Carnet de Jean-Pierre Chevènement

Ce fut pour moi un honneur et une joie de servir le Territoire de Belfort


Communiqué de Jean-Pierre Chevènement, lundi 18 juin 2007


La confiance des électeurs de la deuxième circonscription du Territoire de Belfort m'ayant fait défaut, j'ai remis ce soir ma démission de maire de Belfort à Monsieur Le Préfet, représentant de l'Etat dans notre département.

Je remercie toutes celles et tous ceux qui m'ont accordé leur soutien depuis 1973. Ce que nous avons fait ensemble restera. J'en exprime à tous ma profonde gratitude.

Ce fut pour moi un honneur et une joie de servir le Territoire de Belfort.

Je resterai présent ici. L'avenir de Belfort et du Territoire de Belfort se fera avec ceux qui m'ont soutenu loyalement, sur la base d'un rassemblement sans sectarisme autour des valeurs républicaines qui ont donné sens à notre action.


Mots-clés : belfort, mairie
Rédigé par Chevenement.fr le Lundi 18 Juin 2007 à 18:27 | Lu 20159 fois


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

64.Posté par Hélène née ESQUIROU le 23/07/2007 13:36
Comme tant d'autres vous m'avez mise sur de bons rails avec le CERES.
A Montpellier, avec Jean-Marie Bonnemaire, Fati Adji, Henri Viols, ... Et tout la fine équipe !

Je n'ai rien oublié.

Je constate qu'encore une fois vous êtes un des rares hommes politiques à vous comporter avec noblesse.

Salut et fraternité
Hélène

63.Posté par H.T.Sung le 23/06/2007 21:12
Notre feu Maurice Jardot aurait apprécié votre droiture et votre dignité.
J-L. Leloir & moi-même sont trés affectés par votre retrait et espérons que vos idées susciteront toujours intérêt et germeront fort à l'avenir.
Bons souvenirs et bien cordialement.

62.Posté par sébastien le 21/06/2007 18:46
hasta la victoria siempre

si Belfort n'a plus besoin de vous , vous devez continuer le combat au niveau national, à côté de Ségolène ou d'autres personnalités de gauche comme Montebourg,

vous avez la légitimité de la raison et votre vision du monde marque profondément ma pensée politique

61.Posté par Toto le 21/06/2007 07:50
Cher Che ,

La paresse bourgeoise n'a plus envie de réfléchir...Elle a envie de sécurité pour garantir son capital..La république est un territoire trop réfléchie qui ne lui garantit pas des barils d'euros à venir...Vous en payez les pots cassés et c'est Balkany qui triomphe ! C'est sordide mais c'est ainsi...

60.Posté par Lionel le 20/06/2007 23:33
Le Pen a l'elysee et alors. Sarkozy a repondu, c'est quoi le plus grave : Le Pen en visite a l'elysee ou des deputes FN a l"assemblee.

Il faut stopper la diabolisation de le Pen, ca n'a pas marche. Tonton s'en est servi pour gagner des elections avec les triangulaires. Il faut combattre Le Pen par les idees et tant que le FN est un parti legal, reconnu par la republique, il doit etre considere comme un autre.
La bonne question a ce poser : est-il un parti comme les autres ?

La grosse erreur de la gauche (hormis le MRC) et d'avoir laisser le drapeau et la France a Le Pen depuis 20 ans.

Franchement, qui est le plus dangereux pour la Republique Francaise : Le Pen ou les demagogos de l'extreme gauche (je ne mets pas entierement le PC dans le lot) ? Je pense que les gens de la LCR (qui preferent le drapeau rouge au drapeau francais), les Verts (comme baupin qui n'aime pas le sang impur de la Marseillaise alors que cette chanson est le symbole de la victoire de la revolution francaise sur les monarchies etrangeres) et les boveistes sont plus dangereux que Le Pen pour la Republique Francaise. Ces gens veulent dissoudre la France et veulent que les français s'adaptent aux valeurs des etrangers que nous acuceillons et pronent le communautarisme qui est la fin de la Republique une et indivisible.

59.Posté par Patrice le 20/06/2007 23:10
Dans cette période trouble, les lumières de JPC et du MRC seront indispensables pour que la gauche re-gagne l'opinion et le peuple à partir d'un programme structuré comme dans les années 70 sous l'impulsion de...Jean-Pierre Chevènement.
Nos idées émises depuis 2002 sont reprises ici et là démontrant leur pertinence. Le flou idéologique du PS a besoin d'être dissipé comme en 1971. Beaucoup attendent ce programme rédigé sous la direction de JPC.
Les républicains sociaux jouent et font mat à la pensée unique libérale en trois coups:
un programme économique et social,
un soutien d'économistes et de politiques du PS, PRG,PCF...
la désignation d'un(e) candidat(e) et d'une équipe ...
et les Français oublieront cet amer scrutin belfortain

58.Posté par Snyck le 20/06/2007 21:14
Il semble que Jean-Pierre Chevènement ait été victime avant tout , indépendament de ses qualités éminentes que nul ne conteste d'un phénomène de rajeunissement de la classe politique. Ce constat vaut ausi pour Alain Juppé qui par ailleurs et surtout véhiculait une tradition chiraquienne douteuse et immobiliste dont les Français ne veulent plus. Cette jeune génération est elle aussi présente à gauche avec au P.S. la ringardisation des fameux éléphants.Quoi qu'il en soit , Sarkozy à réussi à capter une nouvelle génération d'arrivistes forcenés , alibis d'une politique conservatrice , promus du jour au lendemain à des postes de figuration qu'ils n'ont pas de toute façon la capacité de gérer. Degré "zéro de la politique" , effet d'annonce , "pipo-lisation"subliminale car à contre-courant de l'électorat de prédilection de la drite qui rit sous cape de ce bon tour joué à une gauche qui a eu trop tendance par le passé à tomber dans le même travers. Ajoutez à cela quelques aigris qui ont trainé leurs guètres à gauche et se sont trouvés une vocation de Dumouriez aux petits pieds.Quant à nos amateurs de soupe ( plutôt de potage) débauchés du camp adverse , ils ne manqueront pas dans quelques temps de nous expliquer qu'ils ont été abusés , quand le vent tournera , la main sur le coeur. Bref , le système "Sarko" est une magnifique équation : vieux briscards de la droite+quinquas-cools du centre+technos couronnés+gadgets symboliques des minorités visibles ( où sont d'ailleurs les invisibles ?) +frustrés de gauche. Belle équipe en vérité.Ca promet.Ajoutez à cela J.M. Le Pen ce jour à l'Elysée. On vit une époque formidable. Tout et n'importe quoi , surtout n'importe quoi.

