Actualités

Chevènement : « Ségolène Royal a montré la pugnacité de sa personnalité »


Dépêche AFP, jeudi 3 mai 2007


Jean-Pierre Chevènement, président d'honneur du Mouvement républicain et citoyen (MRC), a estimé jeudi que lors du débat avec Nicolas Sarkozy, Ségolène Royal avait montré «la pugnacité et le volontarisme de sa personnalité».
«Face à un adversaire qui s'était préparé depuis des années à une telle confrontation, Ségolène Royal a montré la pugnacité et le volontarisme de sa personnalité», a assuré M. Chevènement dans une déclaration à l'AFP. Il a
estimé que la candidate socialiste «a su trouver des accents vrais et faire partager son émotion sur des questions de société dans lesquelles elle est de toute évidence davantage impliquée».
«Le débat entre Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy a montré l'opposition entre deux visions du monde, l'une essentiellement humaniste, l'autre pratique, mais n'évitant pas une certaine confusion, par exemple sur les questions énergétiques ou sur le problème des retraites», a ajouté le fondateur du MRC.


Rédigé par Chevenement.fr le Jeudi 3 Mai 2007 à 16:06 | Lu 6337 fois



1.Posté par Camille Jouffrault le 03/05/2007 18:24
La vision "pratique " de Sarkozy est pratique surtout pour le MEDEF. Car le patronat se rend bien compte qu'il faut augmenter le pouvoir dachat des salariés pour stimuler la demande, mais ne veut pas augmenter les salaires : les heures sup généralisées sont un coup de bonneteau qui permet d'augmenter le revenu disponible des travailleurs sans augmenter le taux des salaires, et de surcroît de garder un niveau de chômage élévé qui maintient la pression sur les salaires. En prime, l'exonération de charges et la défiscalisation de ces heures sup seront payées au final par l'ensemble des assurés sociaux et des contribuables : jamais le patronat n'aura été servi de façon plus "pratique".

2.Posté par ehim le 03/05/2007 18:44
Un barbecue dans une pinède en pleine canicule ...

Confier le pouvoir à Sarkozy, c’est " comme organiser une barbecue-party en plein été dans l’Esterel ".

Tel est l’avis de Chirac, selon l’article paru dans " Marianne " que vous n’avez peut-être pas eu la chance de lire (le numéro s’est arraché) mais qu’on trouve en ligne http://nananavlf.free.fr/sarko.pdf


Pour François Goulard, ministre libéral, " Son égotisme, son obsession du moi lui tient lieu de pensée. La critique équivaut pour lui à une déclaration de guerre qui ne peut se terminer que par la reddition, l’achat ou la mort de l’adversaire. "

Selon ceux qui gravitent autour de lui, " Sarkozy écrase tout sur son passage. Si les Français savaient vraiment qui il est, il n’y en a pas 5% qui voteraient pour lui. " ; " Il a un compte à régler avec la vie qui le pousse à créer de l’affrontement partout, et non à rassembler. ".

Pour Dominique de Villepin, " sa violence intérieure, son déséquilibre personnel, l’empêchent d’atteindre à la hauteur de la présidence. "

Pour un autre, député UMP issu de l’UDF, officiellement intégré à la mouvance Sarkozy, " On dit qu’il est narcissique, égotiste. Les mots sont faibles. Jamais je n’ai rencontré une telle capacité à effacer spontanément du paysage tout, absolument tout ce qui ne renvoie pas à lui-même. Sarko est une sorte d’aveugle au monde extérieur dont le seul regard possible serait tourné vers son monde intérieur. Il se voit, il se voit même constamment, mais il ne voit plus que ça. "


On avait déjà eu un aperçu des convictions du personnage après ses déclarations sur l’origine génétique de la délinquance et des pulsions suicidaires, qui nous ramènent presque un siècle en arrière et aux théories eugénistes qui ont été à la base des lois ségrégationnistes sur l’immigration aux Etats-Unis, qui ont inspiré plus tard les Nazis, et ont justifié l’extermination des homosexuels, des Juifs et des Tziganes. Ces propos ayant été tenus après l’annonce de la création, en cas de victoire de la Droite, de la création d’un ministère de l’intégration et de l’identité nationale, dont l’extrême-droite autrichienne elle-même a dénoncé les " nauséeux relents. ", on est en droit de s’interroger sur ses convictions intimes.


