Actualités

Appel d'Aubry au rassemblement: le MRC "prêt" à rencontrer les partis de gauche


Dépêche AFP, jeudi 16 juillet 2009, 11h55.


Appel d'Aubry au rassemblement: le MRC "prêt" à rencontrer les partis de gauche
Jean-Pierre Chevènement, président du Mouvement républicain et citoyen (MRC) a assuré jeudi que le MRC était "prêt à participer à la rentrée à une rencontre des partis de gauche", tout en jugeant les contours de la "maison commune" proposée par Martine Aubry "imprécis".

Dans une lettre datée du 7 juillet, la première secrétaire du PS a appelé les partis de gauche, à l'exception du NPA, à une "nouvelle démarche de rassemblement" à gauche "sans préalable" et "dès les régionales".

Le MRC est "trop conscient des insuffisances que la gauche a manifestées après 1983 aussi bien que dans la période dite de la 'gauche plurielle' (1997-2002) pour proposer de revenir à des formules qui ont montré leurs limites", écrit M. Chevènement dans sa lettre-réponse datée du 15 juillet.

Pour lui, "il a manqué et il manque encore à la gauche un 'projet'".

Le MRC est "partisan d’Etats-généraux de la gauche où chacun pourrait exposer ses analyses et ses propositions, non pas sur un sujet particulier mais sur l’ensemble de la démarche qui permettrait de rendre un espoir à notre peuple", poursuit le sénateur de Belfort.

Pour le MRC, favorable à "un grand parti de toute la gauche, seul capable de fournir l’électrochoc nécessaire", la "maison commune" proposée par Mme Aubry a des "contours, il est vrai, pour le moins imprécis".

"Pour ne pas décevoir à nouveau, la gauche doit tenir un discours de vérité. C’est dans cet esprit que le Mouvement Républicain et Citoyen est prêt à participer à la rentrée à une rencontre des partis de gauche qui permette de 'débroussailler le terrain'", fait valoir l'ancien ministre.

"Nous partageons l’idée que 'la gauche doit changer', mais elle ne saurait, selon nous, surmonter ses divisions que si, tous ensemble, nous sommes capables de procéder à une analyse sérieuse et approfondie de la 'globalisation financière'", selon M. Chevènement.


Rédigé par Chevenement.fr le Jeudi 16 Juillet 2009 à 12:05 | Lu 3447 fois



1.Posté par Hamon le 17/07/2009 20:31
Monsieur Chevènement,


Si je me permets de vous écrire aujourd'hui, c'est que je considère que l'heure est grave et que votre action pourrait entrainer de par le futur nombre de bouleversements, pour peu que vous daignez entendre l'appel du jeune sympathisant que je suis...

J'ai lu votre article et je me permets ici de faire entendre ma voix, j'espère par ailleurs que vous me pardonnerez ma démarche quelque peu baroque...

Vous le savez les élections régionales de l'année prochaine seront des plus importantes...Dès lors en prévision de ces élections, une alliance électorale de votre mouvement semble s'imposer...
Et là surgit la question fondamentale: quelle alliance choisir?
Je ne vous cache pas que je fus fort déçu de vous voir refuser l'alliance avec DLR de Nicolas Dupont-Aignan pour les élections européennes de ce printemps...
Mais je considère qu'il est encore temps pour vous de permettre l'alliance des républicains de gauche et de droite, votre ancienneté et votre actif à la cause républicaine vous conférant un large rayonnement...
En effet qu'avez vous à gagner à une alliance avec un PS divisé et incapable de trouver sa voix, voué qu'il est à se fragmenter ou, pire encore, avec un Front de Gauche qui prône avant toute chose une ouverture politique sur l'extrême-gauche, une extrême-gauche avec qui vous n'avez rien à faire à mon humble avis du fait de leur internationalisme et leur mépris des structure politique parlementaires...
Vous êtes un homme qui avez toujours porter au plus haut l'idéal républicain et progressiste...Ne vous alliez pas avec les révolutionnaires, qui ne raisonnent pas d'en l'intérêt de la Nation mais de celle d'une classe...
Monsieur Chevènement, si je me permet aujourd'hui de vous écrire c'est pour vous conseiller, vous implorer de pratiquer une alliance avec le parti de Nicolas Dupont-Aignan pour les régionales prochaines...
Une telle alliance, un tel front présenter par les républicains de gauche et de droite ne serait que vous êtres bénéfique...Vous apporterez à une telle alliance votre notoriété et votre sagesse, Dupont-Aignan y apporterait sa jeunesse, son énergie...
Vos programme sont convergents sur nombre de points, oubliez donc vos logiques partisanes de gauche contre droite, une telle alliance pourrait être à l'origine de la formation d'un courant républicain puissant et influent....
Car à vrai dire vous êtes tous deux dans l'opposition au régime sarkozyste, vous partagez les valeurs républicaines, progressistes en matière sociales et économiques et les valeurs patriotes...