57.Posté par Nanard le 20/06/2007 19:27
Bonjour M. Chevènement,

Membre du MDC puis du MRC j’ai été de tous les combats pour défendre avec vous les valeurs de la République. Vous n’avez malheureusement pas été réélu, quel gâchis ! Une majorité de Belfortains ont préféré la médiocrité à vos qualités d’homme d’état, Ils ont les élus qu’ils méritent. Vous êtes un modèle pour la classe politique. L’honneur et l’honnêteté sont dans ce domaine des qualités bien rares. Aussi je vous demande de continuer votre combat pour que la République ne soit pas mise à mal par cette droite ultra libérale. Les membres du MRC Drôme-Ardêche ne sont pas prêts à baisser les bras et ils entendent continuer le combat avec vous.

Merci pour tout

56.Posté par M Galeski le 20/06/2007 17:37
Bonjour Jen Pierre,

Je n'exprimerai aucune parole au registre des regrets éternels, Non !car les pensées, les idées ne meurent pas. Merci Jean Pierre pour ce que j'ai réçu dans ma jeunesse au sortir des années 1960 et 1970, avec le CERES et tout ce qui a suivi dans ses grandes traces et son sillage. Le CERES portait son nom de bon droit. Ceux qui s'en souviennent peuvent se joindre à la ville de Belfort et son Histoire pour vous exprimer leurs remerciements

Ces idées ont fait de moi un citoyen, après que l'Ecole de la République ait fait de moi un enfant de cette République Française, enfant d'émigrés polonais que j'étais vivant dans un petit bourg de Franche Comté près de Besançon.

Eloigné de cette Région de Franche Comté,lL'accompagnement de vos idées, Jean Pierre, étaient pour moi toujours au rendez-vous des grandes circonstances et des grandes heures de la vie politique de mon pays, de ma vie de citoyen, de mon activité professionelle dans le monde de la Recherche Scientifique.

Merci Jean Pierre, mais puisque votre parole est toujours restée une parole de conviction forte , dans son interpellation et sa singularité, elle aura encore d'autres moments pour atteindre ceux qui ne l'ont pas entendu en son temps.Ce que beaucoup n'ont pas entendu en 2002 est resté et s'est amplifié en 2007, car c'est aussi cela, une des raisons de l'échec de la Gauche de Gouvernement de 2007. Nous avons cru que vous étiez à votre place en 2007, mais nous devons faire notre auto-critique, d'autes avait repris votre parole de 2007, même si le système ne leur a pas donné raison, c'est une question d' a-venir, une question à comparaître du système, car il ne mènera à rien sinon à la crise de la démocratie dans ce qui reste de cette République que vous avez été le premier à défendre dans la fin du siècle dernie, avec la reprise du titre de Pierre Mendes France dans nos débats. Merci aussi à tous ceux de vos compagnons de cette époque, Pierre Guidonni et Didier Motchane. Ceux qui nous ont approché puis se sont écarté ensuite, nont droit qu'à notre souvenir de ces grandes heures

Quant à la Gauche gouvernementale depuis 2002, elle n'avait rien fait de ce qui était menace depuis 2002, menace mal identifiée. Elle attendait Lepen ce fut Sarkozy qui sorti de l'embuscade. Hors avait refusé de s' y préparer pour cette échéance : mauvaise interprêtation des votes de refus au Régionales et aux Référendum sur les Institutions Européennes. Elle n'a jamais voulu entendre ce que Jean Pierre Chevènement avait dit en 2002. Le reste est du aux système politique et ses institutions hérité du Gaullisme et des circonstances de la guerre d'Algérie.

En fait nous n'avons pas participé à une campagne et à une élection présidentielle, mais à un référendum sur la personne du Ministre candidat, ce que nous avons constaté trop tard dans la campagne présidentielle, d'où le danger manifeste contaté au soir du Ier tour des législatives. Les résultats du second tour et ses correctifs n'y changeront rien . La Droite a gagné et les pratiques du débauchage ne font que rendre le danger de ce systeme encore plus grand, celui de faire dépendre l'opposition du PS et son autorité sous la dépendance du Ministre-Président. il nous faudrait peut-être une nouvelle personnalité de "forte symbolique" joignant la geste et la parole à l'action tel Victor Hugo pour ces temps qui s'annonce.

Rien ne bougera dans ce Pays sans que soit remis en chantier la question des institutions de la Vième République, on pourra énoncer et reformuler toutes les politiques possibles.
La perversion d'un système politique s'additionnant à la force des intérêts des pouvoirs financiers et médiatiques actuels, rendra impossible toute mise en oeuvre des politiques alternatives au intérêts de ces forces.
Il serait temps de réfléchir à ce que fût et reste, le Gaullisme et les "néo-gaullismes" dans toutes leurs dimension et leurs contenus bonapartistes.

Rien ne sera aboli sans ce travail exigeant et rigoureux. Le réel reviendra avec l'Espérance. Il ne peut être détruit par des supercheries.
En ce qui est de votre action Jean Pierre, merci pour cette longue histoire d'action et de vie politique. Pouvez vous être notre nouvel Hugo ?

M.G. 63


55.Posté par chavinier le 20/06/2007 16:31
Dans mon pays d'origine, l'hymne national se termine par ses mots.

"Que les lauriers soient éternels.

Donnez nous la force de vaincre.
Donnez nous la force de vaincre.

Couronés de gloire nous vivons.

Ou nous jurons avec gloire de mourir.
Ou nous jurons avec gloire de mourir.
Ou nous jurons avec gloire de mourir."

