Carnet de Jean-Pierre Chevènement

Au-delà des formules politiques usées, il y a la République et son exigence



La très nette victoire d’Emmanuel Macron offre un répit à la France. C’était une gageure, Emmanuel Macron l’a relevée.

Mais cette victoire ne doit pas dissimuler l’ampleur des fractures sociales et la profondeur des ressentiments dont témoigne le score de l’extrême-droite au second tour, plus d’un tiers des voix, et un autre tiers d’abstention et de votes blancs parmi les inscrits.

Le nouveau président de la République est un peu dans la situation du Général de Gaulle en 1958. Il a devant lui des défis gigantesques. Il a eu le courage de s’y affronter. Il devra faire preuve de beaucoup de réalisme et de pédagogie. Il faut lui donner les moyens de réussir en faisant prévaloir une idée force : au-delà des formules politiques usées, il y a la République et son exigence.


Mots-clés : 2017, emmanuel macron
Rédigé par Jean Pierre Chevenement le Dimanche 7 Mai 2017 à 20:32 | Lu 4720 fois



1.Posté par 17 CHB le 07/05/2017 23:36
Le Général avait au moins une légitimité, gagnée au combat contre le nazisme.
L'adversaire terrassée par E. M. est d'une autre nature, et il y a d'autant moins de quoi pavoiser que la souveraineté du peuple français est le cadet des soucis du nouvel hôte du Palais de l'Elysée.
Au-delà de sa performance de télé réalité, il a en fait été élu surtout par défaut.
Pas très légitime donc à conduire la vieille V° République, il n'aura pas en juin une majorité fiable, puisqu'elle sera au mieux bâtie de bric et de broc sur les ruines des partis traditionnels. Voilà un homme dont l'essentiel des soutiens vient de la haute finance, à côté d'une poignée d'opportunistes et de traîtres : quel parti, entièrement à construire, va lui offrir une cohérence dès le mois prochain et tout au long de son mandat ?
Y a rien.
Et ce roi nu n'a pas même eu la décence de mentionner dans ses premiers remerciements l'ampleur du front républicain !

2.Posté par Jean-Paul BIANCAMARIA le 08/05/2017 09:44
M. Chevènement vous vous réjouissez de ce que vous appelez "la très nette victoire" de M. Macron,candidat de l'oligarchie,contre Mme Le Pen, ce "diable de confort", promu par la même caste politico-médiatico-affairiste pour apeurer et faire rentrer au bercail tous ceux qui réclament un autre partage des richesses couplé à un type de développement ayant pour objectif la sauvegarde et de l'amélioration de notre environnement.
Cependant je pense que votre satisfaction sera de courte durée quand vous analyserez plus finement "la très nette victoire" tous les éléments qui la constituent: les quelques 26 millions qui n'ont pas choisi M. Macron, la motivation des votants (en particulier ceux ayant choisi M. Macron),leur répartition géographique,sociale,par tranches d'âges,par niveau d'études,etc..
Pour conclure je rappelle à toutes fins utiles,que l'article 20 de la Constitution précise que c'est le Gouvernement qui décide de la politique à mettre en oeuvre et que le véritable Premier Ministre sera celui que la majorité parlementaire choisira au soir du 18 juin, date du second tour des élections législatives.
Gardons bien à l'esprit que pendant cette période de transition d'une quarantaine de jours, le premier gouvernement de M.Macron ne pourra être rien d'autre qu'un gouvernement provisoire dans l'attente de la décision du Peuple.
C'est donc bien au mois de juin que le sort de la Patrie Républicaine se jouera pour les cinq prochaines années.

3.Posté par Carl GOMES le 11/05/2017 23:06
Je suis navré que Mr Chevènement ait participé à "l'arnaque" Macron, totalement coupé des couches populaires. Pour une fois au moins je ne serai pas déçu car je n'attends rien de cette personne. C'est le sort que vont connaitre tous ceux qui ont voté pour lui et qui ont mal cerné le personnage...Visiblement, au vu des autres commentaires, je ne suis pas le seul à partager cet avis.

4.Posté par 17 CHB le 12/05/2017 00:05
Peut-être le recul, l'expérience des affaires politiques et du monde, obligent à adopter pour le long terme une approche malthusienne. Celle-ci, promettant la misère ou la mort pour l'essentiel de l'humanité, est finalement compatible avec la tendance actuelle à réserver le confort moderne et la richesse restante à l'infime minorité qui oriente les choix de la haute finance, de l'UE, de l'OTAN ?
Après moi le déluge, aurait dit un de nos rois Louis.
Pollution, surexploitation des ressources et surpopulation nous approcheraient-ils de cette issue, fatale à tous sauf à une minuscule élite ? Un E. Macron, qui promet de raboter les droits des salariés et des gens, leurs salaires et leurs retraites, les services publics etc. serait alors dans le vrai : "Devenez milliardaires, les jeunes", sinon il faut comprendre que vous crèverez sur cette planète déjà usée et trop petite pour les milliards d'humains en surnombre.
Se couper des couches populeuses serait juste un aspect de l'instinct de survie, une tentative de sauvegarde de "notre mode de vie" - le mot "notre" (utilisé dans cette expression par GW Bush) s'appliquant là de manière très réduite à la seule classe dirigeante. Déclinée en religion, cette conception de l'avenir mène aussi à anticiper la bataille d'Harmaguédon, avec massacres et destructions à volonté. L'ultralibéralisme ne serait qu'un moindre mal, dans ce tableau...

5.Posté par Michel VIGNEAU le 17/05/2017 15:08
Comment pouvez-vous saluer la victoire de monsieur Macron dont le programme de campagne et la généalogie politique sont en complète opposition avec le combat souverainiste que vous avez mené à gauche de l'échiquier politique pendant toute votre carrière. De quel répit parlez vous dans affaiblissement du code du travail, la réduction de l'ISF, la collaboration renforcée avec l'Allemagne libérale, la négation de la culture française, les accointances de Macron avec la banque d'affaires, etc....Il faudrait ensuite donner les moyens au nouveau Pdt d'agir. Comment ? Vous appelez à voter pour la REM aux législatives ?

Nouveau commentaire :
(*) Votre message est modéré à postériori par le webmestre du blog. Merci de respecter les règles générales de modération de ton et de respect de la loi. Enfin ne monopolisez pas la parole, car cela dissuade les autres internautes de laisser des commentaires.
Détails : http://www.chevenement.fr/Connectez-vous-desormais-pour-commenter-les-articles-du-blog_a950.html



Derniers tweets
RT @fondarespublica: Les actes du colloque "Vers la fin de la #globalisation, mythe ou réalité?" sont en ligne> https://t.co/38NT6eEKj8 @ch…
Mercredi 24 Mai - 11:35
Sur @CNEWS avec @LaurenceFerrari: "Il faut opposer à la stratégie des terroristes une autre stratégie"… https://t.co/UrWNhkH7pM
Mardi 23 Mai - 21:43
RT @fondarespublica: ⚡️#Moment#Civilisation avec ou sans S ?” #Debray (@revueMediuM) #Onfray (@MichelOnfrayTv) @chevenement https://t.co/…
Mardi 23 Mai - 15:21

Abonnez-vous à la newsletter



Dernières notes