Quand on lit l’article de " Marianne ", on ne peut s’empêcher de frémir à l’idée que le pouvoir suprême soit un jour confié à un individu capable, en privé, de ce qu’on nous décrit : agressions verbales de journalistes, coups de téléphone à leurs patrons, menaces, intimidations, insultes, le tout cautionné par une " garde rapprochée " qui terrorise dans son propre parti comme à l’extérieur. Pour l’une de ses victimes au sein de l’UMP, " Jamais peut-être un leader politique n’avait aussi systématiquement pris son pied à assassiner, les unes après les autres, les personnalités de son propre camp pour, après le carnage, rester seul entouré de ses chaouches. ".


Bref, ce qui résume le mieux le personnage, c’est ce qu’il a dit dans le Figaro en mai 2005 : " Maintenant dans les réunions publiques, c’est moi qui fais les questions et les réponses et, à la sortie, les gens ont l’impression qu’on s’est vraiment parlé. " Un vrai démocrate, quoi …

3.Posté par Snyck le 03/05/2007 23:59
J.P.C. à Lille ce jour ,fatigué mais au combien vaillant et en pleine forme ; toujours ce même sens de l'Amitié , une gentillesse confondante , cette franche Honnêteté scrupuleuse qui le caractérise . Madame Royal a beaucoup de chance de l'avoir avec elle . Sans hésitation , je voterai en tant que Gaulliste S.R. dimanche.

4.Posté par SLS le 04/05/2007 03:09
Camille Jouffrault> le patronat paiera pratiquement autant qu'avant (il s'agit d'une incitation) mais le salarié aura 100% du montant de ses heures suppl pour lui.
Le Medef n'est pas le diable, eux créé des emplois, prennent des risques...ce n'est pas le cas de tout le monde. Bien sur tous les patrons ne sont pas parfait....mais tous les salariés non plus.

ps: je ne suis pas patron, ni riche...j'en suis bien loin

ehim> -Ce genre de déclaration est également très présente chez les socialistes. On dénombre surement plus de socialiste rejoignant le clan Sarkozy que l'inverse. Seulement je remarque, que l'ump a bien d'autres arguments qu'à énoncer les critiques soumises par les collaborateurs de Mme Royal que son caractère ou des "fuyards"...est-ce un manque d'arguments sur le fond du coté socialiste?

-Je suis d'accord que les propos sur la génétique n'avaient pas leur place dans la campagne. Il devrait laisser cela aux chercheurs mais de là à parler d'eugénisme...Ce n'est pas parce que l'on fait une echographie que l'on va forcement arriver à l'eugénisme. c'est une prévention, un moyen pour aider le plus tot possible. Mais c'est si simple de caricaturer des propos (mal venus tout de meme j'en conviens). manque d'argument toujours?
Laissons les théories aux théoriciens et vous savez très bien que certaines théories critiquées à une certaine époque se sont révélées vraie bien des décénies plus tard. Certains en ont même payer de leur vie par des procés honteux...c'est un peu à ce que je pense quand je vois ce genre de réaction. Ouvrez votre esprit, on peut discuter!!!

-le carnage se fait aussi au PS (cf. propos d'H. Emmanuelli et autres). Toutes ces pressions au fond...vous en avez la certitude mais pas de preuves? vous avez les preuves mais vous ne pouvez pas les donner à cause de l'anonymat? Quel dommage...soyez moins naïfs, les pressions existent de tous les côtés seulement M.Sarkozy a le malheur d'avoir de son coté des personnes qui ont réussis (et c'est bizarre, à gauche on n'aime pas ça!), qui possèdent des groupes de médias...Qui possede l'humanité, Libération, Marianne (d'ailleurs l'article....rien que lire ce qui se dit sur le gaullisme faire sourire)? De là, vous n'hésitez pas à dire que les journalistes sont tous sarkozistes...Bien sur!!!!!! Mais qui possede l'humanité, Libération, Marianne etc et sont-ils tentres avec Sarkozy?