Monsieur Chevènement avec le plus grand des respect.

Merci pour tout ce que vous avez fait, depuis 1992 vous êtes mon seul authentique phare républicain, le seul grace auquel je n'ai jamais desespéré ,ni cessé de croire dans ma patrie d'adoption.

Nous militants sympathisants du MRC continuerons de vous suivre sur le chemin que vous nous indiquerez.

Peu d'homme politique vous arrivent à la cheville.

Aujourd'hui, comme beaucoup je suis triste, mais la dignité, la probité de votre attitude nous honorent tous et font honneur à la République et à la France.

Pour vous il ne fait aucun doute que les lauriers sont éternels.




54.Posté par Beatrice le 20/06/2007 00:29
Vraiment, je suis sincèrement désolée de votre échec aux législatives.
Cependant, fallait-il votre démission en votre qualité de maire?.... Est-ce là vouloir notre reconstruction?...
Pensez-vous que votre démission fera avancer la gauche?...
Quand je vois Monsieur Juppé?...
Sincèrement de Juppé et vous je ne sais lequel a raison.

Monsieur Juppé et vous êtes 2 hommes d'Etat. Alors assumez!!!... Que diable!!!!...

En attendant, nous somme orphelins.

C'est tout mais ce n'est pas facile pour nous.

Un message de votre part serait le bienvenu

Merci

53.Posté par Gégé le 20/06/2007 00:13
Je suis Belfortain et j'ai honte de ce qui vient de se passer . Jean Pierre Chevénement est un homme politique rare . L'acharnement de certains , la haine , la jalousie et l'aveuglement ont eu raison de la clairvoyance , l'honnêteté , la reflexion , l'analyse , en fait l'esprit républicain.
Grand nombre de Belfortains ne sont pas fiers de ce résultat . Nous sommes indignés qu'on ait pu préférer un candidat sans envergure à JPC . Belfort doit beaucoup à Jean Pierre Chevènement et nous le soutiendrons fidèlement dans ses actions futures .

52.Posté par Romain Vignest le 19/06/2007 23:57
Il est difficile de garder foi dans le combat politique quand on voit les électeurs faire défaut à des hommes tels que vous. J'ai trente et un ans et, depuis près de vingt ans, vous êtes la référence et l'espoir du citoyen, du serviteur de l'Etat et du militant que je suis devenu, et je me sens égaré aujourd'hui. Puisse votre voix continuer à se faire entendre, bien haut au-dessus des miasmes qui empoisonnent la République.
Merci.
Romain Vignest

51.Posté par Laurent Sire (COTES D'ARMOR) le 19/06/2007 23:30
A ceux qui me demandent souvent ce qui m'a pris, pour un premier engagement en politique, de choisir en septembre dernier le MRC, je réponds invariablement qu'en plus des idées et des valeurs défendues, la personnalité et surtout l'honnêteté intellectuelle de Jean-Pierre Chevènement m'ont attiré vers cette formation...
Je n'ai pas eu l'occasion de le regretter un seul instant, en dépit de la période pour le moins houleuse que nous traversons tous ensemble, à des échelons et des degrés divers...
J'en connais quelques autres, des personnalités du MRC, qui ont enregistré des scores à ces législatives qui ne sont pas en rapport avec leur compétence, leur intégrité, et les services qu'ils pouvaient rendre à la collectivité...
Cela n'invalide en rien la justesse de leur combat, des idées qu'elles défendent.
L'époque que nous traversons est pour le moins étrange et déroutante... Il va falloir, de gré ou de force, apprendre à composer avec elle... C'est là aussi notre responsabilité.
Et Jean-Pierre Chevènement, s'il le veut bien, a encore beaucoup à apporter (dans l'ordre décroissant) au pays, à la Gauche (qui est à réinventer), aux militants et sympathisants du MRC...
Je suis impatient de connaître la facon dont Jean-Pierre choisira de vivre ses prochains engagements, même si nous devons en respecter par avance la nature autant que le calendrier...
J'espère cependant que nous en sauront un peu plus dimanche (convention nationale du MRC)...

JPC déclarait souvent sous forme de boutade: "Même mort, je reviens!"
C'est ce que je souhaite par-dessus tout!!

50.Posté par jJ.P K le 19/06/2007 22:39
Vous avez marqué la vie civique française depuis les années 60 et vous avez aidé à faire revenir sur le tapis des idées de bon sens national qui fondent une Nation et les assimilations successives.

La veille des premiers tiraillements dans le socle des députés de la Majorité, vous faites vos adieux alos que nous souhaitions une autre forme de participation et que pour le débat, avec d'autres, patriotes de l'échiqier, vous disposez encore de votre place.
Quelques-uns de vos amis et apprentés ont été élus au soir des législatives, un espace a été retrouvé. Accompagnez-le de votre présence.

49.Posté par Amir Alfarge le 19/06/2007 22:06
C'est avec regret que j'ai appris votre démission à la mairie de Belfort. Je peux comprendre votre décision mais cela est difficile à gérer. Esperons votre retour politique comme ce fut le cas avec le général de Gaulle car il s'agissait de la France . Cette France que
j' aime grâce au Général de gaulle et que j'admire grâce à Jean-Pierre Chevènement

48.Posté par Roland le 19/06/2007 21:04
Je suis très attristé et peiné......
je ne comprends toujours pas pourquoi les electeurs de votre circonscription ne vous ont pas fait confiance........
Vous êtes un grand homme et vous le resterez toujours à mes yeux !!!

