Jean-Pierre Chevènement présentera les grandes orientations de son programme présidentiel : 3 priorités et 20 chantiers pour un espoir républicain !


Rendez-vous au théâtre Déjazet, 41 bd du Temple, Paris 3è, métro République (lignes 3,5,8,9 et 11) à 11h.

Rédigé par Chevenement2007 le 11 Novembre 2006 à 21:10 | Permalien

Jean-Pierre Chevènement est l'invité de Franz-Olivier Giesbert dans son émission Chez FOG, samedi 11 novembre à 19h sur France 5. Rediffusion : dimanche 12 novembre sur France 5 à 13h35
Les 15 premières minutes de l'émission sont un échange entre FOG et Jean-Pierre Chevènement. Les voici.



Rédigé par Chevenement2007 le 11 Novembre 2006 à 20:10 | Permalien

Carnet de Jean-Pierre Chevènement



Enfin ! Dominique de Villepin veut créer « une police de tranquillité publique » ! Excellente idée que de rétablir la « police de proximité » que j’avais créée en l’an 2000 : une police sectorisée, proche de la population, à la foi préventive et répressive, agissant en partenariat avec les différents acteurs de la sécurité. Je rappelle que plus de 700 contrats locaux de sécurité avaient été signés, à partir du colloque de Villepinte en octobre 1997. Mais il faut aussitôt que le Premier ministre caricature la police de proximité comme une simple « police de relations publiques ». C’est de bonne guerre : Dominique de Villepin ne peut pointer l’erreur de Nicolas Sarkozy privilégiant les forces d’intervention qui ne connaissent pas la population qu’en prenant ses distances avec Chevènement. Je ne lui demandais pas de m’applaudir.

Rédigé par Jean-Pierre Chevènement le 10 Novembre 2006 à 07:00 | Permalien

Jean-Pierre Chevènement accorde un entretien à l'hebdomadaire Paris Match où il explicite le sens de sa candidature.


A lire dans Paris Match n°2999, en kiosques jeudi 9 novembre.
L'entretien est à lire page 111.

Rédigé par Chevenement2007 le 9 Novembre 2006 à 10:00 | Permalien

Carnet de Jean-Pierre Chevènement



Deux jours après l’annonce de ma candidature, les retombées sont à peu près ce que j’en attendais : les orgues de la bienpensance ont commencé à tonner.


C’est ainsi que Dominique Dhombres – le bien nommé – se déchaîne dans Le Monde daté du 8 novembre : « On a déjà la peur au ventre parce qu’un Breton borgne rode dehors, dans la nuit froide. Voilà le Croquemitaine franc-comtois maintenant ». Cette assimilation me va droit au cœur. Il est curieux de voir comment ces gens perdent leur sang-froid, fuient le débat de fond, que dis-je, entendent à toux prix l’enterrer par leurs imprécations ou par des raisonnements purement politiciens. Etrange obsession que de vouloir empêcher le grand débat républicain dont la campagne présidentielle devrait être l’occasion.

Qui peut se flatter de connaître aujourd’hui la configuration de la prochaine élection présidentielle ? Le Pen aura-t-il même ses parrainages ? Y aura-t-il plusieurs candidats de l’UMP ? On verra. Ces gens-là ne font que de la tactique. Déjà François Hollande annonce qu’il appellera à « voter utile » !

Rédigé par Jean-Pierre Chevènement le 8 Novembre 2006 à 21:16 | Permalien

Jean-Pierre Chevènement est au sommaire de l'émission C dans l'air d'Yves Calvi sur France 5 jeudi 9 novembre à 17h50 sur le sujet «Les pères politiques». Un sujet est consacré à son essai La Faute de M. Monnet consacré à la construction européenne.
www.france5.fr/cdanslair
Rediffusion le soir même à 22h40


Mots-clés : pères politiques

Rédigé par Chevenement2007 le 8 Novembre 2006 à 21:04 | Permalien

Jean-Pierre Chevènement est l'invité du journal de 20h de Patrick Poivre d'Arvor lundi 6 novembre sur TF1.



Rédigé par Chevenement2007 le 3 Novembre 2006 à 19:00 | Permalien

Voici la lettre que Jean-Pierre Chevènement a adressée aux maires de France le 18 octobre dernier.


Monsieur le Maire,

J’ai décidé d’être candidat à l’élection présidentielle, sauf fait nouveau qu’à ce jour je n’aperçois pas. Il existe en effet quelques enjeux majeurs qui ne peuvent passer à la trappe sans graves dommages pour le pays. Ce que j’entends préserver et préparer s’énonce simplement : l’Europe réorientée, la France et la République redressées sur une base de principes, l’Etat, enfin, rétabli dans ses fonctions stratégiques.

L’Europe réorientée : La priorité n’est pas institutionnelle mais économique et diplomatique. Il n’est pas besoin d’enfermer trente peuples dans le carcan d’une « Constitution européenne » rapetassée, dont le premier effet serait de nous priver de la nôtre et de mettre le pouvoir définitivement hors de portée des citoyens. Le peuple français ne peut accepter de voir rentrer par la fenêtre ce qui a été sorti le 29 mai 2005 par la grande porte du suffrage universel. Les deux priorités de la réorientation de l’Europe sont l’économie et l’indépendance.
Mots-clés : 500 signatures

Rédigé par Jean-Pierre Chevènement le 3 Novembre 2006 à 18:03 | Permalien
1 ... « 219 220 221 222 223 224 225 » ... 228


Derniers tweets
RT @ConfGambetta: @chevenement Conclusion de @chevenement sur la nécessité d'un État stratège et d'un ministère de l'économie #industrie
Lundi 20 Novembre - 20:21
RT @ConfGambetta: "Monsieur Madelin se faisait fort de détruire le ministère de l'industrie. Ne devons nous pas le reconstruire" @cheveneme…
Lundi 20 Novembre - 20:21
RT @ConfGambetta: "Je ne souhaite pas l'échec de M. Macron car ce serait l'échec de la France mais s'en donne-t-on les moyens ?" @cheveneme…
Lundi 20 Novembre - 20:21

Abonnez-vous à la newsletter