Une telle alliance Monsieur Chevènement, serait tout à votre honneur et me parait être la plus cohérente...

Je sais par ailleurs que DLR, si vous daignez faire le premier pas et proposer l'alliance, ne la refuserais pas, pour peut que vous preniez vos distances d'avec le PS comme DLR la fait d'avec l'UMP...

DLR,MRC, même combats, même alliance...

En espérant que vous ne vous émouvrez point de l'audace de mon billet et que vous daignerez me répondre...Hamon

Veuillez agréer, Monsieur, mes salutations les plus distingués...

2.Posté par Gervasio Pola le 22/07/2009 12:28
Jean-Pierre Chevènement a raison. Ce qu'il manque à la gauche c'est un projet. Un projet de société tout court. Cette gauche française donne l'impression de ne souhaiter que sauver les meubles en recherchant d'improbables alliances lors de scrutins pour lesquels elle devrait s'atteler plutôt à être crédible en étant propositionnelle. Mais n'oublions pas que c'est cette même gauche qui a abandonné les citoyens face aux dégâts commis sur le pouvoir d'achat suite au passage à l'euro. L'omerta scandaleuse sur ses conséquences économiques, pourtant mesurables et immédiates, met dans un même panier nombre de dirigeants politiques de droite comme de gauche.
Pourtant ce n'est pas difficile de comprendre que le capitalisme n'est qu'un vieux système qui a vécu et qu'il faut euthanasier, car il dissimulait habilement son inanité et son absence de morale sous le couvert de la croissance tant que celle-ci s'affichait positive, et encore on se demandera pour qui dans la pratique, et remplacer par un système de redistribution direct des bénéfices liés aux activités des entreprises et des banques. L'essentiel de l'argent est fait à partir de l'argent généré par le travail des… travailleurs. Il est donc indispensable que revienne aux citoyens sous des formes à déterminer, mais les services publics sont une des exigences que nous devons poser prioritairement, en passant par une législation interdisant toute spéculation boursière et en encadrant les prix de l'immobilier par exemple.
Le Groupe Reprise, que j'ai fondé avec une poignée d'amis venus d'horizons divers, travaille dans la continuité de pensée de l'école de Francfort mais aussi de l'écologie politique, et incite beaucoup à la lecture de l'œuvre du philosophe aujourd'hui disparu André Gorz. Nous sommes persuadé que nous devons bâtir un modèle social autour de notions héritées de sa pensée, comme celle d'une production "suffisante", et contrer cette idée hystérique d'accumulation du profit qui ne sert que ceux qui… en profitent. Et accessoirement ruine la planète et détruit les rapports sociaux les plus élémentaires.
En espérant trouver en France des politiques pouvant avoir l'audace de penser et d'agir, loin des mous et des opportunistes, qu'ils se nomment Mélenchon ou Dray, en qui nous ne pouvons nous reconnaître.
Que ce rassemblement de toute la gauche soit le point de départ d'un monde nouveau.