47.Posté par Eléonore Perrier le 19/06/2007 18:49
Cher Jean-Pierre,
C'est avec émotion que j'apprends ton départ de la Mairie de Belfort. Ta probité constitue un exemple qui nous permet de poursuivre le travail entamé afin de construire une société où les valeurs républicaines s'incarnent dans une action faite de convictions.
Nous te remercions tous d'avoir emprunté un chemin autre que celui tracé par des intérêts éloignés de l'intérêt général, quitte à assumer des décisions lourdes de conséquences.
Je souhaite te témoigner tout mon soutien dans cette période post-électorale. Le combat continue, avec tous les citoyens convaincus, et tu en es l'un des plus constants. A très bientôt.
Eléonore Perrier, une jeune candidate MRC

46.Posté par Annie Fratoni le 19/06/2007 18:12
Il y avait très peu de candidats de gauche dont je souhaitais vraiment la victoire dimanche dernier, et parmi ceux ci : vous et Georges Sarre maire du 11ième qui à une période difficile pour moi m'a donné un "coup de main" précieux.. J'ai été cruellement déçue. J'ai un immense respect pour vous et vous êtes certainement l'homme politique le plus respectable de notre échiquier politique. Je vous remercie pour tout ce que vous avez fait pour la gauche et notre pays. Je vous en conjure : continuez à vous exprimer, aidez si vous le pouvez la gauche à se redresser.. vaste programme dans cette période difficile des médias aux ordres, des félons triomphants, de la bassesse au pouvoir.. Nous avons besoin d'espoir et d'hommes comme vous !

45.Posté par Ilysa le 19/06/2007 17:47
Cher Monsieur,

Comme Franc-Tireur qui l'exprime si bien, je souhaite que "vous continuiez d'exercer un magistère intellectuel sur la gauche et sur la France" et, comme Jean-Pierre, j'attends de connaître quels seront vos prochains engagements pour notre pays et pour la République .

La faille de ceux qui prétendent mettre un terme à votre carrière politique est inhérente à leur propre médiocrité : ils ne sauraient imaginer une action désintéressée, au service du bien public et, encore moins, apprécier la conception de l'honneur en politique qu'exprimait votre discours des Ulis de septembre 2006 .

Il m'arrive de rêver non seulement à l'influence qu'aurait exercée Pierre Mendès-France si, à l'époque où il n'avait plus de mandats électifs, il avait disposé d'Internet, mais encore à ce que pourrait être, dans le blogosphère, le rayonnement d'un "Séminaire" de Jean- Pierre Chevènement qui favoriserait la réflexion critique des citoyens, électeurs, militants et élus …

Pour faire porter votre voix et peser plus encore dans la vie politique, faites sonner haut et clair votre olifant, Monsieur l'Instituteur, et depuis Belfort, opérez, sur la Toile, ce "miracle républicain" que nous attendons !

44.Posté par Toto le 19/06/2007 15:54
Complètement d'accord avec Harry Lime...Balkany élu...C'est ouf ! C'est être à ce point de droite que l'électeur ne regarde même plus qui le représentera....Boeckel dans ma circonscription, au moins je m'abstiendrai. Et Boeckel face par exemple à Dupont Aignant, sans hésiter, je vote NDA

43.Posté par LIVOLSI Geoffrey le 19/06/2007 15:28
Je salue cette culture de l'éthique, de la morale politique que vous vous appliquez. C'est donc avec émotion que j'apprend votre départ de la Mairie de BELFORT, mais j'espère que vous continuerez le combat. Je suis jeune, et j'ai, et nous avons besoin de vous pour que nous puissions continuer ce combat républicain.

http://partisocialisterepublicain.unblog.fr/

42.Posté par gisou le 19/06/2007 14:37
Tristesse pour le résultat de Dimanche à Belfort.
Respect pour votre personne, toujours aussi intègre, probe et vertueuse. En politique cela est rare.
Nous avons besoin de vous. Veuillez recevoir mes trés sincères salutations.

41.Posté par Claude MAITROT(AUBE 10) le 19/06/2007 13:48
C'est avec tristesse que j'ai appris la démission de Jean Pierre Chevenement de la mairie de Belfort suite aux resultats des législatives.Jean Pierre Chevenement,dans cette période difficile,vous devez continuer à nous aider à refonder la gauche sur des bases Républicaines comme vous l'aviez annoncé récemment...A l'approche du conseil Nationnal;tous les militants MRC ont le devoir de l'aider,d'agir,de se mobiliser, de développer nos idées, de faire des adhésions... Transformons en actes nos paroles... Le débat doit commencer partout... courage...Tenons bon...Aidons Jean Pierre Chevenement...Le MRC a encore de l'avenir, cela dépend de nous tous.
Amitiés,à Jean Pierre Chevenement

40.Posté par harry lime le 19/06/2007 13:14
Monsieur Chevenement,
si vous aviez la probité d'un Balkany, l'intelligence vive et spirituelle d'un Eric Raoult et la souplesse de l'échine d'un Kouchner (l'homme politique le plus populaire de France !!!) ou d'un Boeckel, nul doute que vous auriez été triomphalement élu comme eux-mêmes l'ont été.
Ces éminentes qualités vous faisant défaut, les Belfortains ne vous ont pas élus.
Plus sérieusement et toujours avec rancoeur, j'ajoute que ce dimanche les Français avaient la possibilité d'éliminer à droite comme à gauche bon nombre de têtes vides et de têtes à claques. Les deux hommes politiques d'importance nationale qu'ils ont cru bon d'éliminer sont Juppé et Chevènement,qui me paraissent comme les hommes politiques français les plus intelligents et les plus cultivés (même si je partageais pas les orientations politiques du premier)
Comprenne qui pourra....

39.Posté par Eric Jouguelet le 19/06/2007 12:43
Comme le prouve FJ dans son texte "Belfort, c'est Chevènement. Chevènement, c'est Belfort." il suffit d'un homme (et du choix d'une bonne équipe) pour façonner une triste ville militaire venteuse et mouillée en une belle agglomération agréable à vivre et à travailler (un peu comme Philippe Séguin à Epinal).

C'est scandaleux de renvoyer cruellement (en fait, il n'avait pas d'autre choix que de partir) un philanthrope si inventif. Chaque jour, à mon travail au lycée, j'applique la même rigueur républicaine à mes élèves et à moi-même (mérite, égalité, respect & fraternité) que M. Chevènement a instillé dans ma vie.

Pour se consoler, l'abandon par le peuple de ses hommes d'Etat est aussi un classique de la démocratie dans l'Histoire. On essaie ensuite de se rattraper par le nom d'un boulevard ou d’un rond-point quelques décennies plus tard.