-"c'est moi qui fais les questions et les réponses" ...oui c'est un peu le principe des débats participatifs : "venez raconter vos problemes quotidiens et vos solutions, comme ça vous etes content, vous croyez que les idées du pacte présidentielle sont de vous!" Génial!


Concernant l'article, il y a eu confusion des 2 cotés pour le nucléaire mais la façon dont Mme Royal voulait absolument dire son chiffre faux était risible!
Pour le reste, pas de confusion et de bonnes explications chez Nicolas SArkozy mais beaucoup de "tournage en rond" et pas d'explication pour les non-initiés sur le comment de sa croissance ou des transferts de personnels et de fonds completement incohérent entre d'un côté une volonté de + d'Europe et de + de Régions. Il y a beaucoup d'autres choses. Moins du coté de Sarkozy, mais il y en a. Une grande différence entre nous, l'aveux de l'erreur ou de l'imprécision...et le mépris affiché par Ségolène (et la gauche en général) pour toute proposition contraire à ses idéos...La volonté de taper pour déstabiliser sans doute, puisque sur les memes sujets le ton était tout autre quand M.Bayrou avait la même idéé que Sarkozy.

5.Posté par Elie Arié le 04/05/2007 11:34
Face à une défaite aujourd'hui inéluctable (les derniers sondages d'après-débat donnent toujours Sarko à 53-54%), il serait temps d'ouvrir le débat sur le positionnement du MRC dans l'inévitable recomposition de la gauche qui s'en suivra: sommes-nous prêts, comme l'ex-Parti Communiste Italien, à fusionner avec la démocratie chrétienne?

Et pouvons nous aborder le sujet-tabou de l'élection du Président de la République au suffrage universel direct, qui contribue à dépolitiser à ce point nos campagnes électorales, de plus en plus centrées sur la pseudo-personalité des candidats (nous sommes tous des psychanalystes!)? Heureux britanniques, allemands, suédois, etc. qui, lors de leurs élections, discutent des programmes, mot qui a déjà disparu du vocabulaire de nos candidats ("pacte", "projet", etc.).

Merci de ne pas censurer cette contribution, car, après le 6 Mai, la vie continuera...

6.Posté par dominique78 le 04/05/2007 12:45
Nicolas Dupont Aignan va à la soupe. Il a annoncé hier soir qu’il voterait Sarkosy alors que celui-ci, soit disant, a tout fait pour l’empêcher d’avoir les 500 signatures de parrainage. Je plains les quelques sympathisants du MRC qui l’avaient rejoint après le ralliement de JP Chevènement à Ségolène Royal. J'espère que ce ralliement leurs ouvrira les yeux et qu'ils voteront S. Royal. Ils le croyaient « droit dans ses bottes », contre le projet européen, foutaises, il ne cherche qu’à sauver sa place de député. Homme de droite, tu es, homme de droite, tu resteras.

7.Posté par Camille Jouffrault le 04/05/2007 13:28
Je suis presque toujours d'accord avec Elie Arié, mais pas cette fois. Le débat sur les programmes n'est en rien exclu de la campagne présidentielle, les jugements sur la personnalités des candidats s'y ajoutent, et on ne peut s'en plaindre, mais ne l'occultent pas : à preuve le débat de mercredi soir qui a mis en évidence les divergences entre les programmes économiques. A l'inverse, dans les campagnes législatives, le rapport personnalisé et local d'un candidat à ses électeurs occulte souvent le prgramme de son parti.
De toute façon, les français ont montré qu'ils sont très attachés à l'élection du PR au suffrage universel, elle fait désormais partie de leur culture républicaine, et ils resentiraient comme une régression de la démocratie le fait de les en priver. Je crois d'ailleurs qu'aucun candidat ne prendrait le risque d'afficher cette intention : il serait sûr de ne pas dépasser 5% des voix.

8.Posté par SLS le 04/05/2007 13:30
dominique78> en effet Dupont Aignan est de droite et ce n'est pas les 3 personnes qui comptaient voter pour lui si présence à l'election qui vont faire changer le résultat (quelqu'il soit).
Pour les 500 signatures, on ne va pas remettre sans sur la table mais il me semble que la colère contre le PS etait bien plus forte coté communiste....