3.Posté par Claire Strime le 23/07/2009 11:11
“Recently, I had the opportunity to gauge the strength of this conformist tendency. For several decades, France has been plagued by segregation. Whether regional, social or ethnic, discrimination affects the daily lives of millions of our compatriots.
Yet saying – as I have done – that there are not enough white people in the young, working-class town of Évry, just as there are not enough black people in the affluent suburb of Neuilly, is likely to be met with a barrage of criticism. If we are ever to tackle this issue, it is essential that we identify ghettos in all their forms”

http://www.ft.com/cms/s/0/2117edf2-755a-11de-9ed5-00144feabdc0.html?nclick_check=1

Manuel Valls pose de vraies questions (auxquelles il semble apporter de fausses réponse, celles de la société américaine tribalisée).
Mais si programme commun des partis de gauche il doit y avoir, il ne pourra se dispenser de donner des réponses à ces questions.
Ce sera peut-être l'occasion pour Mme Aubry de démontrer ses capacités de synthèse (entre par ex les positions de JPC et la "régularisation-de tous-les-sans-papiers"). J'ai du mal à croire aux miracles et je doute fort qu'il en arrive 1 au milieu du mois d'août, avant Présentation aux diverses universités d'été fin août-début septembre.

4.Posté par Claire Strime le 28/07/2009 14:36
La discrimination positive, les Américains en reviennent:

http://www.supremecourtus.gov/opinions/08pdf/07-1428.pdf

5.Posté par BA le 04/08/2009 13:38
« Bruno Le Maire va devoir éteindre l'incendie qu'il a lui-même allumé. Le nouveau ministre de l'Agriculture doit recevoir les producteurs de fruits et légumes à 14 h 30, mardi, pour les convaincre de rembourser une partie des aides indues qu'ils ont touchées entre 1992 et 2002. »

http://www.lepoint.fr/actualites-economie/2009-08-04/500-millions-d-euros-a-rembourser-les-producteurs-au-ministere-de-l-agriculture/916/0/366685


Vous avez bien lu cette phrase ?

Mardi 4 août, à 14h30, le ministre Bruno Le Maire va recevoir les agriculteurs français pour les convaincre de rembourser 500 millions d'euros.

Jusqu'où la France va-t-elle descendre ?

Jusqu'à quand allons-nous accepter que des ministres français obéissent aux diktats de Bruxelles ?

Jusqu'à quand allons-nous accepter que des ministres français trahissent l'intérêt national pour obéir aux dogmes ultra-libéraux de l'Union Européenne ?

Jusqu'à quand allons-nous accepter que des ministres français trahissent les citoyens Français au profit d'une ploutocratie non-élue, qui n'a qu'une religion : LA CONCURRENCE LIBRE ET NON FAUSSEE ?

Jusqu'à quand allons-nous accepter qu'un ministre de l'Agriculture français trahisse sa mission : la protection des agriculteurs français ?

Bruno Le Maire, démission.

6.Posté par Claire Strime le 04/08/2009 17:53
ça ne porte pas forcément bonheur de rallier Sarkozy, surtout en trahissant Villepin

7.Posté par BA le 07/08/2009 15:22
La même semaine, deux informations concernant les banques françaises.

1- Première information :

Surendettement : le nombre de dossiers explose en France.

La crise continue de mettre les emprunteurs en difficulté. Les dernières statistiques publiées par l'ASF (Association française des Sociétés Financières) sont pour le moins alarmantes.
Rien qu'au moins de juin 2009, 19.236 dossiers de surendettement ont été déposés par des emprunteurs ne parvenant plus à rembourser leurs crédits. Soit une hausse de 18,5 % par rapport au mois précédent et de 17,5 % sur un an.
Parmi ces dossiers, 18.039 ont été jugés recevable, ce qui représente cette fois une augmentation d'un tiers par rapport au mois de mai, et de 21,4 % sur un an.

http://www.latribune.fr/patrimoine/banque-assurance/20090806trib000407881/surendettement-le-nombre-de-dossiers-explose-en-france.html

2- Deuxième information :

Un milliard d'euros de plus provisionné pour les traders de BNP Paribas en 2009.

http://cordonsbourse.blogs.liberation.fr/cori/2009/08/un-milliard-deuros-provisionn%C3%A9-pour-les-traders-de-bnp-paribas.html



8.Posté par Vincent le 07/08/2009 19:05
Je remarque que pas mal de gens qui viennent sur ce blog vont aussi sur le blog de NDA...intéressant...
C'est une preuve que le MRC et DLR sont assez proche sauf que l'est est plus de gauche (économiquement) tandis que l'autre plus à droite.