Bien à vous,

Eric J. (Provins)

38.Posté par DOZEVILLE Jean-Claude le 19/06/2007 12:15
Je voulais vous saluer monsieur Jean-Pierre Chevènement,

Votre intégrité, votre haut sens de l'Etat et de la République, votre vision politique et votre courage ce qui vous distingue le plus des autres font de vous un homme politique bien singulier.

Un homme qui impose le respect.

Dans le décorum "bobo-people-jetset" d'aujourd'hui vous dénotez à un tel point que votre départ me donnerait le vertige.
Comme si les vraies valeurs étaient à jamais ensevelies sous le magma d'un nouveau moyen âge que nous avait tant prédit André Malraux.

Côté nostalgie, entr'autres, si la gauche n'avait pas moqué voire essayé de vous ringardiser quand vous aviez pointé "les sauvageons", elle ne serait pas où elle en est aujourd' hui.

Vous faites partie de ces tous derniers Chevaliers de la Politique.
Peut être le dernier...

J'espère que vous n'avez pas dit votre dernier mot

Je voulais vous saluer Jea-Pierre Chevènement

37.Posté par REMERAND Marcelle le 19/06/2007 12:04
Cher Jean-Pierre CHEVENEMENT, Comme quantité de Français, ton échec aux Législatives m'afflige. Mais ta démission est l'inverse de la posture rageuse et démissionnaire d'un certain L. Jospin en 2002. Je sais, depuis
1973 (!), que tu as été un des très rares à construire la Gauche dans le ca-
dre rigoureux de la République spécifiquement française et héritée de 1791,
1848, 1871, 1936, 1945, 1981 ,1992(à l'encontre justrement de Maastrich)...
voire même des 3 dernières années du XXème siècle . Je sais que tu continueras,-dans des structures à recréer (en redynamisant les bases actuelles d'une Gauche)- d'y contribuer éminemment. Ma confiance dans ta prospective et tes actions est celle de quantité de Français! A bientôt te lire ,et ,en attendant, merci d'avoir assaini et structuré la République,! Marcelle Remérand

36.Posté par David du 90 le 19/06/2007 12:02
Bien triste nouvelle pour Belfort et pour notre département!

Bien que le choix de Jean Pierre Chevènement soit respectable, j'espère un sursaut du Lion d'ici à Mars 2008.
Bien sûr, la droite est majoritaire en nombre de voix sur Belfort. Cependant, tout peut basculer : la forte abstention et le fait que le Gouvernement n'ait pas abattu toutes ses cartes ont biaisé les résultats.

On peut espèrer qu'après la lune de miel entre l'UMP et la population française séduite par le discours populiste de ses représentants, les mesures à venir les fassent changer d'avis.

Les plus modestes d'entre nous qui se sont tournés vers Sarkozy déchanteront vite d'ici au Printemps 2008.

Après avoir annoncé aux Français des idées qui séduisent, même si la majorité d'entre eux ne sera pas concernée (suppression des charges sur les heures supplémentaires, suppression des droits de succession...), et tenté un pseudo-rassemblement des forces politiques au sein d'un Gouvernement (Besson et Kouchner de gauche?), la vapeur risque de se renverser avec l'annonce des prochaines attaques contre notre service public ou encore la montée des inégalités...

On peut être tenté de dire que les Français ne comprennent décidemment rien et que rien ne pourra y faire! Mais ayons espoir!

Sur le Territoire de Belfort, on pourrait se demander quelle mouche les a piqué : si je pense que certains vieux shibanis du PS ont voulu "la peau"de Jean Pierre Chevènement (rappelons leur que nous ne sommes plus en 2002, et qu'ils peuvent changer de crédo!), il ne faut pas chercher l'unique raison de ce coté, et je pense aussi que nous avons perdu faute d'avoir laissé le terrain à nos adversaires. L'excellent bilan à la tête de la Mairie et plus largement pour le département ne suffira pas à reconquerir la confiance des Belfortains.

Tout le monde doit retrousser les manches, ne nous résignons pas à laisser Belfort et le département à la droite.

D'autre part, Jean Pierre Chevènement n'a t il jamais dit "même mort, je reviens"? Non seulement , et heureusement, il n'est pas mort, mais il ne doit pas laisser croire à Grudler, Meslot et Zumkeller qu'il peuvent avoir la peau du Lion!

Le combat pour Belfort commence dès maintenant et celui-ci doit se faire avec Jean Pierre Chevènement!

35.Posté par VALROFF Jean le 19/06/2007 11:00
Jean-Pierre,
Ton courage, ta droiture et ton souci du dire et du faire "vrai" seraient-elles des valeurs dépassées? je ne peux le croire et je suis certain que pour toi il n'y aura pas de traversée du désert et je crois que tu seras présent parce qu'indispensable dans cette phase de reconstruction d'une Gauche républicaine plus nécessaire que jamais.
Ton Ami toujours à tes côtés
Jean

34.Posté par Claude Nicolet le 19/06/2007 10:01
Jean-Pierre,
Je veux exprimer ici ma grande émotion ainsi que celle de Christian HUTIN aprés l'annonce de ta démission de la mairie de Belfort suite aux résultats des élections législatives. Il nous faut malgrè tout continuer à faire notre devoir et de servir la France et la République qui en auront bien besoin. La refondation de la gauche est à l'ordre du jour et ce chantier dépasse nos propres personnes. Nous sommes probablement à la veille d'une époque incertaine et même dangereuse sur le plan international. Le pire est à craindre et il faut avoir le courage de l'envisager pour mettre en oeuvre les politiques qui pourront l'éviter. Il faudra des hommes et des femmes de la plus grande envergure, capables d'envisager les choses et les comprendre de façon globale. Tu es de ceux là et les idées que nous défendons collectivement depuis tant d'années restent d'une actualité brûlante. Le MRC et surtout ce qu'il propose ont donc encore toute leur place.
Avec Chritian HUTIN dans le Nord, nous nous battrons parceque nous croyons à la force de nos convictions. Tu peux être assuré de notre amitié.
Claude NICOLET
Premier secrétaire du MRC Nord

33.Posté par franc-tireur le 19/06/2007 09:50
Cher Monsieur,

Militant du MDC puis du MRC depuis 1996, ce n'est évidemment pas sans une certaine émotion que j'ai appris votre défaitre aux législatives et votre démission, cohérente et courageuse, de la Mairie de Belfort. Pour autant, j'ai eu de nombreux désaccord avec la stratégie suivie par le MRC, en particulier le soutien à S. Royal, madonne des bobos...

