Agenda et médias

Colloque de la Fondation Res Publica : L'Amérique latine en mouvement


Poursuite du programme de colloques de la Fondation Res Publica lundi 14 décembre 2009 à 18h à la Maison de la Chimie (28, rue Saint Dominique 75007 Paris). En voici le programme ci-dessous.


Colloque de la Fondation Res Publica : L'Amérique latine en mouvement
Avec la participation de :
  • Georges Couffignal, Directeur de l'Institut des hautes études de l'Amérique Latine
  • Loïc Hennekinne, Ambassadeur de France, ancien Secrétaire général du Quai d’Orsay
  • Marie-France Prévôst-Schapira, Professeur à l’Université de Paris VIII
  • Carlos Quenan, Professeur à l'Institut des hautes études de l'Amérique latine (Paris III)
  • Alain Rouquié, ancien Ambassadeur au Brésil et président de la Maison de l’Amérique latine
  • Jean-Pierre Chevènement, président de la Fondation Res Publica

    Inscrivez-vous à l'adresse électronique res-publica@wanadoo.fr (Merci de préciser vos nom et coordonnées complètes). Pour consulter les travaux de la Fondation Res Publica, fondation reconnue d'utilité publique par décret du 30 décembre 2005, une seule adresse : www.fondation-res-publica.org.



Rédigé par Chevenement.fr le Lundi 7 Décembre 2009 à 11:57 | Lu 2929 fois



1.Posté par Lambersartois le 17/12/2009 20:30
Je ne voudrais pas monopoliser la parole sur ce site mais je me permets d'en profiter pour intervenir avant des congés mérités au Québec. 15 jours de tranquilité pour vous tous donc !

Le sujet est : Où va l'Amérique Latine ?

Quelques mots sur le sujet à l'aulne d'une courte expérience en RBV :

Je me suis rendu au Venezuela en Avril 2009 , ce qui devait être l'occasion de nouer divers contacts dans différents ministères , tant sur le plan professionnel que personnel.

Mes constats , un peu en vrac :

- Caracas est loin d'être révélatrice d'un Etat policier et militarisé. Pas l'ombre d'un militaire . Quant aux policiers , ils font la circulation . Ils sont beaucoup moins visibles qu'en France en tous cas. L'hotel était à coté d'une base militaire d'hélicoptères , ce n'était pas l'éffervescence. Pas franchement le Goulag ,
- Les haut-fonctionnaires sont jeunes , la trentaine maxi , en jean et chemisette , souvent d'origine Syrienne ou Libanaise ( économie , industrie , ressources minérales , relations extérieures ). La décontraction est de mise. Le professionalisme également. Coté négatif : la méfiance à l'égard de ceux pourtant animés des meilleures intentions. L'européen , même Français est d'une certaine manière toujours un "gringo". On parle "partenariat" , on vous répond "Souveraineté". Dommage mais compréhensible.
- La chaine 5 est gouvernementale , participative , sociale , intelligente mais parfois un peu austère pour ne pas dire barbante. Il suffirait d'un rien pour booster cette chaine. Avec un peu de savoir-faire et des idées politiques bien arrêtées , il y aurait moyen d'en faire une chaine de premier ordre. On donne la parole à la Rue. C'est émouvant et récurant. La Révoluton Bolivarienne , ce n'est pas des mots et des slogans , c'est une réalité de tous les jours. Le PAF chez nous est légèrement moins débile que la TV privée de la RBV. Je ne parle pas du Service Public de France Télévision , exemplaire à de multiples égards , dont France 5 en premier lieu.
- Les prix sont prohibitifs , 50 % plus élevés qu'en France , sauf le textile. Les centres commerciaux gigantesques ne désemplissent pas. Les Venezueliens sont de gros consommateurs. Les plus aisés. Il ne font pas peine à voir. Le Régime ne leur a pas encore confisqué leur argent. Sur ce point , ce n'est pas non plus le Goulag économique. La bourgeoisie de la RBV va plutôt bien. Merci pour elle. Le commerce alternatif vient heureusement pondérer ce consta de la vie chère. Le sujet à l'époque : la reprise en main des terres agricoles ( non-exploitées ) pour assurer l'auto-suffisance alimentaire.
- Un Hugo Chavez franchement peu envahissant. Pas assez peut-être. L'occasion de quelques prises de bec fraternelles avec d'anciens officiers supérieurs de l'Armée formées aux USA et pas franchement Chavistes. Ils en ont pris pour leur (ex) grade. D'où la probable idée tenace selon laquelle ces Français sont vraiment d'incorrigibles gauchistes crypto-castristes.
- Pas moyen de se rendre dans les endroits où le Socialisme du XXI ème siècle se concrétise. Trop dangereux parait-il. "Los Barrios" ( et non les favelas ) sont dangereux...Le seul risque est de se faire dévaliser et de rentrer en caleçon à l'hotel. A voir. Au Brésil , c'est la vie que l'on risque à s'approcher de Rosinia à Rio. Il est vrai que notre ambassade est trés prudente.
- Une présence croissante des chinois et des iraniens révélatrice de l'incapacité des Français et des européens à avoir un minimum d'objectivité. on est visiblement moins regardant lorsqu'il est question de nos relations en Afrique avec des démocraties irréprochables.