9.Posté par BA le 10/08/2009 14:27
Les OUIstes sont au pouvoir depuis 35 ans. Les OUIstes sont beaucoup plus forts que nous. Les OUIstes ont tous les pouvoirs (politique, médiatique, économique, financier, etc.)

En 2012, tous les Républicains NONistes doivent s'unir pour virer les OUIstes du pouvoir. C'est notre seule chance de remporter la victoire.

Sinon, nous continuerons de subir défaite après défaite.

10.Posté par BA le 10/08/2009 14:53
Marie-George Buffet, numéro un du Parti communiste français, s'est prononcée lundi 10 août pour la création d'un "pôle financier public" et pour la suppression du bouclier fiscal.

Au micro d'Europe 1, la secrétaire nationale du PCF a rappelé qu'on a "garanti aux banques 360 milliards d'euros sans aucune contrepartie, par exemple sur leur politique de crédit".

Le PCF propose donc "la création d'un pôle financier public qui serait capable de jouer un rôle moteur dans une politique de crédit permettant une relance industrielle", a-t-elle dit, faute de quoi "les banques auront toujours les mains libres pour faire des bonus pour les traders et pour les actionnaires".

http://www.lesechos.fr/info/france/afp_00173559-marie-george-buffet-pour-la-creation-d-un-pole-financier-public-.htm

Je rappelle ce qu’écrivait sur son blog le gaulliste Nicolas Dupont-Aignan le 15 avril 2009 :

« Une information est passée inaperçue dans la presse…
Il s’agit de la souscription par l’Etat et sans droit de vote de 17,03 % du capital de la BNP ! L’Etat français est ainsi devenu le premier actionnaire de cette banque après une augmentation de capital.
Mais l’Autorité des marchés financiers précise bien qu’elle ne dispose cependant d’aucun droit de vote car il s’agit de 187 millions d’actions de préférence sans droit de vote, émises par BNP Paribas pour un montant de 5,1 milliards d’euros.
La Grande Bretagne, les Etats-Unis, l’Allemagne même n’hésitent pas eux à devenir de vrais actionnaires !
La France de 2009 préfère verser l’argent du contribuable sans en contrôler l’usage ! C’est une véritable honte démocratique. »

http://blog.nicolasdupontaignan.fr/index.php/post/2009/04/15/La-BNP-a-gagn%C3%A9-le-gros-lot-%21

Conclusion : si on laisse la banque au secteur privé, si on laisse le crédit au secteur privé, les traders continueront à spéculer et à gagner des milliards d’euros.

La banque, le crédit, la monnaie sont des services publics.

La banque, le crédit, la monnaie doivent être nationalisés.

L’Etat doit prendre au moins 50 % du capital des banques pour pouvoir ENFIN remplir une mission de service public.

Certains trouveront bizarre ce rapprochement entre le PCF et les gaullistes.

En fait, ce rapprochement entre le PCF et les gaullistes date de 1944. Le 15 mars 1944, le PCF, les gaullistes, et tous les autres résistants écrivent ensemble un programme, le programme du Conseil National de la Résistance, toujours d'actualité en août 2009 :

« le retour à la nation des grands moyens de production monopolisée, fruits du travail commun, des sources d’énergie, des richesses du sous-sol, des compagnies d’assurances et des grandes banques »

http://fr.wikisource.org/wiki/Programme_du_Conseil_national_de_la_R%C3%A9sistance

Comme en 1944, la VRAIE ligne de fracture n’est plus aujourd’hui entre la gauche et la droite.