Qu'il me soit permis ici d'évoquer un souvenir : celui de votre démission lors de la première guerre du golfe : jeune collégien, sans grande culture politique, j'étais opposé à l'intervention militaire... mais je me sentais vraiment, vraiment, isolé : les médias sonnaient le clairon chaque jours, et autour de moi la majorité des personnes semblaient râvies d'aller "casser la gueulle aux arabes". Lorsque vous avez démissionné, ce fut pour moi qqchose de formidable : vous donniez un écho et un poid politique à tous les oppposant à la guerre : vous resterez, dans l'histoire, comme le seul dirigeant d'importance d'un pays développé à s'être opposés à cette intervention impérialiste. Au passage, c'est votre intégrité et votre courage lors de cette démission qui m'ont donné envie de m'engager en politique : les hommes politique n'étaient donc pas tous des arrivistes !

Le MRC était et reste moribond : il est le seul mouvement de gauche parlementaire à n'avoir pas profité du retour en grâce de la gauche... Ceci dit, cela est peut être sociologique quant on voit que la gauche socialiste fait ses scores dans les centres villes embourgeoisés et dans les anciennes terres démocrate-chrétiennes ou rad-soc. Dans ces conditions cela va être difficile d'amener la "gauche" à faire son autocritique et cesser de d'être le chantre la mondialistation vertueuse, du libéralisme mâtiné de bons sentiments.

Pour autant, si nos forces sont faibles, nos idées demeurrent : sur tant de sujets, n'avons nous pas eu raison bien avant les autres ? Politiquement çà ne paie pas... mais dans le temps long de l'histoire c'est décisif.

Je souhaite que vous continuerez d'exercer un magistère intellectuel sur la gauche et la France qui aussi ingrates soient-elles en auront bien besoin !

Avec tout mon respect.
Salutations socialistes et républicianes

Wilfried

32.Posté par Eouzan Jacky le 19/06/2007 09:36
Un peu d'amertume au regard de votre départ..J'espère qu'il n'est que provisoire; dans ce monde qui cultive la pensée unique et qui médiocrement s'en contente, nous avons besoin d'une autre vision de la société, des relations entre les hommes, et des principes qui fondent la démocratie. Le combât n'est pas fait pour nous même mais pour tous ceux qui vont nous succèder. Nous n'avons pas le droit de leur laisser une telle société. Nous avons encore besoin de vous et on compte sur vous.

31.Posté par Lionel le 19/06/2007 09:07
Bonsoir M. Chevènement,
je suis triste d'apprendre votre décision. Cependant, je m'interroge sur cette cause et je suppute alors que Befort intra-muros à voté pour l'UMP.

Belfort, qui était de gauche depuis tant d'années (même les pierres sont roses) a viré à droite et je me demande si les faits qu'Alsthom marche moins bien et que des alsaciens viennent habiter dans le nord de la circonscription (l'Alsace est la seule région a être restée à droite aux dernières régionales) ont précipité cette circonscription à droite.
J'ajoute qu'avoir un dissident socialiste n'a pas aidé. Maintenant, il reste l'avenir et la reconstruction de la "gauche" :
- avec l'extrême gauche, c'est inpensable, "il faut les éduquer", comme a dit M. Chevènement aux grand jury RTL, et il y a du boulot.
- avec le PS qui ne tient pas ces engagements et qui vire aux communautarismes!!! J'ai entendu M. Peillon dire que le PS n'avait pas assez soutenu la discrimination positive. DSK veut aider l'Eglise évangélique de Sarcelles et faciliter l'acquisition du terrain et l'obtention du permis de construire d'une nouvelle église :

http://www.gaucherepublicaine.org/2,article,1439,,,,,_Dominique-Strauss-Kahn-a-rendu-visite-a-l-Eglise-evangelique-de-Sarcelles.htm

ou

http://www.prochoix.org/cgi/blog/index.php/2007/06/07/1634-dominique-strauss-kahn-a-rendu-visite-a-l-eglise-evangelique-de-sarcelles

Je continue à penser que M. Chevènement est un homme droit et intègre. En 2007, il aurait pu, comme l'ont fait certains socialistes, se faire parachuter dans une circonscription gagnée d'avance. J'approuve le fait qu'il ai essayé de regagner sa circonscription même si je suis triste de son échec.

Je pense que le rapprochement avec le PS n'est pas une bonne chose car certaines personnes ne pensent qu'à leur élection et ne défendent ni la république, ni la laïcité. Cette dernière a besoin de défenseur convaincu. D'ailleurs, je n'ai entendu aucun cri de la gauche socialiste à propos de la dernière délibération de la HALDE. Heureusement que la gauche républicaine veille.

Pour finir, oui j'aimerais qu'un grand pôle républicain se forme, nous en avons besoin plus que jamais, avec Debout la République.
Je réponds à Dominique78.
Non, Max Gallo n'est pas un traitre, il a eu une vision différente de M. Chevènement et a refusé de s'associer avec le PS et en particulier avec la miss. Il n'est pas le seul et dans mon entourage, nous sommes plusieurs à avoir eu le même comportement. Personnellement, je me suis abstenu au second tour.
Non, NDA n'a pas fait "allégeance à Sarkosy", il a appelé à voter pour le condidat UMP contre la miss. Tenir de tel propos provient d'un manque d'information : NDA est un des seuls députés UMP (à l'époque) a avoir voté contre le CPE, contre la provatisation de GDF et a avoir refusé une expédition à l'Elysée pour voir J. Chirac. Je rappelle que c'est jospin qui a coupé en deux l'entité EDF-GDF.