9.Posté par HM 34 le 04/05/2007 13:55
Je fais partie des "quelques sympathisants" MRC ayant soutenu Dupont Aignan aprés la non candidature de Chevenement .Il a au moins tenté les 500 signatures.Peut être aurait-il dû se présenter comme le candidat des premiers adjoints aux maires!!
Je pense qu'il ne renonce pas à défendre bon nombre d'idées convergentes avec celles du MRC.
Je crains que dans les difficiles jours qui s'annoncent pour le PS ,aprés la défaite annoncée,nombreux soient ceux qui trouvent une nouvelle fois un bouc émissaire en la personne de JPC qui incontestablement a marqué de son empreinte des thémes importants de Mme Royal.
Quitte à être censuré,le PS ressemble plus actuellement à une machine à faire élire des députés plutôt qu'à un parti assuré de ses idées.Il n'en est pas de même pour le MRC

10.Posté par jeanne le 04/05/2007 15:01
j'ai trouvé cette campagne bien polie. Peu de mots sur la qualité des services publiques, la sauvegarde du développement du territoire avec les bureaux de poste et les écoles. Rien sur les conditions de travail et le management par le stress, la fatigue des cadres, combien de drames devront être médiatisés ? Combien de licenciements à la une de la presse pour comprendre le grand gâchi fait dans les grandes entreprises ? Peu de choses sur l'environnement car en France les méfaits de la pollution : OGM, pesticides... semblent s'arrêter à nos frontières pourtant il faudra de nouvelles orientations dans l'agriculture, combien de temps resterons nous en retard par rapport aux énergies renouvelables ? Au sujet de l'Europe et de l'international, pourquoi ce manque de propositions, devons nous suivre sans rien dire les américains dans de nouveaux conflits pour le pétrole ou l'eau comme si cette allégeance était notre seule issue. Franchement la droite martèle la défense de ses privilèges mais les classes ouvrières et moyennes peuvent être fières de leur travail et en finir avec ce concept de culpabilité. Le combat continue !

11.Posté par Sylvain le 04/05/2007 16:26
ATTENTION CORRECTION CE MESSAGE REMPLACE LE DERNIER
Je pense très sincèrement que Ségolène Royal a dominé le débat avec Sarkozy, comme le montre trèsjustement Jonathan Littel dans Le Monde d'aujourd'hui.
J’ai apprécié ce qu’a déclaré Ségolène Royal à Charléty sur le Général de Gaulle. Il croyait à l’idéal de la participation, mais son objectif a constamment été saboté par Pompidou et le CNPF. Tous les gaullistes n’ont pas eu à l’époque une attitude “réactionnaire“ à l’égard des événements de Mai 68.
J’ai beaucoup cru à Nicolas Dupont-Aignan. Je tombe de haut. Il vient de perdre sa dernière parcelle de crédibilité en appelant à voter pour Nicolas Sarkozy (après son flirt avec Bayrou). Dupont-Aignan couché, debout la République !!


12.Posté par Di Girolamo le 04/05/2007 17:09
A Elie Arié, qui nous dit:

"Et pouvons nous aborder le sujet-tabou de l'élection du Président de la République au suffrage universel direct, qui contribue à dépolitiser à ce point nos campagnes électorales, de plus en plus centrées sur la pseudo-personalité des candidats"

Encore une fois je suis d'accord avec toi Elie mais pas du tout pour les mêmes raisons que toi .
Je pense effectivemment que le sujet tabou du rôle du président est la clé de compréhension du mauvais , je dirai même dérestable fonctionnement de notre vie politique .
En aucun cas le président ne doit être le chef d'un parti ou d'une fraction de l'opinion élu sur la base de propositions programmatiques. Il doit être uniquement le garant et l'animateur de l'expertise et du débat public lieu d'exercice de la souveraineté populaire (eh oui le peuple que tu déteste?), lieu d'émergence du projet national. Et pour cela il doit continuer à être élu directement ,les critères de choix étant son dynamisme démocratique, son honnêteté etc Pas besoin de se ruiner en campagnes ressemblant à des matchs de foot!
Il ya beaucoup de sujets tabous , tout spécialement ceux qui remettent en cause les règles du jeu , surtout si elles sont mauvaises.

