Agenda et médias

Colloque de la Fondation Res Publica : Paradoxes du cinéma français


Poursuite du cycle de colloques de la Fondation Res Publica lundi 29 septembre 2008 à 18h à la Maison de la Chimie (28, rue Saint Dominique 75007 Paris). En voici le programme ci-dessous.


Colloque de la Fondation Res Publica : Paradoxes du cinéma français
Avec la participation de :
  • Alain Auclaire, ancien Président de la FEMIS
  • Olivier Wotling, directeur du cinéma au Centre national du cinéma
  • Olivier Amiel, chargé d’enseignement à l’Université de Perpignan
  • Farouk Gunaltay, professeur de lettres, directeur d’une salle d’Art et d’Essai à Strasbourg
  • Jacques Toubon, député au Parlement Européen, ancien ministre de la Culture, président d’Eurimages
  • Jean-Pierre Chevènement, président de la Fondation Res Publica

    Inscrivez-vous à l'adresse électronique res-publica@wanadoo.fr (Merci de préciser vos nom et coordonnées complètes). Pour consulter les travaux de la Fondation Res Publica, fondation reconnue d'utilité publique par décret du 30 décembre 2005, une seule adresse : www.fondation-res-publica.org.



Rédigé par Chevenement.fr le Samedi 27 Septembre 2008 à 12:47 | Lu 3641 fois



1.Posté par furaxauboulot le 16/09/2008 21:58
Le sujets abordés par RES PUBLICA sont extrêmement intéressants. Quel dommage que les provinciaux ne soient pas toujours en mesure d'y assister . Il faut d'abord monopoliser une partie de l'après-midi minimum pour arriver à Paris. Ensuite , il y a le coût du voyage en train. Enfin , le lendemain matin , une nouvelle journée de travail.
Peut-être serait-il judicieux :
- D'envisager un abonnement aux publications ,
- D'accéder aux conférences par Daily motion ou you tube.

2.Posté par Julien Landfried le 16/09/2008 23:01
Bonsoir Furax :-)
Il est vrai qu'il est difficile pour beaucoup d'assister aux colloques : que ce soit les gens habitant en région, les "banlieusards" ou même ceux qui finissent trop tard.
C'est la raison pour laquelle nous proposons les actes en ligne gratuitement sur le site de la Fondation Res Publica.
Mais je vous conseille tout de même d'acheter les cahiers des colloques de temps en temps : à 10 euros l'unité, ce n'est pas la mer à boire, et ça vaut vraiment le coup vu la qualité des contributions :-)

Julien Landfried
Fondation Res Publica
Directeur du développement

3.Posté par furaxauboulot le 18/09/2008 21:40
Merci Julien , nous en prenons tous bonne note.
A cet égard , à l'issue d'une longue journée de labeur , voilà que je ne retrouve plus la contribution d'un internaute ( quel vilain mot ) au terme de laquelle le Chevènementisme ( JPC ne va pas aimer l'expression ) serait finalement un laboratoire d'idées concrétisé par une polarisation sur la seule Res Publica. J'espère ne pas trahir la pensée de notre contributeur.
Je comprends trés bien ce raisonnement.
Il mérite toutefois un sérieux bémol. Certes , deux entités distinctes coexistent : R.P. / M.R.C. mais leur vocation est différente et complémentaire. J'y ajouterai les clubs République Moderne de province.
Nous partageons tous une réelle exigence intellectuelle et morale. C'est probablement notre marque de fabrique.A mon avis , ce serait une erreur de considérer qu'il y a d'un côté la tête et de l'autre les jambes.
Ce qui caractérise cette école de pensée , c'est précisément une armature politique , une colonne vertébrale.
Ne le dites à personne mais entre nous , qui peut prétendre à un tel label ? Contre vents et marées , nous avons tiré la sonnette d'alarme du TGV qui fonçait dans le mur. Ringards , nous étions aux yeux de certains. Prophètes nous sommes aujourd'hui si l'on veut bien nous reconnaitre la claivoyance de notre message. Au nom de quelle pudeur mal placée ne serions nous pas à même de recueilir les dividendes du constat selon lequel il existe des Citoyens qui ont eu raison dés l'origine et d'autres qui ont accumulés les erreurs de jugement ?

4.Posté par furaxauboulot le 21/09/2008 22:04
Puisqu'il est question du Cinéma Français , de ses perspectives , du probable constat d'une hégémonie culturelle anglo-saxonne , c'est en qualité de non-initié que je vais taper allégrement à côté de la plaque Du hors sujet "pur jus" , du genre à se faire incendier pour ringardisme impénitent. Je vais vous faire une confidence :
J'adore "L'Armée des Ombres" de Melville , "La ligne de Démarcation" de Chabrol.C'était beau. Ca l'est toujours. Parmi ceux qui aujourd'hui , d'une certaine génération , ne renoncent pas , ces fims-là n'ont ils pas contribué à leur engagement ? Quelques esprits chagrins feront le procès de la chanson de geste Gaulienne. C'est qu'ils n'ont rien compris.

Nouveau commentaire :
(*) Votre message est modéré à postériori par le webmestre du blog. Merci de respecter les règles générales de modération de ton et de respect de la loi. Enfin ne monopolisez pas la parole, car cela dissuade les autres internautes de laisser des commentaires.
Détails : http://www.chevenement.fr/Connectez-vous-desormais-pour-commenter-les-articles-du-blog_a950.html

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Novembre 2016 - 21:55 "Jacques Berque, mon ami et mon maître spirituel"




Derniers tweets
RT @Place_Beauvau: La Fondation de l'#Islam de 🇫🇷 soutient des projets culturels et éducatifs pr une meilleure connaissance de la religion…
Jeudi 8 Décembre - 15:00
RT @Place_Beauvau: [Communiqué] @BrunoLeRoux salue le lancement de la Fondation de l'Islam de France. https://t.co/E662y8efkL
Jeudi 8 Décembre - 14:09
RT @AnouarKbibech: Accueil au Siège du @CfcmOfficiel de @chevenement : échange sur les Projets de la Fondation de l'islam de France et Conc…
Jeudi 8 Décembre - 00:04

Abonnez-vous à la newsletter