Pour finir, ce coup ci, je le jure. Que penser du comportement de la miss qui anonce qu'elle a redonné sa liberté à F. Hollande. Et ça tombe juste le soir du second tour, quelle coïncidence!!! Pourquoi n'ont-il pas fait une déclaration commune ? Hier, dans l'émission en aparté, un journaliste a posé une très bonne question : on peut se demander s'il n'y a pas eu une moins value M.S. Royal pour le PS à l'élection présidentielle.

30.Posté par Zazielola le 19/06/2007 09:02
Cher Monsieur,
Je viens d'apprendre et j'avoue que je suis désolée...
Je ne sais quoi dire, si ce n'est dommage... Vous, êtes un véritable humain !
Merci à vous, pour votre travail !

29.Posté par Pierre Robes le 19/06/2007 08:33
Aujourd'hui plus qu'hier, l'idéal républicain a besoin d'être refondé. Nul doute que vous en resterez l'un des plus ardants défenseurs. Nous avons besoin de vous.

28.Posté par nuk84 le 19/06/2007 07:45
Monsieur Chevènement,

Restez, s'il vous plait: nous avons besoins d'hommes politiques qui aient une véritable vision de l'intérêt national.
A une époque d'images, de communication et de manipulation de l'opinion, des gens comme vous sont rares, et d'autant plus nécessaires.

27.Posté par rajeev le 19/06/2007 01:43
Homme d'État, intègre, de conviction, de grande envergure etc...les mêmes mots reviennent dans tous les commentaires. Qu'on soit de Belfort ou comme moi d'ailleurs, on reconnaît les qualités de J.P Chevènement.
Je ne veux pas croire que votre démission annonce la fin de votre carrière politique. Au risque de me répéter, nous avons besoin de vous, c'est-à-dire d'une voix forte qui porte haut les valeurs républicaines. Celles-ci seront utiles tant à la refondation de la gauche et à l'indispensable sursaut de la France.

26.Posté par vivien garnier -guillemenot le 19/06/2007 01:16
fort m'est ainsi de constater que nous sommes tous d'accord: chevenement est unique, et malheureusement, est l'unique incompris de cette republique!

j'ai tout de meme l'affreuse impression d'etre en deuil ce soir!

alors, chers ami(e)s, desormais, nous devons nous battre pour que l'esprit de chevenement perdure! il doit rester notre eclaireur!

c'est un grand monsieur, qui a toujours pris ces decisions en ame et conscience, ce qui me semble etre rare en politique de nos jours!

pour reprendre ainsi la phrase de patrick: mes respects monsieur chevenement.

25.Posté par FJ le 19/06/2007 01:00
Je suis né en 1983 à Belfort.
Belfort, c'est Chevènement. Chevènement, c'est Belfort. Je suis en quelque sorte un enfant de Monsieur Chevènement.
Je suis triste d'apprendre votre départ. Grâce à vous, à chaque fois que je retourne sur mon lieu de naissance, je retrouve une ville dynamique, jeune et résolument moderne. Votre démission est tout à votre honneur, comme ça a toujours été le cas pour l'ensemble de vos prises de position au cours de votre carrière politique. Vous êtes (ou devriez être) un exemple républicain pour toute ma génération. Ce que j'aimerais, c'est que ça soit aussi le cas pour les hommes politiques de gauche. Mais malheureusement, à voir leurs comportements au cours de ces cinq dernières années, j'en doute fort.

Merci et à bientôt. J'en suis persuadé.

24.Posté par blogtransfer le 19/06/2007 00:54
Une gauche juste, sans démagogie, exigeante, sans compromis telle qu'elle aurait toujours dû être.

23.Posté par dominique78 le 19/06/2007 00:33
Bonsoir Monsieur Chevènement,

Moi aussi ce soir, comme de nombreuses personnes sur ce blog, j’ai un peu « du blues à l’âme ». Mais tout bien réfléchi, je pense que vous avez raison. Vous êtes un homme intègre, « carré », un peu impulsif certes mais chez qui le sens de l’honneur n’est pas un vain mot.
Il y a peu d’hommes de votre trempe et c’est bien dommage.

Quand, au soir du second tour alors que la gauche avait réussi à colmater un peu les brèches et que l’on vous a contraint à poser pied à terre, vous avez surement ressenti un gout d’injustice et de trahison.
Injustice, car vous avez vu, vous le plus fidèle de la gauche, que des moins fidèles ou des fourbes avaient été élus.
Trahison, car un socialiste, fusse-t-il dissident, s’est présenté contre vous. Certains socialistes n’ont toujours pas digéré la défaite de 2002 alors qu’elle est imputable en totalité à Jospin. En plus de cela, vous avez eu le toupet d’être l’un des principaux instigateurs de la victoire du Non au dernier référendum et aussi d’être le plus fidèle soutien à Ségolène Royal. C’en est trop pour certains au PS !!
Trahison également dans votre propre camp avec des personnes comme Max Gallo ou certains sur ce post (Bonaparte) qui ont même l’impudeur de venir racoler pour la droite. Qu’ils aillent à droite faire allégeance à Sarkosy comme l’a fait Dupont-Aignan au second tour des présidentielles.

Tout compte fait, vous avez bien fait de démissionner de votre charge de maire qui, en plus des prochaines municipales dans quelques mois, vous auraient pris de l’énergie.

Cette énergie sera bien plus utile à deux égards (à moins que vous ne souhaitiez une retraite paisible ce qui est tout à fait votre droit) :
- la gauche a besoin de vous et de vos idées républicaines pour sa reconstruction. Sans vous, l’aile droite du PS aura la part trop belle
- le MRC a aussi besoin de vous pour sa reconstruction et surtout pour assurer sa pérennité et sa survie. Il faut mettre des personnes jeunes au devant de la scène et développer les idées républicaines dans la jeunesse et dans les couches populaires. Le MRC est actuellement perçu comme un parti de "vieux intellos" (désolé d’être un peu cru mais c’est ainsi pour les quelques personnes qui connaissent l’existence du MRC). Il faut moderniser cette image.