11.Posté par BA le 16/08/2009 14:26
Vendredi 14 août, nous avons appris trois nouvelles :

- 1ère nouvelle :

Hausse spectaculaire du nombre de faillites aux Etats-Unis.
Le nombre de faillites a bondi de 38 % d’avril à juin 2009 aux Etats-Unis, montrent des documents publiés par l’administration judiciaire, signe que les particuliers et les entreprises ont payé un lourd tribut à la hausse du chômage et au gel du marché du crédit.
Au total, 381.073 procédures de faillite ont été ouvertes au deuxième trimestre, 15 % de plus que lors des trois premiers mois de l’année, 38 % de plus que lors de la même période l’année dernière.
Plus de 16.000 entreprises ont déposé leur bilan d’avril à juin, un chiffre sans précédent depuis le deuxième trimestre de 1993.
La hausse des faillites de sociétés a grimpé de 64 % par rapport à l’année dernière et le placement sous la protection du « chapitre 11 » a plus que doublé au cours des six premiers mois de 2009 par rapport au premier semestre 2008.

- 2ème nouvelle :

Wall Street a terminé en baisse vendredi 14 août, plombée par une mauvaise statistique de confiance du consommateur américain.
L’indice de confiance du consommateur Reuters/Université du Michigan est ressorti à 63,2 en première lecture en août contre 66,0 en juillet et 68,5 attendu.

- 3ème nouvelle :

Etats-Unis : Colonial Bank, plus gros établissement bancaire à faire faillite cette année.
C’est la 74ème banque à faire faillite aux Etats-Unis depuis le début de l’année. Sa chute est également l’une des vingt plus grandes faillites survenues dans le pays depuis 1980.
Pour toute l’année 2008, 25 banques avaient fait faillite. Depuis le début de l’année 2009, il y a déjà 74 banques en faillite.

Conclusion : tout va très bien, madame la Marquise.

12.Posté par nonbisinidem le 24/08/2009 18:30
Qu'attendre du PS ? le retour programmé de DSK ? l'alliance de circonstance avec les européistes du MoDem ? Je ne suis pas farorable à l'acharnement thérapeutique. Débranchons le PS. C'est le meilleur service à rendre à ses électeurs et aux forces progressistes.Il est trop facile aujourd'hui de lui fournir un masque d'oxygène. A la (dé)faveur de la crise financière , une occasion unique lui était donnée de se doter d'un corpus idéologique . Comme d'habitude , l'occasion n'a pas été saisie. Cessons de courir après les ambulances ( corbillards ?). Jean-Pierre Chevènement a mis sur orbite ResPublica. C'est un moyen d'échapper à la médiocrité du débat franco-français. Ce pays est devenu celui du renoncement et de la désillusion. Il est du devoir de Jean-Pierre Chevènement de reprendre le flambeau Gaullien. Le veut-il ?

Nouveau commentaire :
(*) Votre message est modéré à postériori par le webmestre du blog. Merci de respecter les règles générales de modération de ton et de respect de la loi. Enfin ne monopolisez pas la parole, car cela dissuade les autres internautes de laisser des commentaires.
Détails : http://www.chevenement.fr/Connectez-vous-desormais-pour-commenter-les-articles-du-blog_a950.html

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 14 Novembre 2016 - 13:59 Une perte considérable




Derniers tweets
RT @NLenFrance: "Nous avons besoin d'un djihad laïque", dit Jean-Pierre @Chevenement sur l'#Islam en FR lors d'une réunion des ambassadeurs…
Vendredi 2 Décembre - 11:06
François Hollande a su trouver une issue digne à une situation qui ne l’était pas
Jeudi 1 Décembre - 21:17
Entretien @lArcheMag : "L’idée d’une guerre de civilisations est un piège" https://t.co/J0CjqfxXzJ
Vendredi 18 Novembre - 21:59

Abonnez-vous à la newsletter