Actualités

Chevènement se donne jusqu'au 21 décembre pour officialiser sa candidature


Dépêche AFP, 4 septembre 2011, 18h03.


Chevènement se donne jusqu'au 21 décembre pour officialiser sa candidature
Jean-Pierre Chevènement, le président d'honneur du Mouvement républicain et citoyen (MRC), a déclaré dimanche qu'il se donnait jusqu'au 21 décembre, fin de l'automne, pour officialiser sa candidature à l'élection présidentielle.

"J'ai dit (en juin) que j'officialiserai ma candidature à l'automne", ce qui veut dire "au plus tôt le 21 septembre, au plus tard le 21 décembre", a précisé M. Chevènement devant environ 200 militants réunis à Carros (Alpes-Maritimes) pour leur université d'été.

"Je me donne une marge d'appréciation. Je sais par expérience qu'une campagne présidentielle ça dure très longtemps, c'est très difficile. La France est une grande circonscription", a-t-il dit.

En attendant, le sénateur de Belfort entend jouer le pédagogue et faire "bouger les lignes" du parti socialiste, qu'il n'épargne pas après une université d'été à La Rochelle où "il ne s'est rien passé".

"J'appréhende une déception possible de l'électorat dans l'hypothèse où le candidat de gauche l'emporterait, ce qui devrait arriver", a-t-il dit. "Les gens n'ont pas compris la dramatique situation qui est la nôtre et ils n'ont pas compris ce qu'il faut faire pour s'en sortir. Il faudra beaucoup de courage, beaucoup de fermeté", a estimé M. Chevènement.

Il a consacré l'essentiel de son discours de clôture à son thème de prédilection, l'architecture erronée de la zone euro, tout en fustigeant au passage "la déréglementation des marchés financiers" ou "la dictature de l'actionnariat sur les Etats".

Pour Jean-Luc Laurent, président du MRC, la candidature de Jean-Pierre Chevènement à la prochaine élection présidentielle "est une nécessité". Les militants s'activent actuellement pour collecter les parrainages nécessaires à cette candidature. En préparation également, un site internet qui dispose déjà de son logo: "Chevènement 2012, Chè 2012".

Récemment, M. Chevènement qui avait soutenu Ségolène Royal en 2007, a affirmé que s'il était au PS, il soutiendrait Arnaud Montebourg.


Mots-clés : 2012
Rédigé par Chevenement.fr le Dimanche 4 Septembre 2011 à 18:49 | Lu 2654 fois



1.Posté par Jules DUNORD le 04/09/2011 22:58
Ce soir, F. Hollande et S. Royal ont commencé à décevoir l’électorat de gauche en refusant de dire si, en cas de victoire à la présidentielles, ils nommeraient ou non DSK comme ministre. Ce qui en clair veut dire : oui, je le nommerais ministre. F. Hollande a même rajouté : « A lui de dire le rôle qu'il veut jouer pour son pays » .
Là on rêve, revoir ce pervers comme ministre pour faire ici la même politique libérale qu’il a fait au F.M.I. Autant garder l’original (Sarkozy) plutôt que son clone qui discréditera à jamais la gauche

Ne tardez pas trop M. Chevènement, la France a besoin de vous.

2.Posté par Michel PILLIER le 06/09/2011 16:14
La candidature de JP Chevènement, s'il la confirme, sera une chance supplémentaire pour faire réussir la vraie gauche. Il apporte une vision claire des ruptures nécessaires qu'on ne trouve que minoritairement dans le PS. Son expérience et sa vision peuvent lui permettre d'apporter à la gauche des suffrages que le PS actuel est incapable de mobiliser. Cette candidature serait une chance.
Bien sûr, je comprends qu'il soupèse sa décision et qu'il prenne son temps pour l'annoncer. Toutefois, attendre le 21 décembre comporterait le risque qu'on le confonde avec le Père Noël ...

3.Posté par Eva R-SISTONS, PSEUDO le 08/09/2011 05:05
Très juste, Jules, et je vais répercuter sur mes blogs, c'est honteux, DSK est repoussant, et pas seulement pour ses penchants particuliers : je l'ai rencontré, il est d'une arrogance inouïe, c'est un ultra-libéral au service des banksters - et prioritairement, d'Israël (il l'a dit lui-même à Tribune juive; Comment servir 2 Etats en même temps, et en particulier la France en se demandant comme il l'a dit lui-même : "En me levant, je me demande toujours comment servir Israël". Peu importe l'Etat, d'ailleurs, mais il est intolérable de postuler dans un Etat et d'être au service d'un autre)

Il faut que Chevènement se présente pour qu'on entende une autre voix de gauche que celle des Hollande-Aubry-Valls... voix si semblable à celle de la Droite (libéralisme, UE, politique étrangère cf guerre impérialiste contre la Libye etc). Eventuellement pour empêcher la fausse gauche de l'emporter... Autant avoir une Droite claire à combattre !

eva

4.Posté par Judith ARDON le 08/09/2011 18:56
C'est déplorable d'en arriver à cette conclusion, mais il faut appeler un chat - un chat.
Cependant j'ai quelques soucis sérieux dans mon entourage. JP Chevènement est vu comme n'ayant aucune chance, donc beaucoup des sympathisants de gauche voteront soit Mélanchon, soit "utile" cad PS. Pourquoi ?
Mr Chevènement n'est pas existant médiatiquement, je veux dire dans les "grands" médias. Il ne figure même pas dans les 20 candidats pour les intentions de vote dans les sondages.
Est-ce un boycott de rédactions pro-PS, qui tentent déjà de jouer le cheval gagnant ?
Si c'est le cas il sera difficile de faire passer un message.
De plus sa première tentative en 2002 ne joue pas en sa faveur, car certains pensent qu'il n'a pas été jusqu'au bout. Donc pensent aussi qu'il n'aura pas le courage des réformes.
Qu'en pensez-vous ? Quelles sont les opinions autour de vous ?

