obligatoires ” et de leur niveau élevé par rapport aux autres pays a déjà servi de prétexte aux diminutions d’impôts. Ces dernières profitent essentiellement aux plus riches et réduisent, sur le long terme, la part de la richesse nationale qui revient à l’Etat.

M. Sarkozy veut baisser les “ prélèvements obligatoires ” de 4 points s’il est élu mais il reconnaît tout de même que les dépenses de santé ne pourront qu’augmenter notamment du fait du vieillissement de la population. S’il ne s’agit pas de paroles démagogiques faites en l’air, il y a de quoi être très inquiet. Nul ne peut en effet douter que la réalisation de cette promesse signifierait, tout à la fois, le démantèlement complet de notre système de protection sociale. De nouvelles baisses des impôts entraîneraient une régression sociale insupportable pour la grande majorité et rendrait l’Etat complètement impuissant.


9.Posté par asse42 le 30/01/2007 16:32
il ne s'agit pas encore d'augmenter les impôts sur le travail,c'est clair! Par contre on peut sûrement faire des économies sur le train de vie royale de l'état,et on peut sûrement réorienter nos aides vers le social et non la spéculation,et puis on peut taxer tous ces grands capitalistes avec leur parachute dorée et leurs stocks-options.
Voilà quelques pistes pour éviter d'augmenter les prélévements obligatoires.Quant à mon ami Elie Arié il doit bien s'attendre que Ségoléne fasse des propositions sur un secteur aussi défaillant que celui de la santé.Quant au nucléaire il sait ce que j'en pense!

10.Posté par michel le 31/01/2007 15:22
SEGOLENE est et sera une Grande PRESIDENTE
Bourdes pour ceux qui n'ont pas voulu voir ou pas entendu ses propositions. lA BULLE politico-médiatique aux ordres fait une campagne scandaleuse de manipulation et de désinformation cherchant à masquer les échecs de cette droite au abois mais qui a tous les pouvoirs ET AUSSI CELUI de tromper le peuple comme depuis 5 ans.
Après le pacte écologique signé, les candidats vont devoir se positionner sur le pacte social proposé par François CHEREQUE.

vOUS AVEEZ DIT DIALOGUE SOCIAL !!!

11.Posté par Galeski le 01/02/2007 00:10
Enfin,

Je viens d'entendre J.L. Bianco. On vient de nous dire que la campagne va commencer . Bienvenue. Tant il était vrai que depuis la mi novembre le parti de la Candidate et elle même ne nous avait pas dit grand chose.

Merci pour la promesse d'accélération, car chaque semaine qui passe sera du temps à rattrapper.

Enfin, voici que le contenu de la campagne va changer comme vient de l'annoncer J.L. Bianco. Bienvenue donc aux prpositions et aux grandes orientations qui vont nous être portées à connaissance Merci

J'ai entendu aussi J. Chéreque proposer" un pacte social " qui sera présenté aux candidats. Bien, d'accord pour acceuillir cette démarche que je ne peux qu'approuver en tant qu ' ancien
syndicaliste. Mais faudrat-il que la démarche soit reçue avec préparation, attention et sérieux par le PS et sa Candidate.

Ancien du Ceres toujours aussi fidèle à la grande époque ou J.P. Chevènement, contrairement à ce qu'on pouvait en dire, n'était pas à la Gauche du PS , mais au coeur du PS pour une gauche rassemblée et victorieuse.
Faudra-t-il le rappeler le rappeler sans cesse à ceux qui restent encore aujourd'hui allergique à toute critique constructive et participative ! sur la conduite d'une campagne !
Si non pourquoi aujourd'hui voire en ceux qui réclament rigueur, pugnacité et clareté dans cette campagne, des soit-disants "sniper " de Sarkosy !

IL y a des propos blessants de la part de ceux qui devraient écouter et promouvoir le vrai rassemblement .

Quand au comportement de certains intellectuels qui incarnaient jusque là une certaine forme de pensée de cette rigueur et le travail de cette pensée, comment pourront-ils désormais s ' accommoder
de ces relents d ' officines et de services, d ' enquêtes et d'atteinte à la vie privée des personnes et du citoyen. Ou est l'Ethique et la Morale dont il se réclamait quand il abordaient le Politique en philosophes? De tout cela on peut déja tirer une leçon.

Voilà ou on en arrive quand on se complait dans ce pays, depuis des générations, de ce vieux fond de Bonapartisme sans cesse réactualisé et remis au gouts des jours selon les époques .

Non ! Cette forme de pensée et d'action n'est pas du coté de la République, elle à toujours été un danger pour la République . Je suis probablement en désaccord avec Mr Max Gallo sur ce point comme sur d'autres qui en dérivent , par exemple le Gaullisme

Ce qui se passe avec N. Sarkosy dans cette campagne en est
encore la preuve, malgré la teneur de son discours et l'évocation de son pseudo changement et aussi sur sa manière de mobiliser Jaures Victor Hugo et Blum. Qu ' il nous parle plutôt de Bonaparte qui se voit déjà en au Pont d'Arcole !


Il serait temps que politiquement et culturellement la Gauche, toute la Gauche s'en rende compte, si nous voulons avancer et gagner.

Il y à largement matière à répondre à N. Sarkosy tant du point de vue de l'histoire que du point de vue de la culture sii nous voulons vraiment en faire l ' effort. Et dans ces domaines, il faudra bien qu'il fournisse les preuves de son changement et que ses discours ne sont pas des discours de sophiste.

Galeski 63




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 21:19 Communiqué de Jean-Pierre Chevènement

Mercredi 9 Novembre 2016 - 10:59 Alliés des Etats-Unis mais non alignés sur eux




Derniers tweets
RT @NLenFrance: "Nous avons besoin d'un djihad laïque", dit Jean-Pierre @Chevenement sur l'#Islam en FR lors d'une réunion des ambassadeurs…
Vendredi 2 Décembre - 11:06
François Hollande a su trouver une issue digne à une situation qui ne l’était pas
Jeudi 1 Décembre - 21:17
Entretien @lArcheMag : "L’idée d’une guerre de civilisations est un piège" https://t.co/J0CjqfxXzJ
Vendredi 18 Novembre - 21:59

Abonnez-vous à la newsletter