Beaucoup de travail en perspective .. Vous avez bien fait de démissionner ;))

Cordialement

22.Posté par patrick INDJIAN le 18/06/2007 23:36
Même si je suis déçu je ne suis pas surpris de cette décision car j'ai toujours reconnu en vous depuis que vous avez pris la succession d'Emile Géhant (ancien maire de Belfort) un homme intégre, fidèle à ses idées, grand serviteur de l'état, avec malheureusement une vision qui était quelque fois trop en avance par rapport à son temps.
Je dois vous dire que vous suivre dans vos idées à travers la défense des valeurs républicaines a toujours été un réel bonheur pour moi. C'est à travers vous que j'ai pu découvrir en politique l'importance de sujet comme la laicité, la citoyenneté avec les droit et les devoirs, la république, la nation comme cadre de la démocratie, l'éducation avec l'autorité des maitres et bien d'autres sujets encore sur lesquels comme plusieurs générations de cadres chevènementistes, nous avons appris à décliner une réflexion globale.
Pour tous cela, notamment l'ensemble de votre apport dans le débat d'idées depuis plusieurs années j'ai envie de vous dire
"Mes respects Monsieur Chevènement".
Patrick INDJIAN

21.Posté par DjBast le 18/06/2007 23:34
Moi je crois encore à vos convictions, à votre force de persuasion et à votre crédibilité. Mais il faut être INDEPENDANT. Le ralliement au PS a été plus que préjudiciable même si l'heure n'est pas à la critique. En tout cas, les républicains ont besoin de vous... Je ne vous invite pas seulement à voir mon blog mais à regarder aussi vers le mouvement qui naît à droite. De là, découlera une victoire. Vous n'abandonnerez pas !

20.Posté par HM 34 le 18/06/2007 23:11
Merci pour tout ce que vous avez fait pour notre pays en montrant le chemin mais l'éclaireur est toujours seul.
Je ne prendrai que l'exemple de votre démission lors de la guerre du Golfe.Beaucoup alors vous ont vilipendé.La grande muette bien obligée de se taire n'en pensait pas moins car l'enthousiasme mitterrandien n'était pas partagé par ceux dont on risquait la vie puisque c'est leur métier.
Votre émotion lors de votre point de presse aprés la 1ere attaque aérienne française m'a personnellement marqué car vous,vous aviez compris depuis longtemps qu'il n'y a pas de guerre virtuelle et que l'option zéro mort n'est que propagande.
Merci pour votre exemple

19.Posté par Di Girolamo le 18/06/2007 22:44
UNE NOUVELLE fois , mais plus encore celle ci, les élections et les commentaires qui s'en sont suivis m'ont conforté dans l'idée que notre démocratie avait décidémment besoin de démocratie

et que le temps passé en luttes partisannes serait grandement utile à faire vivre un vrai débat public où Jp Chevènnement mais aussi tous les autres, de tous les bords , dans l'égalité citoyenne du débat et de l'expertise publique , chercheraient à poser ensemble les vraies questions , celles issues du vrai grand défi qui vient , auprès duquel la TVA sociale , et le divorce de Ségolène Royal sont des ombres de ce théâtre politique qui a décidémment bien du mal à me représenter, moi simple citoyen .

18.Posté par Playtime le 18/06/2007 22:37
En guise de consolation, il reste des Balkany, des Julia, des Raoult, des Soisson... La crème. Des types qui n'ont jamais rien apporté à la République, ni aux Français-es, mais ont su, mieux que JPC probablement, se ménager un nid douillet et l'entretenir... De vrais "élus-de-proximité", peut-être ?

Amer constat.


17.Posté par Quartus le 18/06/2007 22:23
Monsieur Chevènement,

Je crois que ce soir nous partageons tous la même tristesse, dans le même temps que nous saluons le courage de votre décision. Mais, de grâce, ne manquez pas de prendre rapidement la parole pour nous dire comment nous pouvons, sous votre conduite, continuer le combat pour ces idées qui sont les nôtres. Nous sommes des millions à vous espérer dans ce pays qui a besoin de vous.

Avec toute mon admiration,

Quartus

16.Posté par vivien garnier -guillemenot le 18/06/2007 22:05
monsieur chevenement,

c'est avec une profonde tristesse que j'ai appris ce soir votre demission à la mairie de belfort.

chevenementiste depuis tres longtemps, et n'ayant pourtant que 20 ans, votre demission est un coup d'arret pour moi!

vous etes mon guide spirituel, parce que vous avez la droiture, l'intransigeance de jean jaurès, la force de caractere du general de gaulle!

je vous regretterais beaucoup!

bien qu'habitant colmar, je me rend frequement à belfort, et à chaque fois je pouvais constater comment votre ville etait bien gerer!

etant originaire du russey moi aussi, mon grand pere ayant été boulanger avec votre cousin jean-paul, ma famille est elle aussi vraiment touché par votre demission!

je souhaite simplement, avec espoir, que le MRC tiendra bon malgré tou!

c'est le coeur serré que je vous dis merci!

avec mes plus sinceres amitiés.


vivien garnier- guillemenot


15.Posté par Aimée Gourdol le 18/06/2007 22:03
Y a-t-il plus rude, en politique, que de porter haut les valeurs de la République ? Candidat défait à l’élection législative, en démissionnant de votre mandat de Maire de Belfort vous offrez au suffrage universel le plus magnifique des hommages ! Ce soir je suis triste mais surtout fière d’avoir un jour choisi d’être chevènementiste. Je sais que d’autres combats nous attendent. Merci !
Aimée Gourdol

1 2

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 11:47 Deux bonnes décisions

Jeudi 1 Décembre 2016 - 21:19 Communiqué de Jean-Pierre Chevènement




Derniers tweets
.@BrunoLeRoux, connaît bien les problèmes de sécurité. C’est un homme d’expérience qui saura « tenir la boutique » https://t.co/x1zLhueHLv
Mardi 6 Décembre - 11:51
La désignation de @BCazeneuve comme Premier ministre répond pleinement à l’intérêt supérieur de l’Etat https://t.co/x1zLhueHLv
Mardi 6 Décembre - 11:49
RT @vtremolet: La gauche,l'islam,la France.Le 11 janvier @chevenement invité des grandes rencontres du @Le_Figaro Réservations https://t.co…
Lundi 5 Décembre - 22:15

Abonnez-vous à la newsletter