En conclusion sur ce point , et dans la logique d'un monde multipolaire , il serait judicieux de cesser d'opter pour un ostracisme grotesque et contre-productif. Jean-Pierre Chevènement m'a convaincu de l'inéquité des a priori sur ce pays , restant bêtement sur des préventions socio-démocrates il y a de cela quelques années. Je témoigne donc pour vous dire qu'il avait parfaitement raison. Ma courte expérience sur place valide ce qu'il a pu dire. Un bémol : la bureaucratie , pire ennemi de Hugo Chavez mais celui-ci en est conscient et le changement ne se fait pas du jour au lendemain.

Deuxième point en ce qui concerne le sujet de l'Amérique Latine : le Chili. Là , franchement , je ne comprends pas. Mme Bachelet , de gauche ( trés-trop modérée ) créditée d'un bilan qualifié par les experts de "plus que positif" , va céder la place au motif des règles constitutionnelles à un succeseur de droite ! C'est donc un représentant du courant de pensée par définition conservateur , complice des dérives intrinsèques de Pinochet , qui va succéder à une présidente de gauche unanimement appréciée. Il y a un problème , non ? Une réponse des contributeurs de ce site plus informés que moi m'obligerait. Certes , l'armée Chilienne marche au pas de l'oie mais l'explication est probablement un peu courte... A vous lire.
Bien Cordialement à nos contributeurs. J'attends leurs lumières.

Nouveau commentaire :
(*) Votre message est modéré à postériori par le webmestre du blog. Merci de respecter les règles générales de modération de ton et de respect de la loi. Enfin ne monopolisez pas la parole, car cela dissuade les autres internautes de laisser des commentaires.
Détails : http://www.chevenement.fr/Connectez-vous-desormais-pour-commenter-les-articles-du-blog_a950.html

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Novembre 2016 - 21:55 "Jacques Berque, mon ami et mon maître spirituel"




Derniers tweets
RT @AnouarKbibech: Accueil au Siège du @CfcmOfficiel de @chevenement : échange sur les Projets de la Fondation de l'islam de France et Conc…
Jeudi 8 Décembre - 00:04
A ce stade, j’entends avant tout préserver ma liberté de jugement et d’expression afin de faire valoir ces exigences https://t.co/YK1tUAN3BY
Mercredi 7 Décembre - 13:30
Deux défis pour la France: se plier à un devoir de vérité et accomplir un effort de rigueur équitablt partagé https://t.co/YK1tUAN3BY (2/2)
Mercredi 7 Décembre - 13:30

Abonnez-vous à la newsletter