5.Posté par Eva R-SISTONS, PSEUDO le 08/09/2011 20:04
Une explication, Judith : Chevènement est gaullien (au sens positif du terme, indépendant, souverain, homme de convictions...). Donc à proscrire dans les Médias de la Pensée unique ayant en aversion les indépendants, ne se coulant pas dans le moule (cf Chirac-de Villepin et l'Irak - Sarkozy applique les consignes, lui, et même au-delà, en fidèle bushiste, néo-conservateur - OU encore S Royal plus indépendante que son ex infidèle compagnon !) !

Les Médias (et tout dépend d'eux et des faux sondeurs) acceptent un candidat de Gauche, à condition qu'il n'ait rien de gauche, qu'il soit soumis au Lobby qui à travers Sarkozy dirige la France, et bien atlantiste. Donc, Hollande (Valls a aussi la côte) est mis en avant comme DSK il y a peu. Les Médias feront tout pour à leur façon, "barrer la route" à S. Royal (et même M Aubry, catholique sociale) et bien sûr à Montebourg et Chevènement. On ne badine pas avec la Pensée Unique !

Le problème, c'est que ce sont les Médias qui FONT l'opinion... C'est une journaliste qui vous parle (contactée par le Mouvement anti-Nouvel Ordre Mondial pour le représenter en 2012, mais très réservée face à cette sollicitation). Eva R-sistons

6.Posté par Jules DUNORD le 08/09/2011 23:38
Une petite devinette. Qui a dit : « j'aimerais une petite révolution politique où les femmes et les hommes politiques fassent preuve d'humilité, qu'ils constatent que seuls ils ne peuvent rien faire. Celui ou celle qui gagnera en 2012 sera celui ou celle qui sera capable de constituer une équipe et de réconcilier des positions entre la droite et la gauche».

C’est D. de Villepin (http://www.leparisien.fr/election-presidentielle-2012/candidats/villepin-juge-sa-candidature-tres-vraisemblable-08-09-2011-1598509.php ).

Je pense qu’il a raison, lui s’y voit déjà, mais la personne idéale pour fédérer cette équipe est sans contexte : JP Chevènement. A mon avis, s’il s’entoure d’une équipe de personnalités spécialisées chacun dans son domaine (justice, finance, droit, santé ..), même s’il n’a pas derrière lui un parti important et structuré, il saura séduire les Français.
Les gens en ont assez de voir des incompétents et des bonimenteurs aux places de ministres (cf le nombre important d’avocats).

7.Posté par France RÉPUBLIQUE le 10/09/2011 21:19
Jean-Pierre, il faut y aller !

face à Hollande, qui n'a strictement aucune conviction et qui une fois au pouvoir, nous fera du Chirac, mais en pire, face à Royal qui découvre les vertus de la Nation alors que son mentor Mitterrand ne fut guidé que par le souhait d'ensevelir la France sous l'Europe, il faut offrir au cher et vieux pays une alternative nationale, républicaine et sociale.

Et surtout ne pas se laisser circonvenir par les ânes professionnels (militants Hollandistes, journalistes du Monde, etc...) qui répètent à satiété qu'il ne peut exister d'alternative au PS et qu'une candidature Chevènement ferait perdre la Gauche.

8.Posté par Eva R-SISTONS, PSEUDO le 10/09/2011 22:12
Si c'est pour faire la politique de la Droite et neutraliser les Syndicats (qui ménagent traditionnellement la Gauche), autant que cette Gauche-là plus qu'ambigüe perde. Et que Chevènement (comme Dupont-Aignan d'ailleurs) renouvelle le débat et fasse réfléchir. Ce sera une première étape, bien utile ! eva

9.Posté par Judith ARDON le 11/09/2011 21:24
Juste pour dire:
Je pense qu'il faudrait arrêter de raisonner en droite/gauche. C'est totalement étriqué et carcéral.
Il faut sortir des ornières où l'on nous a posé et nous maintient, le monde a changé, et oser regarder dehors avec un oeil neuf.
La gauche a-t'elle le monopole du coeur ? Ce serait trop facile mais cela aide si bien le PS à nous mentir.
La droite aurait-elle le monopole du Gaullisme ? Foutaises !

Réinventez la politique, pensez avec votre raison et jugez avec votre coeur.

Nouveau commentaire :
(*) Votre message est modéré à postériori par le webmestre du blog. Merci de respecter les règles générales de modération de ton et de respect de la loi. Enfin ne monopolisez pas la parole, car cela dissuade les autres internautes de laisser des commentaires.
Détails : http://www.chevenement.fr/Connectez-vous-desormais-pour-commenter-les-articles-du-blog_a950.html

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 14 Novembre 2016 - 13:59 Une perte considérable




Derniers tweets
RT @AnouarKbibech: Accueil au Siège du @CfcmOfficiel de @chevenement : échange sur les Projets de la Fondation de l'islam de France et Conc…
Jeudi 8 Décembre - 00:04
A ce stade, j’entends avant tout préserver ma liberté de jugement et d’expression afin de faire valoir ces exigences https://t.co/YK1tUAN3BY
Mercredi 7 Décembre - 13:30
Deux défis pour la France: se plier à un devoir de vérité et accomplir un effort de rigueur équitablt partagé https://t.co/YK1tUAN3BY (2/2)
Mercredi 7 Décembre - 13:30

Abonnez-vous à la newsletter