Carnet de Jean-Pierre Chevènement

Chiens de garde


« Le système » voilà l’ennemi ! » Ainsi s’exprimait jadis le Général de Gaulle. Mais qu’est-ce donc que « le système » ? Le « régime des partis » répondait-il.


Y sommes-nous revenus ? Deux partis qui ne faisaient pas le quart des votes exprimés, il y a cinq ans, confisquent la quasi-totalité des temps d’antenne et des financements publics. Vertu du scrutin majoritaire, quand ces partis, sur l’Europe et ce qui en découle, défendaient le même programme, le même projet de constitution, les mêmes directives sur la libéralisation des services publics (dans l’énergie par exemple) ou des services (MM. Barnier et Lamy ont approuvé ensemble la directive Bolkestein) !

Mais n’est-ce pas l’apparence ? Derrière cette confiscation de l’expression démocratique, il y a une formidable machine à évider les têtes : discours formatés, lignes éditoriales superposées, sondages manipulés et manipulateurs, vigiles bien pensants acharnés à raboter tout ce qui dépasse, à étouffer le débat de fond, à diaboliser ceux qui résistent. Qu’est-ce que le système ? C’est tout simplement l’ordre établi.

Ce système ne me poussait pas à annoncer ma candidature avant le 6 novembre. Mais dès le 7 au matin, il se mobilisait pour obtenir – que dis-je ? – pour me faire annoncer moi-même mon retrait. Les chiens de garde s’useront avant moi.


Mots-clés : institutions, médias
Rédigé par Jean-Pierre Chevènement le Vendredi 24 Novembre 2006 à 21:26 | Lu 7810 fois



1.Posté par lionel le 24/11/2006 22:08
Oui c'est ce JPC dont nous avons tous besoin. Etre ce que vous êtes, boulverser la bien-pensence. reconquérir l'espace politique par les idées (même si ce n'est plus très la mode...) se rapprocher de ceux qui galèrent (les 7 millions pauvres) et ceux qui galèrent de plus en plus (les classes moyennes qui les rejoinent..), tout ceci est votre électorat, et nous sommes quelques uns à croire en vous...

2.Posté par delattremichel le 24/11/2006 22:11
Je partage intégralement votre point de vue. J'espère que vous serez au second tour pour porter les couleurs de tous ceux qui
ont refusé de voir disparaïtre la République française ainsi que les autres états-nation d'Europe.Je participerai activement votre campagne éléctorale.
Républicainement vôtre


3.Posté par Yann le 24/11/2006 22:55
Sans extremisme ,mais avec force, il est temps que le peuple français soit défendu. C'est un combat juste, c'est un combat honorable et cela nous suffit. Je vous soutiendrai activement.

4.Posté par philippe et roland le 25/11/2006 02:19
Bonsoir Mr Chevènement,
Comme vous le savez nous réagissons souvent à vos propos que vous défendez dans la presse ou les médias visuels. Nous les apprécions toujours parce que justes et raisonnables. Nous vous remercions pour vos dernières interventions, elles sont encore à la hauteur de l’Homme d’Etat que vous êtes.
Nous sommes en train de créer un blog afin de se faire l'écho de vos idées répubicaines, de contribuer aux efforts de votre campagne

Merci, amitiés citoyennes

5.Posté par Xavier DUMOULIN le 25/11/2006 02:27
Après les époux Aubrac en 2002, le soutien de Robert Chambeiron traduit la reconnaissance des plus hautes figures de la Résistance envers Jean Pierre Chevènement. C'est un signe important à l'adresse des plus jeunes générations comme la mienne. Peu de candidats pourraient faire état d'une telle renommée. Celle-ci n'est pas usurpée. La force de conviction, le courage, la sincérité et l'intelligence l'emportent toujours sur l'opportunisme et la démagogie. Résolument avec Chevènement dans la grande filiation des Jaurès et Mendes...pour préserver l'avenir et forcer le destin.

6.Posté par Malakine le 25/11/2006 06:52
Le système politique est de plus en plus dans la main du système médiatique. En 2002 les médias ont imposé une campagne autour du thème de l'insécurité des petites phrases et des faits divers. Cette année, le système médiatique veut carrément jusqu'à choisir les candidats dans chaque camp en s'arrogeant le pouvoir de parler au nom de "l'opinion publique"!
Cette campagne marque néanmoins un changement qui nous permet un peu d'optimisme :'internet ... Les grands médias n'ont plus le même monopole de l'information. A nous de nous organiser pour nous faire entendre et influencer le système ...