13.Posté par Yves le 04/05/2007 20:33
L'élection se joue pour moi sur l'économie, car c'est le problème actuel majeur.

Le programme économique du candidat UMP est inapplicable en l'état. L'étude de l'institut REXOCODE qui a estimé que son programme était le meilleur est truffé d'inexactitudes. Je l'ai étudié deux heures après l'avoir lue, tellement les arguments me semblaient douteux.

Ainsi, nul part dans cette étude, il n'a été envisagé l'effet de substitution des heures supplémentaires exonérées sur le niveau d'emploi, notamment son incidence sur le travail temporaire, les contrats à durée déterminée, voire même sur l'emploi stable.
IL EST EN EFFET EVIDENT A N'IMPORTE QUEL ETUDIANT DE LICENCE EN ECONOMIE, QUE CE TYPE DE MESURE INCITERAIT L'ENTREPRISE DE DIX SALARIES PAR EXEMPLE, A LICENCIER LE DIXIEME, POUR DEMANDER AUX AUTRES DES HEURES SUPPLEMENTAIRES, EXONEREES.

Cette mesure ferait très fort: inciter aux frais des organismes sociaux (exo de cotisations), et de l'Etat (exo d'impôt), les entreprises à licencier, tout en récompensant les salariés restant par une augmentation (réelle mais en contrepartie d'un effort supplémentaire) des revenus.

Palme d'or du cynisme !

En tous cas, sur FRANCE 3 ce soir, S.Royale a été plus que digne de la charge qu'elle convoite. Je dis cela en étant persuadé qu'après l'élection, il lui faudra préciser certains points de son programme économique.

Confiance républicaine...

14.Posté par Bouchard le 04/05/2007 23:00
On va voter dimanche por la candidate de la gauche. Lundi matin on verra le résultat.

15.Posté par rajeev le 05/05/2007 00:34
Bonsoir à tous,

Je pense qu'il plus digne et plus sain de parler de l'après 6 mai, une fois les élections passées. La recomposition de la gauche dépendra de beaucoup du score de Ségolène. Inutile d'insister sur les bienfaits d'une victoire. Mais une défaite à 52/48 ne signifie pas la même chose qu'uen défaite à 55/45. Donc attendons et tentons de convaincre les nombreux indécis jusqu'à Dimanche.
Bien à vous

16.Posté par Amir Alfarge le 05/05/2007 15:27
Par une décision courageuse, la France pourrait demain encore oeuvré, comme souvent par le passé, en faveur de la paix sociale en france ainsi que la paix dans le monde. Pour cette raison je pense que les français Gaullistes, Communistes ou Centristes voteront pour la candidate de gauche à la Présidentielle. En effet, je pense que ce choix pour Mme Royale est nécessaire pour nos banlieues fragiles afin de corriger et remettre un ordre républicain juste selon la formule de Mme Royale. Sur le plan international les français seraient rassurés par l'arrivée de la nouvelle présidente entourée par Jean-Pierre Chevènement et l'ancien ministre des Affaires étrangères Hubert Védrine ce qui pourrait garantir la prise en compte prioritaire des intérêts français, la place de la france et son indépendance dans un monde multipolaire.

17.Posté par Yves le 05/05/2007 21:42
Bonjour Amir,

Je suis d'accord avec toi: il est dommage cependant que la tolérance vis à vis de ces familles minoritaires ne soient pas plus importantes en temps normal.
Je suis convaincu que l'intolérance ordinaire alimente l'intolérance dans les votes.
Est-ce si difficile de s'écouter, même si on ne se comprend pas?

Salutations républicaines

Yves


18.Posté par F.GEORGES le 06/05/2007 09:24
A la formule « un homme, une voix » statistique, mécaniste, voire même « pratique », je préfère la formule « une voix, un homme » .

