Actualités

[AFP] Chevènement "préférerait qu'on sursoie" à la réforme du collège


Dépêche AFP, mardi 1er septembre 2015, 08h38.


[AFP] Chevènement "préférerait qu'on sursoie" à la réforme du collège
L'ancien ministre de l'Education Jean-Pierre Chevènement "préférerait qu'on sursoie à la réforme du collège" qui doit se mettre en place en 2016 mais rencontre l'hostilité des enseignants.

"Franchement je préférerais qu'on sursoie à une réforme qui n'a pas été bien pensée", a déclaré M. Chevènement mardi, jour de la rentrée, sur France 2.

"Le nombre d'heures travaillées a déjà beaucoup diminué dans notre école, or la loi du monde dans lequel nous sommes c'est l'effort", a souligné l'ancien ministre qui a quitté le Mouvement républicain et citoyen (MRC), dont il était président d'honneur, à la mi-juin.

"Nous allons supprimer en fait cinq heures dans les collèges, c'est-à-dire 20% des horaires consacrés à l'apprentissage des disciplines. Moi je ne suis pas ennemi de l'interdisciplinaire, (...) mais avant de faire dans l'interdisciplinaire, il faut bien maîtriser les disciplines", a-t-il poursuivi, exprimant la crainte qu'on aille "vers quelque chose qui sera la négation de l'école publique".

M. Chevènement estime toutefois que la rentrée de mardi sera bonne. "Il y a peu de réformes en réalité et l'école n'a pas besoin de trop de réformes", a-t-il dit. "L'école a souvent besoin qu'on la laisse tranquille, qu'on ne lui impute pas tout ce qui va mal - le chômage, la délinquance, la montée des communautarismes -, l'école a besoin de stabilité", a-t-il déclaré.

Les organisations hostiles à la réforme des collèges doivent se réunir en intersyndicale ce mardi pour discuter d'une nouvelle grève en septembre et d'une manifestation en octobre, selon le Snes-FSU, premier syndicat du secondaire, qui considère que "le dossier n'est pas clos".


Rédigé par Chevenement.fr le Mardi 1 Septembre 2015 à 09:40 | Lu 2566 fois



1.Posté par Jp JP le 01/09/2015 18:08
"..Nous allons supprimer en fait cinq heures dans les collèges, c'est-à-dire 20% des horaires consacrés à l'apprentissage des disciplines. Moi je ne suis pas ennemi de l'interdisciplinaire, (...) mais avant de faire dans l'interdisciplinaire, il faut bien maîtriser les disciplines", a-t-il poursuivi..."
Ah OUI ALORS !!! Cette gouvernance-spectacle nous fait arriver à un point qui oblige JPChevènement à écrire... des LAPALISSADES ! Ils "démolissent" tout le pays... et JPChevènement avec leurs c...eries !!!

2.Posté par Chantal MIDENET le 01/09/2015 21:51
Qui a dit la fabuleuse phrase : « Tant qu'on n'aura pas diffusé très largement à travers les hommes de cette planète la façon dont fonctionne leur cerveau, la façon dont ils l'utilisent et tant que l'on n'aura pas dit que jusqu'ici cela a toujours été pour dominer l'autre, il y a peu de chance qu'il y ait quoi que ce soit qui change. »
Henri Laborit

Il a également dit que les hommes politiques ne savaient comment fonctionnait un système nerveux (dont le cerveau).
Mieux, il a remis en cause l'instruction scolaire et dit :« les enseignants sont nuls pour enseigner parce qu’ils ne connaissent pas le fonctionnement de leur propre cerveau… ».

Peut-être serait-il temps de rencontrer Edgar Morin, qui a fait parti du Groupe des dix avec Henri Laborit.
J'oubliais, nous sommes dans la compétition, donc dans la dominance des uns sur les autres........ il y a donc peu de chance qu'il y ait quoi que ce soit qui change !!

3.Posté par Jp JP le 02/09/2015 05:33
DES PROFESSEURS SANS ELEVES .....!!!!
Nombre en 1994 d’enseignants SANS ELEVES : 94 552 !!! (« pas devant les élèves ») !
dont 62 390 dans le 1er degré, dont 32 162 dans le 2ème degré
http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/09/05/des-professeurs-sans-eleves-la-rentree-absurde-des-tzr_4481525_3224.html

DANS CES CONDITIONS pourquoi rajouter 35 200 POSTES SUPPLEMENTAIRES créés DEPUIS 2012 ? !!!
C’est difficile à comprendre ce type de gouvernance du PS représentée par l’autorité suprême, tout et son contraire….. ! Où est le cerveau là-dedans ? Dans les urnes ? Elles vont s'ouvrir bientôt, puis en 2017...!

4.Posté par Edmond DANTÈS le 12/12/2015 21:32
"Moi je ne suis pas ennemi de l'interdisciplinaire, (...) mais avant de faire dans l'interdisciplinaire, il faut bien maîtriser les disciplines" dit JP Chevènement
==> Pour résoudre la quadrature du cercle, on pourrait proposer que l'horaire de 20% réservé à l'interdisciplinarité puisse être utilisé à la carte par les élèves soit intégralement soit partiellement pour de l'interdisciplinarité ou du soutien scolaire dans les disciplines.
Ceci présenterait plusieurs avantages:
*Permettre que plus d'élèves maîtrisent les disciplines sans redoublement et se sentent donc moins exclus, moins mis en échec
*Permettre l'existence d'interdisciplinarité pour les élèves qui maîtrisent les disciplines
On assurerait mieux ainsi que la plupart des élèves aient une formation disciplinaire substantiellement maîtrisée à la fin de leur scolarité, et l'interdisciplinarité serait une cerise sur le gâteau pour ceux qui y parviennent. Les diplômes du second degrés redeviendraient des labels plus fiables.

Nouveau commentaire :
(*) Votre message est modéré à postériori par le webmestre du blog. Merci de respecter les règles générales de modération de ton et de respect de la loi. Enfin ne monopolisez pas la parole, car cela dissuade les autres internautes de laisser des commentaires.
Détails : http://www.chevenement.fr/Connectez-vous-desormais-pour-commenter-les-articles-du-blog_a950.html

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 14 Novembre 2016 - 13:59 Une perte considérable




Derniers tweets
RT @vtremolet: La gauche,l'islam,la France.Le 11 janvier @chevenement invité des grandes rencontres du @Le_Figaro Réservations https://t.co…
Lundi 5 Décembre - 22:15
RT @NLenFrance: "Nous avons besoin d'un djihad laïque", dit Jean-Pierre @Chevenement sur l'#Islam en FR lors d'une réunion des ambassadeurs…
Vendredi 2 Décembre - 11:06
François Hollande a su trouver une issue digne à une situation qui ne l’était pas
Jeudi 1 Décembre - 21:17

Abonnez-vous à la newsletter