7.Posté par Foue le 25/11/2006 10:46
Jean-Pierre Chevenement permet à ceux qui veulent voter à gauche de le faire encore. le PS n'etant maintenant plus à gauche et meme à peine au centre gauche, il nous reste ainsi une solution pour affirmer notre refus des solutions "ineluctables" dont on nous rabat les oreilles dans les medias, dans les partis "de gouvernement".
Jospin a ouvert le marché de l'energie, la suite logique faite par l'UMP est venue: privatistion d'EDF et de GDF. DSK a ouvertement dit que la production pouvait tout à fait etre privée et Segolène que la reprise à 100% d'EDF n'etait pas une priorité.
Si on refuse une alternance droite - UMP / centre - PS, qui confisque la democratie, le vote utile, c'est de ne pas voter PS quand on est à gauche

8.Posté par Maximilien le 25/11/2006 11:09
Bravo pour ce texe bien vrai!

http://leche2007.discutforum.com/index.forum

9.Posté par Elie Arié le 25/11/2006 17:45
Je suis agréablement surpris par le premier des commentaires à ce texte de JPC, commentaire émanant, si j'ai bien compris, de Lionel Jospin.

10.Posté par Didier le 27/11/2006 11:56
La voix de la République doit se faire entendre.
Face à la brutalité de la droite et au discours édulcoré de la gauche officielle, cette voix est portée par Jean-Pierre Chevènement.
Mobilisation!
Que chacun diffuse la voix de la République.

11.Posté par Fouad le 27/11/2006 20:24
La France que l'on aime c'est celle de M.Chevènement... N'en déplaise aux chiens de garde qui n'ont qu'un objectif se placer près des possibles vainqueurs... Mais si l'on ouvre le champ des possibles..............

Oui à la République Française !
Oui à la France laïque rejetant le communotarisme !

Ne mélangeons pas tout...

Merci Mr Chevenement !!!

12.Posté par Mandrin l'ancien le 27/11/2006 23:25
Ancien du CERES, j'ai cru que le PS avait une chance avec Jospin. Je n'étais pas le seul puisque tu as été un de ses ministres. J'ai approuvé ton départ du gouvernement, comme la fois précédente avec Mitterrand. Aujourd'hui, ma patience atteint ses limites. A Manosque (04), les "socialistes" s'apprêtent à s'unir avec n'importe qui -"une" droite rebaptisée par eux "centriste"- plutôt que de s'appuyer sur le peuple qui souffre. Les intérêts, fonciers principalement, emportent toutes les convictions ! Je suis encore au PS, mais je crois que je voterai pour Chevènement l'année prochaine, comme en 2002, si des garanties sérieuses ne te sont pas données sur la politique de notre pays. Rien n'est fait, et je souhaite que tu appuies de toutes tes forces sur les événements afin que la gauche gagne cette fois avec toi. Tu ne seras pas seul ! Merci.

13.Posté par M.OUARI le 28/11/2006 01:26
sympatisan du MRC
Faire de la politique, chose pas facile
Etre President de la Republique, tâche tres difficile
la gauche a choisi Royal (pas si mal) c'est le niveau du PS actuel
la droite c'est Sarko pour eux c'est fondamental.
Ni l'un ni l'autre ne peut être à la tête de la République.
Monsieur le Président,
Monsieur CHEVENEMENT,nous sommes derriere vous,
vous êtes le sauveur de la République, le sauveur des françaises et des français, vous rendrez la dignité et la fierté aux francais.

14.Posté par arlette escoffier le 28/11/2006 04:13
M. Chevènement,

Merci de revenir. Ségo-Sarko en boucle dans tous les médias et le bourrage de crâne permanent que ces deux là qui sont en politique depuis vingt-cinq ans sont le renouveau qu'il nous faut c'est trop. Ce que jour après jour l'on veut nous faire comprendre c'est qu'il importe peu que nous préférions gravir la montagne ou occuper la plaine tant que nous ne nous égarons pas hors des sentiers battus avec d'autres guides qui ne peuvent que nous faire revivre avril 2002 (alors que dans le même temps on nous martelle que J.M. Le Pen n'a toujours pas ses 500 voix) et empêcher cinquante cinq pour cent des français qui avaient vôter non à la constitution européenne d'être enfin touchés par la grâce de ces deux ouiistes.


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:18 A propos des primaires à gauche

Mardi 6 Décembre 2016 - 11:47 Deux bonnes décisions




Derniers tweets
RT @AnouarKbibech: Accueil au Siège du @CfcmOfficiel de @chevenement : échange sur les Projets de la Fondation de l'islam de France et Conc…
Jeudi 8 Décembre - 00:04
A ce stade, j’entends avant tout préserver ma liberté de jugement et d’expression afin de faire valoir ces exigences https://t.co/YK1tUAN3BY
Mercredi 7 Décembre - 13:30
Deux défis pour la France: se plier à un devoir de vérité et accomplir un effort de rigueur équitablt partagé https://t.co/YK1tUAN3BY (2/2)
Mercredi 7 Décembre - 13:30

Abonnez-vous à la newsletter