Question d’humanisme…

Allons, j’y vais

19.Posté par Ilysa le 06/05/2007 19:44
Aujourd'hui,depuis 18 heures, j'ai la joie de pouvoir accéder à nouveau à Chevènement.fr que je fréquentais régulièrement depuis son ouverture .
Le 16 avril au soir, brusquement la connexion était devenue impossible . Or, au même moment, Malakine sur son site Horizons mettait en ligne, dans le cadre d'un débat de premier tour, mon article intitulé : "Ségolène Royal, pour en finir avec le primat de la concurrence libre et non faussée, l'Union Europatlantiste et autres tragiques fariboles" dans lequel je faisais référence, entre autres, au blog de JPC et à la Fondation Respublica .

Convaincue que ce fut une simple coïncidence, un hasard malencontreux dans une campagne respectueuse de la liberté d'information et d'expression des internautes, je veux croire que l'heureux hasard qui me permet de proposer ce commentaire coïncide avec une victoire imminente de Ségolène Royal !

@ Ehim
très intéressée comme vous-même par l'article "Le vrai Sarkozy" paru dans Marianne, j'ai retrouvé un autre article du même hebdomadaire, en date du 13 août 2005, intitulé "Ses adversaires le disent fou … Les psys analysent le cas Sarkozy . Si les diagnostics divergent, tous relèvent dans ses propos ou ses comportement des éléments qui prêtent à réfléchir . Il est remarquable que la majorité des psys, dont certains sont très connus, ont accepté que leurs noms soient publiés . Bref, le "cas Sarkozy" interpelle !

20.Posté par Claire Strime le 07/05/2007 10:01
Pour expliquer l'échec, je ne pense pas que les considérations sur la personnalité ou le style de Ségolène Royal soient déterminantes.
Rapidement trois questions clés qui se poseront à l'ensemble d ela gauche:

-impossible de dépasser le OUI et le NON (je comprenais l'appel-tactique- au centre bayrousien en rupture, mêlme superficielle, avec l'Etablissement- mais il fallait aussi-et surtout-faire appel à l'électorat populaire noniste. Avec Sarko est prévu un "mini"TCE, (sans référendum populaire, mais aux effets maxi);

-l'abandon par la gauche de toute ambition fiscale, d'"ordre juste fiscal", pour redistribuer, c'est ça qui a manqué pendant le débat du 2 mai, si on ose plus dire qu'on va augmenter les impôts (pour les riches, pas ceux à 4000 euros/mois) on ne peut plus chiffrer de programme (plus de manoeuvre budgétaire, de toute façon c'est la BCE qui décide);

-l'électorat populaire ne comprend pas le sanspapiérisme, et la naïveté en ce domaine, corollaire d'un laissez-faire en matière de mondialisation et de circulation des capitaux, humains et financiers.,
La droite utilise de façon stratégique les réflexes xénophobes, exacerbés quand les perspectives de luttes sociales victorieuses s'estompent.

21.Posté par Josette le 07/05/2007 14:45
Suggestion d'"ordre juste" fiscal :
Le montant des transactions boursières s'élève en moyenne à 6 milliards d'euros par jour (250 jours de Bourse par an - jours ouvrés) Une taxation de 0,5% sur ces transactions donnerait à l'Etat une recette de 7,5 milliards d'euros par an, bienvenus à la Caisse des Retraites par répartition.
A remarquer que cette mesure serait loin de ruiner les actionnaires !


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 14 Novembre 2016 - 13:59 Une perte considérable




Derniers tweets
RT @Place_Beauvau: La Fondation de l'#Islam de 🇫🇷 soutient des projets culturels et éducatifs pr une meilleure connaissance de la religion…
Jeudi 8 Décembre - 15:00
RT @Place_Beauvau: [Communiqué] @BrunoLeRoux salue le lancement de la Fondation de l'Islam de France. https://t.co/E662y8efkL
Jeudi 8 Décembre - 14:09
RT @AnouarKbibech: Accueil au Siège du @CfcmOfficiel de @chevenement : échange sur les Projets de la Fondation de l'islam de France et Conc…
Jeudi 8 Décembre - 00:04

Abonnez-vous à la newsletter